Bienvenue sur les archives forum du Parti Pirate


Le Parti Pirate refond complètement son forum et a migré vers un outil plus moderne et performant, Discourse !
Retrouvez nous ici : https://discourse.partipirate.org

Droit des femmes - égalité des sexes

Avatar de l’utilisateur
OSB
Loup de mer
Messages : 624
Inscription : lun. 26 mars 2012, 16:16
Localisation : Paris 13eme

Droit des femmes - égalité des sexes

Messagepar OSB » ven. 08 mars 2013, 15:53

Bonjour à toutes et à tous,

En cette journée du 8 Mars, je souhaite déposer ici un projet destiné à étoffer le droit des femmes dans le programme du Parti Pirate.

Je souhaiterais que ces propositions puissent être reprises et soumises à un vote lors du congrès de Rennes le 27 Avril prochain.

J'espère que cette initiative sera de nature à montrer que notre parti est clairement engagé dans la lutte pour l'égalité des sexes et contre le patriarcat. J'invite celles et ceux qui se sentent motivés à s'exprimer, à discuter, à améliorer le projet, et le cas échéant à lui apporter leur soutien.

    ----------------------------------------------------------------------------------

  • Salaire

    A temps de travail égal, le salaire des femmes est 20% moindre que celui des hommes. Ceci est inacceptable.

    • Egalité de salaire

      En cas d'inégalités de salaire constatées entre hommes et femmes, les entreprises doivent être condamnées à des astreintes supérieures à la différence de salaire relevée.
      Si les écarts subsistent, le montant des astreintes sera relevé d'année en année. Jusqu'à ce qu'elles aient complètement disparu.

      Si la situation des entreprises ne leur permettent pas d'augmenter sans contrepartie les salaires de leur personnel féminin, elles sont autorisées à baisser celui de leur personnel masculin le mieux rémunéré afin d'effectuer l'exacte compensation.

      ----------------------------------------------------------------------------------
  • Parité

    Les femmes représentent plus de la moitié de la population, il n'est pas possible qu'il ne se trouve pas de femmes aussi compétentes que les hommes pour les postes à haute responsabilité. L'argument des différences de compétences est donc totalement irrecevable.
    L'égalité de droit ne se matérialisant pas dans les faits, et la société française apparaissant comme fortement phallocrate, cette égalité doit malheureusement être imposée par la loi.


    • Parité par roulement

      Pour les postes uniques à haute responsabilité (Président de la République, Premier ministre, PDG de grande entreprise, maire de grande ville...), la parité s'effectue par roulement. Une élection sur deux est réservée aux femmes, la suivante aux hommes.

      Par exemple lors de la dernière élection présidentielle, nous aurions pu avoir le choix entre Nathalie Arthaud, Martine Billard, Eva Joly, Martine Aubry, Rama Yade, Christine Lagarde, Christine Boutin, Marine Le Pen... chaque parti aurait conservé les mêmes chances, même compte tenu de la misogynie de certains électeurs. La fois suivante ce ne seraient que des hommes.


      ----------------------------------------------------------------------------------

    Le pouvoir politique est très largement occupé par les hommes. Malgré les mesures incitatives et les sanctions financières, L'Assemblée Nationale comprend 75% d'hommes

    • Parité sur les listes

      L'Assemblée Nationale élue au suffrage proportionnel comportera autant d'hommes que de femmes du fait de l'obligation de présenter des listes paritaires alternées pour la partie éligible de la liste.

      En cas d'absence de parité sur une liste, les sièges devant revenir à des élues sont laissés vacants.

      ----------------------------------------------------------------------------------
  • Violences

    Les violences sont des questions psychologiques et sociologiques complexes.
    Afin d'éviter les réponses sécuritaires et intrusives, le traitement doit être d'abord éducatif et social.

    La prise en charge des problèmes de violence doit être faite rapidement bien avant qu'elles n'atteignent le point où elles suscitent une action juridique de la part des victimes.


    • Lutte contre les violences faites aux femmes et contre le viol

      Constitution d'une structure d'accueil et d'écoute formée d'anciennes victimes et de "repentis" parvenus à surmonter leurs difficultés, de travailleurs sociaux, médicaux, psychologiques et juridiques permettant une réponse immédiate et non traumatisante aux différentes situations.

      En cas d'agression, la police et la gendarmerie sont invitées à orienter les personnes vers cette équipe lorsque cette intervention leur parait souhaitable. Une formation de base spécifique sera dispensée aux fonctionnaires amenés à intervenir dans ce type de situation.

