Bienvenue sur le forum du Parti Pirate


Le Parti Pirate refond complètement son forum et va migrer prochainement vers
un outil plus moderne et performant.

Restez attentifs !


**Mise à jour des inscrits/adhérents sur le forum si vous êtes à jour de cotis mais pas/plus adhérents **=> MP : Gna


Nouveaux inscrits ATTENTION votre participation est limitée, pour la faire lever Admin

la répression gratuite en France

Avatar de l’utilisateur
Maelgar
Loup de mer
Messages : 671
Inscription : jeu. 01 sept. 2011, 13:28

Re: la répression gratuite en France

Messagepar Maelgar » jeu. 01 déc. 2011, 16:04

C'est ça, évite de répondre aux questions embarrassantes au passage. Quelles lois, quels textes, quelle morale ? Qu'a fait la gauche, qu'a fait la droite ?
Bonus track : comme un individu seul peut changer la conscience collective, surtout si cette dernière est "spontanée et indépendante" ?
Libertés - Neutralité - Partage

daniel
Capitaine pirate
Messages : 1122
Inscription : jeu. 18 févr. 2010, 20:14

Re: la répression gratuite en France

Messagepar daniel » jeu. 01 déc. 2011, 16:28

Maelgar a écrit :C'est ça, évite de répondre aux questions embarrassantes au passage. Quelles lois, quels textes, quelle morale ? Qu'a fait la gauche, qu'a fait la droite ?
Bonus track : comme un individu seul peut changer la conscience collective, surtout si cette dernière est "spontanée et indépendante" ?

Si cet individu est un bon manipulateur il peut y arriver. Mais un changement important est difficile voire impossible.

daniel
Capitaine pirate
Messages : 1122
Inscription : jeu. 18 févr. 2010, 20:14

Re: la répression gratuite en France

Messagepar daniel » jeu. 01 déc. 2011, 16:39

Maelgar a écrit :C'est ça, évite de répondre aux questions embarrassantes au passage. Quelles lois, quels textes, quelle morale ? Qu'a fait la gauche, qu'a fait la droite ?
Bonus track : comme un individu seul peut changer la conscience collective, surtout si cette dernière est "spontanée et indépendante" ?

Voilà deux textes de Lionel Jospin qui ont durci la législation pénale dans le domaine sexuel :
  • Loi n°98-468 du 17 juin 1998
  • Loi n°2001-1062 du 15 novembre 2001

Avatar de l’utilisateur
cry-stof
Archange des mers
Messages : 5557
Inscription : mer. 10 juin 2009, 10:08
Localisation : strasbourg
Contact :

Re: la répression gratuite en France

Messagepar cry-stof » jeu. 01 déc. 2011, 18:03

Maelgar je ne sais pas pour les autres mais quand tu met ton texte en bleu vu que le fond est aussi en bleu je n'arrive pas à lire ton texte saur si je le surligne pour que ton texte devienne blanc
Pour ne pas être perdu: mode d'emploi
Mailing Régional
"ne demande pas au PP ce qu'il peut faire pour toi mais ce que tu peux faire pour le PP"
j'autorise les modérateurs à corriger mes messages
http : / / ppfr.it mon raccourcisseur d'url officiel pour moi

daniel
Capitaine pirate
Messages : 1122
Inscription : jeu. 18 févr. 2010, 20:14

Re: la répression gratuite en France

Messagepar daniel » mar. 06 déc. 2011, 20:10

Maelgar a écrit :Merci daniel pour cette belle affirmation gratuite ! Et maintenant je pose la question magique : sources ? (surtout vis à vis du couplet FN-like "la gauche et la droite ont fait pareil" qui t'évite l'embarras du gouvernement Jospin. Pour mémoire, le Pacs c'était en 1999, et aujourd'hui le PS propose la légalisation du mariage homo. Quel bande de sales moralistes !)

Désolé mais le PACS ou le mariage homosexuel ne sont là que pour amuser la galerie car ils n'ont aucune influence sur les libertés individuelles. Aucun comportement des homosexuels n'a été interdit avant le PACS et le PACS n'a apporté aucune nouvelle liberté du comportement pour personne. Ce n'est qu'une mesure symbolique et patrimoniale à laquelle certaine personnes accordent une importance mais personne ne risquera la prison si le PACS est aboli.