      Lorsque la victime ne souhaite pas porter plainte, ou s'il n'y a pas matière à déclencher des poursuites, une procédure de main courante repensée doit permettre d'acter les problèmes rencontrés à un stade précoce. Les personnes concernées doivent en être informées et convoquées. Des thérapies de couple doivent être mises en place autant qu'il est possible.

      Dans les cas d'agression, de violences graves et de viols, les sanctions prononcées par la justice doivent être exemplaires.

      ----------------------------------------------------------------------------------
  • Education

    • Lutte contre le sexisme

      - Un label sur les jouets pour enfants non sexistes est instauré un prix est décerné au meilleur d'entre-eux. Il est financé par une taxe sur les jouets pour enfants sexistes.

      - Sur décision d'un conseil de citoyens tirés au sort, la publicité non sexiste dispose d'une visibilité renforcée au détriment de la publicité sexiste dont la visibilité peut être réduite.


      ----------------------------------------------------------------------------------

    • Education sexuelle

      L'éducation sexuelle, et la sensibilisation aux questions de genre doit être faite le plus tôt possible, dès l'école élémentaire sous une forme adaptée, puis au collège, afin d'intervenir également dans l'éducation des jeunes qui sortent plus tôt du système scolaire.

      L'éducation sexuelle au collège et au lycée est repensée de manière transversale en impliquant plusieurs disciplines : biologie, mais aussi littérature, philosophie, histoire et langues anciennes. Les professeurs de ces matières sont invités à apporter leur concours dans un atelier de réflexion transdisciplinaire qui peut trouver des prolongements dans leur propre cours.

      ----------------------------------------------------------------------------------

    Chaque année 16 000 adolescentes sont concernées par une grossesse précoce. Les suites peuvent être très lourdes : IVG dans deux tiers des cas ou maternité non souhaitée.

    • Promotion de la contraception

      Afin d'éviter les grossesses non désirées, tous les adolescents filles et garçons doivent recevoir une information complète sur la sexualité. Les distributeurs de préservatifs situés dans les lycées doivent être maintenus en état de fonctionnement permanent et la fourniture doit être assurée directement par les fabricants de préservatifs à moindre coût. Ceci y compris dans les établissements privés.

      Généralisation du pass contraception dans toutes les régions.

      ----------------------------------------------------------------------------------

Amitiés à toutes et à tous

[Edit] Les sections grisées peuvent être discutées mais elles ne seront pas soumises dans le train d'amendements.
Dernière édition par OSB le mar. 12 mars 2013, 07:57, édité 4 fois.

Dante
Quartier-Maître pirate
Messages : 440
Inscription : mar. 08 nov. 2011, 19:25

Re: Droit des femmes - égalité des sexes

Messagepar Dante » ven. 08 mars 2013, 17:51

Je soutiens globalement le projet.
Je suis toutefois sceptique en ce qui concerne la parité par roulement plus par principe que par contestation de la mesure en soi. Par ailleurs, cette phrase n'est pas tout à fait exacte:
OSB a écrit :Les femmes représentent plus de la moitié de la population, il n'est pas possible qu'il ne se trouve pas de femmes aussi compétentes que les hommes pour les postes à haute responsabilité. L'argument des différences de compétences est donc totalement irrecevable.

Il n'y a probablement pas autant de femmes compétentes (mais il y en a suffisamment) que d'hommes compétents en matière de gestion de l’État. En effet, de par l'éducation genrée fournie à l'Ecole (primaire, collège, lycée) et à l'Université, les femmes s'orientent moins vers certaines filières considérées implicitement comme des pré-carré masculin. C'est le cas par exemple des sciences dures, ou pour prendre un exemple qui m'est encore plus proche: dans mon ancienne faculté de Droit et Science Politique, la promotion de première année ne connaît pas de spécialisation. Il y a un peu plus de femme que d'homme. En troisième année, une spécialisation se fait entre droit privé, droit public et science politique. En droit privé, il y a beaucoup de femmes, en droit public un peu moins, en science politique quasiment pas. On retrouve la même chose, si on regarde les sous disciplines du droit privé, il y a beaucoup de femmes en droit de la famille mais très peu en droit des affaires etc. On revient à la dichotomie sphère publique masculine et sphère domestique dans laquelle la femme est cantonnée. Cela relève de l'éducation préalable (notamment de la division sexuelle du travail social), je parlerais donc d'égalité en terme d'aptitudes (et non en terme de compétences). Ainsi, des chercheurs comme Baudelot et Establet, ont montré qu'au collège et en seconde les filles sont au même niveau voire meilleures en mathématiques que les garçons, donc les mêmes compétences, mais elles sont exclues et s'auto-exclue des filières scientifiques, donc à haut niveau on ne trouve pas autant de femmes compétentes que d'hommes pourtant à la base hommes et femmes ont bien les mêmes aptitudes (on parle de sentiment d'incompétence subjective imposé par les rapports de sociaux de sexe). Tout ça pour dire que symboliquement dans la présentation des propositions j'aurais commencé par le volet Education parce que c'est le plus important.

De plus, il serait intéressant d'intégrer certaine mesures proposées par Myroie dans le précédent sujet:
Ces premières mesures concernerait un volet "Egalité des chances":
- Un congé paternité équivalent (légalement parlant) au congé maternité.
- Ouverture de plus de centre d'accueil pour enfants (crèches, nurseries etc).
- Ouverture de plus de centres IVG et remboursement total de ce dernier.


Dans ton volet lutte contre le sexisme:
- Valorisation des médias (livres, films, jeux vidéos) qui mettent en scène au moins trois femmes importantes dans l'histoire (Bechdel Test). En accordant plus d'aide aux maisons d'édition / réalisateurs, par exemple. Ou en leur baissant les impôts également.


De même pour ton volet "éducation sexuelle" voici les proposition de Myroie:
- Plus de cours d'éducation sexuelle dans les collège & lycées avec une partie sur les mythes au sujet du viol (en expliquant bien que le viol n'est pas de la sexualité mais une violence).
- Propositions de modules gratuits et facultatifs dans les collèges et lycées d'auto-défense pour femmes (cf ce livre http://www.editions-zones.fr/spip.php?p ... article=60)

Je proposerais une reformulation de ces deux mesures en une seule qui serait d'intégrer dans les cours d'éducation sexuelle une sensibilisation aux agressions sexuelles et aux viols ainsi qu'aux meilleures manières de réagir en cas d'agression (cela renvoi à l'auto-défense, je précise, pour ceux qui n'aurait pas lu qu'il ne s'agit pas d'art martial ou de combat physique).

Plus généralement dans le volet éducation, dans une partie formation des enseignants:
- Formations des instituteurs sur la culture du genre et comment lutter contre (nb : pour éviter les différences de traitement des enfants suivant leur sexe).
Il faut savoir que c'est souvent le sexisme inconscient des enseignants qui déterminent les effets de structures qui font qu'il y a beaucoup moins de femmes dans les sciences dures et plus dans les sciences "molles". (dur et mou renvoi d'ailleurs à l'opposition homme/femme voir à ce sujet le schéma synoptique de Bourdieu p6 de ce texte/p10 du pdf)

J'ajouterais:
OSB a écrit :Les violences sont des questions psychologiques complexes qui concernent aussi bien les hommes que les femmes, néanmoins, du fait de leur force physique généralement plus importante, les brutalités masculines entraînent beaucoup plus de blessures parfois mortelles et d'agressions sexuelles sur les femmes que le contraire.

Cette formule est malheureuse. Ce n'est pas un problème biologique de masse musculaire, de force physique, ou d'hormones mais un problème d'éducation. Ce type d'interprétation est incorrect et mène à un essentialisme dangereux. Plus généralement et par ailleurs, les violences ne sont pas des questions que psychologiques mais aussi sociologiques.
Les Hommes, donc, se trompent en ce qu'ils pensent être libres; et cette opinion consiste uniquement pour eux à être conscients de leurs actions, et ignorants des causes par lesquelles ils sont déterminés. L'idée de leur liberté c'est donc qu'ils ne connaissent aucune cause à leurs actions. Spinoza

On ne peut pas crier au loup en permanence puis jouer les brebis affligées le jour où des chasseurs prennent le pouvoir. Laurent Mucchielli

Avatar de l’utilisateur
Tywin
Pirate
Messages : 317
Inscription : mer. 01 août 2012, 12:01

Re: Droit des femmes - égalité des sexes

Messagepar Tywin » ven. 08 mars 2013, 18:30

moi je ne comprend pas pourquoi au nom de l'égalité des sexes, ont mettrait en place des mesures de "discrimation positive". Je sais que la condition de la femme en France n'est pas égal à celle de l'homme dans les faits mais elle l'est devant la loi... le fossé a mon avis réside dans l'éducation uniquement...