Un mouvement politique défend des libertés individuelles dans le domaine sexuel uniquement s'il abolit des infractions ou allège des peines pour des infractions concernant les comportements sexuels. Ni la gauche, ni la droite n'ont ni supprimé aucune infraction d'ordre sexuel, ni allégé aucune peine depuis 1995. Au contraire ils sont tous d'accord pour créer de nouvelles infractions et pour alourdir des peines.

Le Code pénal est la principale source des limitations des libertés individuelles et c'est son évolution qui est déterminante pour dire si la société devient de plus en plus répressive ou pas.

Voilà une nouvelle mesure très répressive qui placera la France parmi les pays les plus répressifs du monde :
http://tempsreel.nouvelobs.com/societe/20111206.OBS6066/pourquoi-pas-un-bep-fellation-des-la-3e-tant-qu-on-y-est.html

Avatar de l’utilisateur
Maelgar
Loup de mer
Messages : 671
Inscription : jeu. 01 sept. 2011, 13:28

Re: la répression gratuite en France

Messagepar Maelgar » mer. 07 déc. 2011, 11:35

daniel a écrit :Désolé mais le PACS ou le mariage homosexuel ne sont là que pour amuser la galerie car ils n'ont aucune influence sur les libertés individuelles. Aucun comportement des homosexuels n'a été interdit avant le PACS et le PACS n'a apporté aucune nouvelle liberté du comportement pour personne. Ce n'est qu'une mesure symbolique et patrimoniale à laquelle certaine personnes accordent une importance mais personne ne risquera la prison si le PACS est aboli.

T'es un grand comique toi en fait. La possibilité de se marier avec la personne de son choix, ce n'est pas une liberté peut-être ? Aujourd'hui le mariage n'est pas libre : un individu qui souhaite se marier est obligé de contracter avec une personne du sexe opposé.

daniel a écrit :Un mouvement politique défend des libertés individuelles dans le domaine sexuel uniquement s'il abolit des infractions ou allège des peines pour des infractions concernant les comportements sexuels. Ni la gauche, ni la droite n'ont ni supprimé aucune infraction d'ordre sexuel, ni allégé aucune peine depuis 1995. Au contraire ils sont tous d'accord pour créer de nouvelles infractions et pour alourdir des peines.

Ce qui est la marque d'une gouvernance répressive, mais pas forcément moralisatrice, ni privatrice de libertés. Au passage sur les "deux lois Jospin" que tu m'as donné, quand je lis les titres des parties (et les articles, parce que je fouille) je rigole. La loi de 1998 punit le viol et toutes les atteintes que peut subir un mineur, et la loi de 2001 vise, dans un SEUL article sur une soixantaine, le proxénétisme. Vachement répressif dis-donc. Et merci de me rendre le travail de vérification de tes sources si facile, la prochaine fois, apprends à placer un lien hypertexte.

daniel a écrit :Le Code pénal est la principale source des limitations des libertés individuelles et c'est son évolution qui est déterminante pour dire si la société devient de plus en plus répressive ou pas.

A l'inverse le code pénal ne définit pas, en creux, et à lui tout seul les libertés disponibles aux individus. La liberté du commerce et de l'industrie, la liberté de contracter, la liberté dans le choix du médecin traitant... Tout ça ne sort pas du code pénal. Et de toute façon le code pénal ne limite de manière effective aucune liberté à part celle d'aller et venir (aka la prison) : il pose des menaces. "Si tu adopte tel comportement et qu'on te chope, tu risque telle peine". C'est comme si tu me disais que pénaliser le vol empêche les gens de voler quoi. Ouvre les yeux : c'est pas le cas !
Par contre si demain l'assemblée nationale adopte une loi stipulant que "pour se marier deux personnes devront nécessairement porter la même couleur de cheveux", tout les maires de France seront interdits de célébrer des mariages entre gens aux couleurs de cheveux différentes. Ce qui est une sacré limitation de la liberté des époux.

daniel a écrit :Voilà une nouvelle mesure très répressive qui placera la France parmi les pays les plus répressifs du monde :
http://tempsreel.nouvelobs.com/societe/20111206.OBS6066/pourquoi-pas-un-bep-fellation-des-la-3e-tant-qu-on-y-est.html


Extrait de l'article que tu cite : "On vous dit moralisateurs…
- La Suède n'est pas un pays conservateur : il a légalisé le mariage homosexuel [en 2009, ndlr] ! Nous ne condamnons pas la prostitution moralement."