Je suis plutot contre une gouvernement par roulement, je serai plus pour quelque chose comme élire un binôme mixte...
pour le reste des mesures, elle me semble toute consensuelles et de bon sens.
"Quand on fume du crack on sait plus très bien ce qu'on fait..." AKH
"quand la vie te tourne le dos, touche lui les fesses..." un inconnu
"When the seagulls follow the trawler, it's because they think sardines will be thrown into the sea. Thank you very much." King Eric
"These are all great ideas, but they all suffer from one fatal flaw.Which is they're all based on the fallacious notion that people are fundamentally decent." Boris Yellnikoff

Avatar de l’utilisateur
OSB
Loup de mer
Messages : 624
Inscription : lun. 26 mars 2012, 16:16
Localisation : Paris 13eme

Re: Droit des femmes - égalité des sexes

Messagepar OSB » ven. 08 mars 2013, 22:54

Merci Dante pour ce retour,
J'ai évidement mon point de vue, et ce sont des propositions qui peuvent être retravaillées.

Je ne suis pas du tout essentialiste, mais les différences physiques ne peuvent être niées. La musculature masculine est un fait scientifique observable, et si elle ne crée aucune supériorité, elle crée bien une différence entre une baffe portée par un homme de taille moyenne sur une femme de taille moyenne et une baffe portée par une femme de taille moyenne sur un homme de taille moyenne - baffes qui existent aussi, sans doute, bien que difficiles à quantifier, mais qui n'ont sans-doute pas les mêmes effets statistiquement - Ce qui serait essentialiste, ce serait de considérer que la nature féminine serait plus douce et la nature masculine plus agressive, ce que je ne crois pas. Le fait de considérer le genre comme une construction n'empêche pas de reconnaitre le sexe comme réalité physiologique, de mon point de vue. Mais j'admets que ma phrase est une explication discutable et je la retire.

Je n'ai pas évoqué la question des crèches, parce que je refuse de ramener les femmes à la maternité et à l'éducation des enfants qui à mon sens devrait idéalement concerner tout autant les pères. Bien sûr si on peut en ouvrir davantage tout le monde sera content, mais là c'est une question de moyens, et il faudrait réfléchir de ce côté là, peut-être à des solutions alternatives gérées par des collectifs de parents... c'est un truc à réfléchir, mais que j'aimerais mieux intégrer dans le volet enfance - éducation du programme.

La sensibilisation au viol et aux agressions sexuelles, oui bien sûr, ça me parait évident que ça doit faire partie de l'éducation sexuelle. Je n'ai pas réexaminé les nouveaux programmes scolaires. J'avais bossé sur ceux de 1988 qui étaient encore en fonction dix ans plus tard. Vu la quantité d'inepties qu'ils contenaient il y avait beaucoup à faire à tous les niveaux. Il faut aborder la question en réfléchissant avec les jeunes sur ce que c'est que consentir, mais il faut faire très attention de ne pas faire de morale, ce qui est toujours un danger dès qu'il s'agit d'aborder des problèmes d'éthique sexuelle (respect de la volonté de l'autre). Et effectivement là il y a de la formation des profs à faire et des adultes en général...

La valorisation des films et de la littérature... là j'ai un peu une réserve. Même si j'apprécie Jeanne d'Arc, Sintel et Lara Croft, que Boys don't Cry et Thelma et Louise font partie de mes films culte, et que j'apprécie les tragédies de Racine, je suis extrêmement réservé sur l'idée de dire aux artistes ce qu'ils doivent exprimer ou pas. Je me réjouis de voir des héroïnes auxquelles je peux tout-à-fait m'identifier, mais je n'ai pas envie d'en faire une obligation. Je crois qu'il faut laisser les créateurs libres de faire ce qu'ils veulent.


Tywin, le fait est que les femmes sont soumises à la domination des hommes, et que si on intervient pas, ça continuera encore comme ça pendant des générations. C'est comme si tu disais que les riches vont prendre conscience des injustices économiques et donner spontanément leur argent aux pauvres... ce serait bien oui, mais ça ne marche pas. Concrètement, on est obligé d'agir positivement si on veut restaurer l'équité dans la société quand il existe une injustice flagrante.

Le binôme mixte... c'est un principe séduisant, mais j'ai peur que ça ne marche pas, et que la présidente se retrouve encore un coup à gérer les questions attribuées au genre féminin.

Avatar de l’utilisateur
Tywin
Pirate
Messages : 317
Inscription : mer. 01 août 2012, 12:01

Re: Droit des femmes - égalité des sexes

Messagepar Tywin » sam. 09 mars 2013, 01:16

Pour poursuivre sur ton analogie, tu serai pour un roulement entre les riches et les pauvres? (idée que je trouve très séduisante mais qui me semble totalement irréalisable/utopique...)

je trouve que le reste de ta proposition se tient mais que cette mesure est discriminante (tour à tour certes). je suis pour une politique qui réduis les inégalités mais pas de cette manière, que je trouve trop extrême. ça pourrait faire un sujet à part du coup genre sondage et débat...

Le but c'est quand même de construire un programme adopté par tous (qui a dit consensuel?) non?
"Quand on fume du crack on sait plus très bien ce qu'on fait..." AKH
"quand la vie te tourne le dos, touche lui les fesses..." un inconnu
"When the seagulls follow the trawler, it's because they think sardines will be thrown into the sea. Thank you very much." King Eric
"These are all great ideas, but they all suffer from one fatal flaw.Which is they're all based on the fallacious notion that people are fundamentally decent." Boris Yellnikoff

Avatar de l’utilisateur
OSB
Loup de mer
Messages : 624
Inscription : lun. 26 mars 2012, 16:16
Localisation : Paris 13eme

Re: Droit des femmes - égalité des sexes

Messagepar OSB » sam. 09 mars 2013, 02:11

mon idée est de proposer chaque mesure séparément. On peut bien-sûr être d'accord avec un point et pas avec un autre.

Avatar de l’utilisateur
tornade
Capitaine pirate
Messages : 1625
Inscription : dim. 14 juin 2009, 15:33
Localisation : Région Toulousaine
Contact :

Re: Droit des femmes - égalité des sexes

Messagepar tornade » sam. 09 mars 2013, 09:01

OSB a écrit :Tywin, le fait est que les femmes sont soumises à la domination des hommes, et que si on intervient pas, ça continuera encore comme ça pendant des générations.


Mouarf
Les peuples ne devraient pas avoir peur de leurs gouvernements. Les gouvernements devraient avoir peur du peuple. - Thomas Jefferson
Twitter , Flickr

Avatar de l’utilisateur
Khakaoura
Quartier-Maître pirate
Messages : 507
Inscription : mer. 02 mai 2012, 15:06

Re: Droit des femmes - égalité des sexes

Messagepar Khakaoura » sam. 09 mars 2013, 09:36

OSB a écrit :[*]Salaire

A temps de travail égal, le salaire des femmes est 20% moindre que celui des hommes. Ceci est inacceptable.

Egalité de salaire

En cas d'inégalités de salaire constatées entre hommes et femmes, les entreprises doivent être condamnées à des astreintes supérieures à la différence de salaire relevée.
Si les écarts subsistent, le montant des astreintes sera relevé d'année en année. Jusqu'à ce qu'elles aient complètement disparu.

Si la situation des entreprises ne leur permettent pas d'augmenter sans contrepartie les salaires de leur personnel féminin, elles sont autorisées à baisser celui de leur personnel masculin le mieux rémunéré afin d'effectuer l'exacte compensation.

Dans le secteur public, toute inégalité de salaire est a fortiori interdite.

Dans le secteur public, les inégalités de salaire sont légalement et techniquement impossibles, le cadre de rémunération (grades et échelons au sein d'un corps de fonctionnaires) étant fixée par la loi. En clair, à grade et échelon identique, salaire identique (primes statutaires incluses). La seule variation, ce sont les éventuelles primes de responsabilité (Nouvelle Bonification Indiciaire) pour les personnels d'encadrement (qui dépendent du niveau d'encadrement d'un poste donné - et non du personnel qui l'occupe -, en fait), et les éventuelles primes de fin d'année en cas de reliquat - dans ce dernier cas, elles sont souvent réparties à montant identique, avec proratisation si temps partiel. Je pense qu'une piste serait justement de baser les rémunérations dans le secteur privé sur le mode de fonctionnement du secteur public.

OSB a écrit :Parité par roulement[/size]

Pour les postes uniques à haute responsabilité (Président de la République, Premier ministre, PDG de grande entreprise, maire de grande ville...), la parité s'effectue par roulement. Une élection sur deux est réservée aux femmes, la suivante aux hommes.