Donc, oui, le fait de multiplier les possibilités d'infraction, et de réprimer les infractions déjà existantes, c'est un comportement répressif. Mais je vois pas en quoi ça concerne la "morale". Et je vois pas non plus pourquoi tu t'appuies autant sur le duo pénal/sexe : il y a d'autres pans de la société qui échappent tout à fait à ce duo et qui portant relèvent de la morale pour le coup. Comme l’arrêt de Morsang-sur-Orge par exemple. Voilà un maire qui, au nom de ses pouvoirs de police administrative (et pas judiciaire) interdit un spectacle de lancer de nains (pourtant consentants) au motif que cela "trouble l'ordre public". Et le Conseil d’État donne raison en s'appuyant sur une vision de "la dignité de la personne humaine comme une composante de l'ordre public". Si ça c'est pas de la morale, je veux bien savoir ce que c'est !

@cry-stof : désolé pour le bleu, j'ai du mal à trouver le bon bleu parfois. Mais c'est normal que tu le voies mal c'est fait exprès. C'est une sorte de balise "second degré".
Libertés - Neutralité - Partage

daniel
Capitaine pirate
Messages : 1122
Inscription : jeu. 18 févr. 2010, 20:14

Re: la répression gratuite en France

Messagepar daniel » mer. 07 déc. 2011, 12:00

Maelgar a écrit :
daniel a écrit :Désolé mais le PACS ou le mariage homosexuel ne sont là que pour amuser la galerie car ils n'ont aucune influence sur les libertés individuelles. Aucun comportement des homosexuels n'a été interdit avant le PACS et le PACS n'a apporté aucune nouvelle liberté du comportement pour personne. Ce n'est qu'une mesure symbolique et patrimoniale à laquelle certaine personnes accordent une importance mais personne ne risquera la prison si le PACS est aboli.

T'es un grand comique toi en fait. La possibilité de se marier avec la personne de son choix, ce n'est pas une liberté peut-être ? Aujourd'hui le mariage n'est pas libre : un individu qui souhaite se marier est obligé de contracter avec une personne du sexe opposé.

Non, ce n'est pas une liberté. Tout le monde peut se marier déjà mais ce mariage ne sera pas reconnu par les autres. Une reconnaissance formelle d'un acte civil n'est pas la liberté, c'est autre chose. Ce n'est qu'une mesure symbolique.
Maelgar a écrit :
daniel a écrit :Un mouvement politique défend des libertés individuelles dans le domaine sexuel uniquement s'il abolit des infractions ou allège des peines pour des infractions concernant les comportements sexuels. Ni la gauche, ni la droite n'ont ni supprimé aucune infraction d'ordre sexuel, ni allégé aucune peine depuis 1995. Au contraire ils sont tous d'accord pour créer de nouvelles infractions et pour alourdir des peines.

Ce qui est la marque d'une gouvernance répressive, mais pas forcément moralisatrice, ni privatrice de libertés. Au passage sur les "deux lois Jospin" que tu m'as donné, quand je lis les titres des parties (et les articles, parce que je fouille) je rigole. La loi de 1998 punit le viol et toutes les atteintes que peut subir un mineur, et la loi de 2001 vise, dans un SEUL article sur une soixantaine, le proxénétisme. Vachement répressif dis-donc. Et merci de me rendre le travail de vérification de tes sources si facile, la prochaine fois, apprends à placer un lien hypertexte.

Ces lois sont donc bien répressives, tu le confirmes. Tu es juste d'accord avec cette répression.
Maelgar a écrit :
daniel a écrit :Le Code pénal est la principale source des limitations des libertés individuelles et c'est son évolution qui est déterminante pour dire si la société devient de plus en plus répressive ou pas.

A l'inverse le code pénal ne définit pas, en creux, et à lui tout seul les libertés disponibles aux individus. La liberté du commerce et de l'industrie, la liberté de contracter, la liberté dans le choix du médecin traitant... Tout ça ne sort pas du code pénal. Et de toute façon le code pénal ne limite de manière effective aucune liberté à part celle d'aller et venir (aka la prison) : il pose des menaces. "Si tu adopte tel comportement et qu'on te chope, tu risque telle peine". C'est comme si tu me disais que pénaliser le vol empêche les gens de voler quoi. Ouvre les yeux : c'est pas le cas ! Par contre si demain l'assemblée nationale adopte une loi stipulant que "pour se marier deux personnes devront nécessairement porter la même couleur de cheveux", tout les maires de France seront interdits de célébrer des mariages entre gens aux couleurs de cheveux différentes. Ce qui est une sacré limitation de la liberté des époux.

Non, ce n'est pas une sacrée limitation pour les époux. Ils pourront toujours vivre ensemble, avoir des relations sexuelles, avoir des enfants etc. Une mesure ne sera répressive que si un couple non marié vivant ensemble risque des poursuites. Ce qui est le cas dans certains pays.
daniel a écrit :
daniel a écrit :Voilà une nouvelle mesure très répressive qui placera la France parmi les pays les plus répressifs du monde :
http://tempsreel.nouvelobs.com/societe/20111206.OBS6066/pourquoi-pas-un-bep-fellation-des-la-3e-tant-qu-on-y-est.html


Extrait de l'article que tu cite : "On vous dit moralisateurs…
- La Suède n'est pas un pays conservateur : il a légalisé le mariage homosexuel [en 2009, ndlr] ! Nous ne condamnons pas la prostitution moralement."

Donc, oui, le fait de multiplier les possibilités d'infraction, et de réprimer les infractions déjà existantes, c'est un comportement répressif. Mais je vois pas en quoi ça concerne la "morale". Et je vois pas non plus pourquoi tu t'appuies autant sur le duo pénal/sexe : il y a d'autres pans de la société qui échappent tout à fait à ce duo et qui portant relèvent de la morale pour le coup. Comme l’arrêt de Morsang-sur-Orge par exemple. Voilà un maire qui, au nom de ses pouvoirs de police administrative (et pas judiciaire) interdit un spectacle de lancer de nains (pourtant consentants) au motif que cela "trouble l'ordre public". Et le Conseil d’État donne raison en s'appuyant sur une vision de "la dignité de la personne humaine comme une composante de l'ordre public". Si ça c'est pas de la morale, je veux bien savoir ce que c'est !

@cry-stof : désolé pour le bleu, j'ai du mal à trouver le bon bleu parfois. Mais c'est normal que tu le voies mal c'est fait exprès. C'est une sorte de balise "second degré".

La Suède est un pays très conservateur pour moi car il pratique une répression féroce de certains comportements acceptés presque partout. La Suède est un pays très conservateur pour moi car il pratique une répression féroce de certains comportements acceptés presque partout. Et cette répression est justifiée exclusivement par des valeurs morales. La morale ne sévit pas seulement dans le domaine sexuel, elle sévit dans beaucoup de domaines de la société. La morale et l'ordre public sont des notions très proches, voire identiques.

Avatar de l’utilisateur
Maelgar
Loup de mer
Messages : 671
Inscription : jeu. 01 sept. 2011, 13:28

Re: la répression gratuite en France

Messagepar Maelgar » jeu. 08 déc. 2011, 01:06


Fait divers ou fait d'hiver ? Je n'avais pas noté que la proposition de texte débattu à l'AN était une résolution. En gros : tu t'indigne pour rien, et ce texte n'a rien de répressif. #Fail comme on dit.


Pour ceux qui aiment rire : http://dinersroom.eu/6379/les-grandes-v ... nationale/ :mrgreen:
Libertés - Neutralité - Partage

daniel
Capitaine pirate
Messages : 1122
Inscription : jeu. 18 févr. 2010, 20:14

Re: la répression gratuite en France

Messagepar daniel » jeu. 08 déc. 2011, 01:44

Maelgar a écrit :

Fait divers ou fait d'hiver ? Je n'avais pas noté que la proposition de texte débattu à l'AN était une résolution. En gros : tu t'indigne pour rien, et ce texte n'a rien de répressif. #Fail comme on dit.


Pour ceux qui aiment rire : http://dinersroom.eu/6379/les-grandes-v ... nationale/ :mrgreen:

Tu as raison, ce texte n'est pas du tout répressif car il n'interdit rien. Mais ce texte déclare la volonté de réprimer dans un avenir proche. On réprime rarement d'une manière brutale car ce comportement provoquerait une révolte des opprimés. Par contre si on prépare ses futurs victimes à une répression future les personnes opprimés se résignent à supporter même ce qui paraît insupportable immédiatement. On commence toujours par des discours et le bâton arrive toujours plus tard.