Une telle proposition nécessiterait, en ce qui concerne les postes publics et mandats électifs, de modifier la Constitution, et la Déclaration des Droits de l'Homme et du Citoyen.
Rien à (re)dire sur le reste.
Encre noire = mode Pirate
Encre rouge = mode Vogon
"Le règlement, c'est l'règlement ;
Pas d'préférence, pas d'sentiment.
Le règlement, c'est l'règlement ;
Un Vogon l'applique bêtement."
Hymne officieux de Vogsphère

Avatar de l’utilisateur
yellow-submarine
Loup de mer
Messages : 704
Inscription : mar. 12 juin 2012, 09:46
Localisation : NPdC
Contact :

Re: Droit des femmes - égalité des sexes

Messagepar yellow-submarine » sam. 09 mars 2013, 13:18

En espérant que la couleur que j'ai choisit soit assez lisible sans vous cramez les yeux...
Egalité de salaire

En cas d'inégalités de salaire constatées entre hommes et femmes, les entreprises doivent être condamnées à des astreintes supérieures à la différence de salaire relevée.
Si les écarts subsistent, le montant des astreintes sera relevé d'année en année. Jusqu'à ce qu'elles aient complètement disparu.
ok

Si la situation des entreprises ne leur permettent pas d'augmenter sans contrepartie les salaires de leur personnel féminin, elles sont autorisées à baisser celui de leur personnel masculin le mieux rémunéré afin d'effectuer l'exacte compensation.
ok pour moi.
Parité

certes

Parité par roulement
Pas d'accord.

Parité sur les listes

:?
Violences
approuvé

Lutte contre les violences faites aux femmes et contre le viol

Ok a 200%

Lutte contre le sexisme

:?
Education sexuelle
Ok.

Chaque année 16 000 adolescentes sont concernées par une grossesse précoce. Les suites peuvent être très lourdes : IVG dans deux tiers des cas ou maternité non souhaitée.
Das ist richtig. C'est vrai

Promotion de la contraception

Ok, mais pourquoi des locaux séparés? Ça coûte 2 fois plus cher...
Sans équipage, point d'abordage! Vous pouvez rejoindre les sections locale et équipes internes
Je me demande comment/si les générations futures se souviendront des pirates... auteur de l'avatar

Avatar de l’utilisateur
OSB
Loup de mer
Messages : 624
Inscription : lun. 26 mars 2012, 16:16
Localisation : Paris 13eme

Re: Droit des femmes - égalité des sexes

Messagepar OSB » sam. 09 mars 2013, 14:31

Merci...
Khakaoura, est-ce que tu pourrais préciser en quoi l'idée de parité par roulement serait contraire à la DDHC ?
Pour la question des rémunérations dans le secteur public, je retire la phrase qui pose problème et on va dire qu'il va de soi que l'état doit s'appliquer à lui même ses propres principes.

Y-S, les distributeurs de capotes en double c'est fait pour que le maximum de jeunes puissent les utiliser. Certains d'entre eux peuvent être pudiques, et du coup le préau n'est pas nécessairement la meilleure place. Dans l'absolu je trouve que ce serait mieux une grande corbeille de capotes gratuites à disposition de tous, mais c'est pas sûr que ce soit ce qui marche le mieux. Il faut voir avec les assos ce qui fonctionne sur le terrain. Mais je suis ton conseil et je supprime cette précision dans l'idée d'adapter au cas par cas.

Avatar de l’utilisateur
Stephanie
Loup de mer
Messages : 708
Inscription : lun. 23 janv. 2012, 18:04
Localisation : Paris

Re: Droit des femmes - égalité des sexes

Messagepar Stephanie » sam. 09 mars 2013, 15:12

Hello,
Je commence par les choses qui me gêne :

La partie sur les jouets me dérange. Qu'est-ce qu'un jouet sexiste? Trop compliqué à définir. Les jouets sexiste ne le sont que par la maniere dont ils sont vendus (on en viens a la reforme sur la pub que j'aime bien) et ce que les consommateurs en font, et la cette regle n'y change rien.
Mon frère et moi on jouait ensemble aux voitures et a la poupée, quand l'environnement te culpabilise pas ça se passe très bien. Il ne faut pas faire des jouets unisexe (parcque ca veux rien dire) mais desexuer les jouets existants. Actuellement c'est vachement bien entré dans les moeurs des gens, j'ai jamais trouvé d'idée pertinente pour ré-éduquer les gens :S
(Cela dis, hors pub, ça va globalement dans le bon sens même si c'est lent. Ca deviens "a la mode" de plus imposer des jouets de par le sexe de l'enfant)

Ensuite la parité. Bon alors la parité c'est pas un secret, je lui vomi dessus :)
Je m'étalerait pas trop parcque c'est soulant de repeter 1000 fois mais :
Partant que c'est un probleme d'education et d'"organisation de la vie familliale" (je trouve pas le terme adéquat). Sur les 2 points on peux travailler (c'est d'ailleurs ce que tu propose).
Mais la parité ça veux dire que théoriquement on peux se retrouver avec une femme moins motivée et/ou moins compétente qu'un homme par forcing et c'est débile. Ca se justifierais si ce qui bloquait les femmes étaient le comportement des hommes déjà en place et je suis pas du tout convaincue que ce phénomène soit assez important pour justifier ça.
En plus je vois pas pourquoi en particulier les femmes? Pourquoi on insérerait pas des quotas d'homosexuels représentatif de la population? Et des rebeux et des renois? Des roux? Des nains?
Punir les discriminations oui, faire du forcing c'est ridicule.
Je pense que pas mal de piratesses me pluessoirais la dessus.

Et alors la parité par roulement je trouve ça juste encore pire :)

Sinon on fini sur la note plus agreable ^^
Je plussoie largement tout le reste. J'ai en tête depuis quelques jours la répartition des congés parentaux. Quelques chose comme faire tronc commun des congés proposés aux hommes et aux femmes, déduire le congé "médical" minimal nécessaire pour la femme et laisser le couple se repartir le reste comme il veux (prévu à l'avance pour pas que se soit trop la merde coté administratif). Ca fait pas de congés (depense) en rab à faire par rapport a aujourd'hui mais mais monsieur aussi se coltiner les couches :)
oi j'ai pas le temps a cause de l'orga de l'AG, tu peux reprendre ça?
-Steph - grande gueule et sans mandat - parcque toi aussi raleur sans mandat, tu peux utiliser ton energie a quelquechose d'utile ;)

Pasmafaute
Pirate
Messages : 280
Inscription : mar. 29 sept. 2009, 14:45

Re: Droit des femmes - égalité des sexes

Messagepar Pasmafaute » sam. 09 mars 2013, 16:23

OSB a écrit :
  • Parité

    Les femmes représentent plus de la moitié de la population, il n'est pas possible qu'il ne se trouve pas de femmes aussi compétentes que les hommes pour les postes à haute responsabilité. L'argument des différences de compétences est donc totalement irrecevable.

Je reformule : « Les noirs (ou une « catégorie » x ou y, là n'est pas la question) représentent à la louche 10% de la population, il n'est pas possible qu'il ne se trouve pas de noirs aussi compétents que les blancs pour les postes à haute responsabilité. L'argument des différences de compétences est donc totalement irrecevable. Chacun selon sa proportion. »

Tu vois les dérives dans lesquels on peut facilement tomber avec la discrimination positive. Une solution mal torchée que je vois est peut-être la limitation dans le temps. Zou pour 10 ans pour modifier les préjugés, mais au-delà, le seul critère doit être la compétence. Pas ce qu'il y a dans le slip, ce qu'on fait avec, ou la couleur de ce qu'il y a dans le slip. Sinon, même avec les meilleures intentions du monde, on en arrive paradoxalement à légitimer l'examen du contenu du slip.


  • Lutte contre le sexisme

    - Un label sur les jouets pour enfants non sexistes est instauré un prix est décerné au meilleur d'entre-eux. Il est financé par une taxe sur les jouets pour enfants sexistes.

    - Sur décision d'un conseil de citoyens tirés au sort, la publicité non sexiste dispose d'une visibilité renforcée au détriment de la publicité sexiste dont la visibilité peut être réduite.

Non. C'est une atteinte grave à la liberté d'expression doublée d'un comité théodule qui fera royalement n'imp (juger le caractère sexiste au doigt mouillé puis tenter de réguler le nombre de pixels ou PPI ou décerner un label PUR, voilà quoi). Il ne faut pas essayer de faire des lois pour tout et n'importe quoi (il faut au contraire y toucher avec une main tremblante comme dirait l'autre). La meilleure solution est l'information (les parents seront prompts à percuter l'intérêt de leurs rejetons, on peut être optimiste à ce niveau).