C'est pourquoi il y a un danger réel pour les libertés individuelles.

Avatar de l’utilisateur
pers
Archange des mers
Messages : 5235
Inscription : mer. 18 juil. 2007, 20:38

Re: la répression gratuite en France

Messagepar pers » jeu. 08 déc. 2011, 01:48

Maelgar a écrit :Pour ceux qui aiment rire : http://dinersroom.eu/6379/les-grandes-v ... nationale/ :mrgreen:


Excellent et tout à fait pertinent !

yann.rv
Moussaillon
Messages : 22
Inscription : ven. 25 nov. 2011, 14:15

Re: la répression gratuite en France

Messagepar yann.rv » mer. 14 déc. 2011, 13:13

Maelgar a écrit :
yann.rv a écrit :Je ne sais rien de cette affaire, mais j'imagine qu'un vieil homme qui vient regarder la sortie de l'école peut très bien le faire par nostalgie, se souvenant du temps lointain ou il faisait pareil, par solitude, aimant entendre le brouhaha provoqué par les bambins à leur "libération".


D'après la presse c'était un homme placé sous mesure de curatelle, manière polie de dire "un peu limité, peut-être gaga mais en aucun cas dangereux". Toujours d'après les propos relatés par la presse, son comportement bizarre aurait interpellé certaines mères de famille : en effet il aurait été aperçu "appuyé contre un poteau électrique, en train de manger un yaourt à la cuiller". Je pense qu'on aurait du le décapiter puis le pendre* pour l'exemple, avant de l'incinérer puis de faire écarteler ses cendres.

* oui oui par la tête, sinon pourquoi j'aurais choisi un enchainement aussi absurde ?


Bonjour,

Je ne comprend pas le sens de ta réponse, sans animosité aucune, je ne comprend pas ce que tu as voulu dire, ou le rapport avec ce que tu cites.

Voila voila.

Avatar de l’utilisateur
Vouze
Loup de mer
Messages : 621
Inscription : mar. 08 sept. 2009, 12:01
Localisation : http://no-more-blog-vouze.blogspot.com/
Contact :

Re: la répression gratuite en France

Messagepar Vouze » jeu. 15 déc. 2011, 16:19

yann.rv a écrit :Concernant le vieil homme qui a fait un malaise cardiaque, la réaction des parents me semble découler directement de ce que les différents médias nous martèlent à longueur de temps : insécurité, pédophilie etc...

Je ne sais rien de cette affaire, mais j'imagine qu'un vieil homme qui vient regarder la sortie de l'école peut très bien le faire par nostalgie, se souvenant du temps lointain ou il faisait pareil, par solitude, aimant entendre le brouhaha provoqué par les bambins à leur "libération".

Bientôt on va interpeller les gens qui viennent sur la plage regarder la mer, sous prétexte qu'ils vont peut être causer une marée noire ?

Je trouve dommage qu'un en vienne à appeler la police pour tout et pour rien, les parents n'auraient-ils pas pu aller lui parler tout simplement plutôt que de lui courir après...


J'approuve totalement.

Depuis l'affaire Dutroux, la France est tombé dans la psychose anti-pédophile, le paroxysme du ridicule étant atteint par l'affaire d'Outreaux.

http://fr.wikipedia.org/wiki/Affaire_Dutroux

http://fr.wikipedia.org/wiki/Affaire_d%27Outreau

Dans certains comtés aux USA, il est interdit de manger aux abords des jardins d'enfants, même pour des femmes. Un vieux monsieur s'est fait arrêter parce qu'il photographiait des enfants dans un jardin public. La police le libéra quand il réussit à prouver qu'il photographié son petit-fils.

Les adolescents peuvent être inscrit au fichier des pédophiles aux USA parce qu'il reçoivent des photos nues des leurs copines des classes sur leur téléphone portable. Cette inscription est à vie, et interdit tout métier en rapport avec l'éducation. Chaque déménagement doit être signalé à la police, sachant qu'il lui sera interdit de s'installer trop prêt d'une école. Et certains citoyens réclament que ce fichier soit rendu public.

De toute façon, on sait à quoi s'attendre de Sarko :
- à chaque fait-divers, il en rajoute un couche
- une loi forcément répressive, jamais préventive
- une loi sans étude d'impact
- une loi sans étude de l'applicabilité
- une loi sans moyen supplémentaire ni pour la police, ni pour les tribunaux, ni pour le parquet

HADOPI, les radars automatiques, l'inflation législatif : même combat !