Je ne suis pas du tout essentialiste

Je le suis, et encore en diagonale parce que le sujet ne m'intéresse qu'assez moyennement. Entre autres un background en biologie, le fait que des cultures déconnectées aient reproduit des modèles similaires et ce que tu as dit dans ton message font que je pense ainsi. Maintenant, ça ne me paraît pas être un souci : il ne s'agit pas de nier ou de disserter sur les différences, il s'agit de parvenir à l'égalité en droits et être jugé seulement sur des critères de compétence. Comme dirait Hayek qui n'est pourtant pas mon maître à penser, “There is all the difference in the world between treating people equally and attempting to make them equal.” TL;DR: Essentialiste ou pas, peu importe. Ce qui compte, c'est le but qu'on se fixe.
Delenda est Hadopi

Avatar de l’utilisateur
Khakaoura
Quartier-Maître pirate
Messages : 507
Inscription : mer. 02 mai 2012, 15:06

Re: Droit des femmes - égalité des sexes

Messagepar Khakaoura » sam. 09 mars 2013, 16:52

OSB a écrit :Merci...
Khakaoura, est-ce que tu pourrais préciser en quoi l'idée de parité par roulement serait contraire à la DDHC ?

La Déclaration des Droits de l'Homme et du Citoyen est un texte inscrit dans la Constitution de 1958, via le Préambule de celle-ci. Son article 6 précise ceci (je graisse le passage important) :
Déclaration des Droits de l'Homme et du Citoyen, article 6 a écrit :La Loi est l’expression de la volonté générale. Tous les Citoyens ont droit de concourir personnellement, ou par leurs Représentants, à sa formation. Elle doit être la même pour tous, soit qu’elle protège, soit qu’elle punisse. Tous les Citoyens étant égaux à ses yeux, sont également admissibles à toutes dignités, places et emplois publics, selon leur capacité, et sans autre distinction que celle de leurs vertus et de leurs talents.
Encre noire = mode Pirate
Encre rouge = mode Vogon
"Le règlement, c'est l'règlement ;
Pas d'préférence, pas d'sentiment.
Le règlement, c'est l'règlement ;
Un Vogon l'applique bêtement."
Hymne officieux de Vogsphère

Avatar de l’utilisateur
Tywin
Pirate
Messages : 317
Inscription : mer. 01 août 2012, 12:01

Re: Droit des femmes - égalité des sexes

Messagepar Tywin » sam. 09 mars 2013, 19:52

+1
"Quand on fume du crack on sait plus très bien ce qu'on fait..." AKH
"quand la vie te tourne le dos, touche lui les fesses..." un inconnu
"When the seagulls follow the trawler, it's because they think sardines will be thrown into the sea. Thank you very much." King Eric
"These are all great ideas, but they all suffer from one fatal flaw.Which is they're all based on the fallacious notion that people are fundamentally decent." Boris Yellnikoff

Avatar de l’utilisateur
OSB
Loup de mer
Messages : 624
Inscription : lun. 26 mars 2012, 16:16
Localisation : Paris 13eme

Re: Droit des femmes - égalité des sexes

Messagepar OSB » sam. 09 mars 2013, 22:03

Pour les jouets d'enfants sexistes je pensais à des cas assez extrêmes sur lesquels on avait bossé avec une copine plasticienne : notamment une boîte pour jouer à la femme de ménage avec un balais serpillère et un seau... si si je jure que c'est vrai ! Je ne pense pas que ce serait une grave atteinte à "la liberté d'expression" de ne pas commercialiser ce genre de trucs. C'en serait une en revanche d'empêcher un enfant de jouer avec un balai s'il en a envie, mais c'est très différent je crois. L'expression de l'enfant est une chose, l'expression commerciale en est une autre.

La parité n'a pas bonne presse chez les pirates, mais je pense que c'est bien de proposer l'idée, même si elle ne recueille pas d'avis favorables. J'ai longtemps été contre pour les raisons que vous évoquez. Mais en y réfléchissant, j'ai le sentiment que le duel Hollande Aubry n'avait guère de sens, et je suis convaincu que Lagarde est plus compétente que Sarkozy. Je ne m'explique les 75% de mecs à l'AN que comme du machisme.

Khakaoura, oui mais si on fait un roulement, le principe de l'égalité est respecté sur deux mandats consécutifs, et même c'est destiné à mieux assurer ce principe au bout du compte. Il y aurait sans doute un aménagement constitutionnel à faire, mais je ne pense pas que ce soit contradictoire avec la DDHC

Mais peut-être qu'il y a une meilleure solution à inventer...

Je retiens l'idée du congé parental commun.


Revenir vers « archive 2013 »

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 1 invité