D'ailleurs, les procureurs généraux ont fait savoir leur mécontentement :
http://www.groupe-crc.org/Les-magistrat ... rquet.html

Manque de policiers pour accompagner les justiciables la prison au tribunal. Tentative de déporter cette dangereuse mission vers les gardiens de prison (alors qu'il ne sont pas du tout formés ni habitués à gérer des situation de crise à l'extérieur des prisons ; ça fait peur !)

La France de Sarko est un bien beau foutoir.

daniel
Capitaine pirate
Messages : 1122
Inscription : jeu. 18 févr. 2010, 20:14

Re: la répression gratuite en France

Messagepar daniel » jeu. 15 déc. 2011, 17:08

Vouze a écrit :La France de Sarko est un bien beau foutoir.

Hélas il s'agit d'une évolution au niveau international, tous les pays occidentaux sont touchés par cette volonté de réprimer. Et il n'y a aucun mouvement politique qui s'y oppose, même les verts avec Eva Joly sont pour la répression.

Voilà un espace politique pour le PP. :wink:

Avatar de l’utilisateur
Vouze
Loup de mer
Messages : 621
Inscription : mar. 08 sept. 2009, 12:01
Localisation : http://no-more-blog-vouze.blogspot.com/
Contact :

Re: la répression gratuite en France

Messagepar Vouze » jeu. 15 déc. 2011, 18:11

Maelgar a écrit :

Fait divers ou fait d'hiver ? Je n'avais pas noté que la proposition de texte débattu à l'AN était une résolution. En gros : tu t'indigne pour rien, et ce texte n'a rien de répressif. #Fail comme on dit.


Pour ceux qui aiment rire : http://dinersroom.eu/6379/les-grandes-v ... nationale/ :mrgreen:


Voici le rapport qui a conduit au projet de résolution :
http://www.assemblee-nationale.fr/13/pd ... /i3334.pdf

Ce texte est aussi pas mal :
http://www.rue89.com/rue69/2011/12/14/u ... que-227461

Il y a dans certaines féministes la volonté de ne pas voire des différences évidentes entre les hommes et le femmes.

Ça me rappelle cet exemple : les caissières d'une grande surface ont élu comme représentant du personnel, le seul caissier.

La réalité physique est que les hommes sont plus grand, plus fort, une voix plus grave, etc. Donc à moins d'y remédier par des moyens scientifiquement "amoraux" comme l'injection d'hormones, ou d’inhibiteurs d'hormones, je ne vois pas comment les féministes veulent faire pour gommer ces "inégalités" qui ne sont que de la différentiation entre les sexes.

D'ailleurs, l'utilisation du mot "genre" dans le texte indique bien que les idées cachées derrières sont les "gender studies" des universités américaines. Il y a beaucoup de choses à dire sur l'utilisation des "gender studies" par les mouvements féministes et homosexuels, mais ça serait très long (gender studies : études sociologiques et psychologiques sur la différence des hommes et des femmes dans leur comportement. La différence est indéniable. C'est l'utilisation et l'interprétation des résultats qui sont critiquables.)

Vouloir requalifier la prostitution en "violence faite au femme" me rappelle la même volonté idéologique de tordre le langage que dans "violence routière", "bouclier fiscale", "TVA sociale" ou "plan sociale" (au lieu de "plan de licenciement" ou "purge salariale").

daniel
Capitaine pirate
Messages : 1122
Inscription : jeu. 18 févr. 2010, 20:14

Re: la répression gratuite en France

Messagepar daniel » mar. 03 avr. 2012, 17:38

Vouze a écrit :Vouloir requalifier la prostitution en "violence faite au femme" me rappelle la même volonté idéologique de tordre le langage que dans "violence routière", "bouclier fiscale", "TVA sociale" ou "plan sociale" (au lieu de "plan de licenciement" ou "purge salariale").

Ce n'est pas juste une tentative de tordre le langage, on donne ainsi un nouveau sens aux mots et on change la perception de la réalité. Il est ainsi possible de modifier le monde à sa guise en créant une réalité virtuelle que tout le monde croit réelle.

Le cerveau humain ne sait pas distinguer le simple langage du raisonnement, le traitement des deux est mélangé.


Revenir vers « Santé »

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 0 invité