Bienvenue sur les archives forum du Parti Pirate


Le Parti Pirate refond complètement son forum et a migré vers un outil plus moderne et performant, Discourse !
Retrouvez nous ici : https://discourse.partipirate.org

Protocole d'alliance pour les municipales

Modérateur : Moderateurs forums

Avatar de l’utilisateur
Ferny
Moussaillon
Messages : 62
Inscription : mer. 21 nov. 2012, 19:11
Clé Publique GPG/PGP : http://pool.sks-keyservers.net:11371/pk ... BFF6FA8669
Localisation : Bordeaux

Protocole d'alliance pour les municipales

Messagepar Ferny » jeu. 27 juin 2013, 15:21

Mes collègues ayant déjà bien travaillé, je me permets de reprendre leur texte.

Antigone a écrit :Bonjour à tous,

La section Languedoc-Roussilon a travaillé en parallèle sur la question d'un protocole pour les alliances pour les municipales.
Il y a à la fois une volonté d'avoir quelque chose de souple, car les sections ont envie d'avoir assez d'autonomie pour pouvoir agir en fonction du contexte local et en même temps, il semble aussi nécessaire qu'il y ait une cohésion nationale sur les alliances, de façon à montrer une certaine unité au sein du PP.
De plus, il sera utile de pouvoir argumenter sur nos alliances, et d'être capable d'expliquer pourquoi nous en avons accepté certaines et refusé d'autres.
Plusieurs pistes ont été avancées, et lors de la prochaine réunion de la CN (Coordination Nationale), il s'agira de trancher, en fonction des consultations faites en section, vers quelle solution on s'oriente au national.


------------------------------

1 : La charte minimum :

L'idée est de mettre en place une charte minimum que devrait signer n'importe quelle personne qui serait alliée du PP aux municipales. Elle contiendrait l'essence des valeurs Pirates.

Avantages d'une telle charte :
- Elle permet de donner un socle pour définir ce qui est important pour le PP avant de faire une alliance. Elle va donc donner une cohérence nationale au PP.
- Elle peut permettre de justifier certaines alliances par rapport à d'autre. D'un point de vue communication avec les autres partis, cela nous donnera une certaine clarté.
- Elle peut permettre une certaine visibilité à travers la presse.
Inconvénients :
- Il faut la faire : Un boulot important va être nécessaire pour arriver à trouver une charte consensuelle au sein du PP.
- Une charte trop légère risque de nous faire passer pour des rigolos (voir des opportunistes).
- Une charte trop rigide risque de complexifier les échanges locaux.

Note Importante :
Cette charte peut ne pas être (et probablement ne doit pas être) la seule restriction pour les alliances. Elle peut (doit ?) être combinée avec un accord de la CN.

2 : Accord de la CN

La CN donnera à priori son accord avant toute alliance.
Avantage :
- Plus de souplesse qu'une charte, une capacité à examiner au cas par cas (notamment pour les politiques qui avancent un programme et font autre chose... extrême-droite...)
- Permet de garder une certaine cohésion au niveau national.
Inconvénients :
- Il sera plus difficile d'argumenter sur les raisons nous poussant à refuser certaines alliances et à en accepter d'autre.

Note importante :
A priori, ce sera nécessaire.


3 : Liste de partis compatibles :

Dresser une liste de partis avec qui on peut faire alliance.
Avantage :
- Donne une cohésion nationale forte.
- Permet de simplifier la vie au niveau local.
- Est formateur pour les personnes qui s'engagent
Inconvénients :
- Est très restrictif par rapport à la marge de manœuvre au niveau local. (dire ce qui est restreint)
- Est discriminant pour les petites formations locales. (en quoi ? pas compris j'imagine que dans les petits villages s'il n'y a que deux listes et que les deux ont des étiquettes interdites... Je pense que c'est risqué car gérer une ville c'est la gestion de la cité et que dans les petites villes, l'étiquette n'a pas forcément d'importance)
- Risque d'être interprété comme une "alliance" au niveau national, peu clair en terme de communication.
- La création d'une liste consensuelle au niveau national risque d'être quelque chose de très dur.
- Les listes ne sont pas forcement sous l'étiquette officielle du Parti qui la compose majoritairement (donc ça n'a pas d'objet dans le cas des municipales)

3B : Liste des partis incompatibles :

Dresser une liste de partis avec qui on ne peut pas faire alliance.

Avantage :
- Évite des dérapages locaux.
- Permet de fixer la barrière des extrêmes
Inconvénient :
- Me semble très mauvais en terme de communication.
- A priori inutile si la CN peut servir de garde fou.
- Difficile de tenir compte de tous les partis locaux
- Si on interdit les cumuls et certaines condamnations dans la charte, ça va éliminer déjà les partis en questions (de fait, ça concerne la plupart de leurs candidats).

3C : faire la difference entre les communes de plus ou de moins de 100.000 habitants.

Les petites communes sont plus libre de s'allier parce que les grand villes sont plus 'politisé' donc cettes alliances sont plus 'chargé' politiquement. La politique de la campagne c'est la politique entre les individus plus tot que avec une parti 'officielle'. C'est un autre dynamique. Example PC localement et PCF : http://www.sudouest.fr/2013/05/30/les-elus-communistes-en-pleine-tempete-1068574-710.php

D'autres barrages et critères sont possibles.

Protocole pour les rencontres avec les autre partis en vue de faire des alliances :
Le NPDC a déjà une réflexion sur la question :
https://npdc.pad.partipirate.org/9
Je pense que le national n'a pas à imposer quoi que ce soit à ce niveau là, chaque pirate ou regroupement pirate étant libre d'aller rencontrer les gens qu'ils veulent. Toutefois, on peut toujours faire un document soulignant les risques possibles et donnant quelques conseils.

Pirate voulant se présenter sur une liste non pirate.

Le Parti Pirate fait parti des rares partis en France à autoriser l'appartenance à d'autre partis politiques. Sans être d'un autre parti, c'est compliqué de constituer une liste paritaire de plusieurs dizaines de personnes dans les grandes villes.
Ainsi, des pirates pourraient avoir envie de se présenter sur des listes d'autres partis avec lesquels ils ont des affinités, surtout que le PP risque de ne pas se présenter dans toutes les villes.
De plus, dans certaines villes (en particulier dans les villes de petite taille), il arrive que des listes sans étiquettes se constituent. Un bon example c'est le do-ocratie :) http://www.sudouest.fr/2013/06/01/une-alternative-de-gauche-sociale-et-ecologiste-1071002-2966.php

Il est donc important d'établir ce que les pirates peuvent faire (ou ne pas faire) par rapport à ces listes.
- Soit on autorise tout (Un pirate est libre...) mais on risque d'avoir des problèmes de communications (même s'ils seront inférieurs à ceux que l'on aurait si on autorisait toute alliance). Il faudrait juste que le pirate indique bien qu'il rejoint la liste en tant que citoyen et non en tant que membre du PP.
- Soit on autorise rien, mais on risque de perdre l'opportunité d'obtenir des conseillers municipaux, et de participer à des listes qui pourraient être intéressantes.
- Soit on essaye d'obtenir une solution intermédiaire, en utilisant les mêmes règles (ou des variantes) que pour les alliances. Cela risque d'être assez lourd (on peut réfléchir à un système allégé, entre autre pour les listes sans étiquettes), mais c'est sûrement le meilleur compromis entre liberté individuelle des pirates et cohérence de l'image du parti.
- On peut aussi ne rien interdire mais ne soutenir que les candidats "investis" (publicité sur le site national, financements, ...). L'étiquette "Membre du Parti Pirate" doit être réservée assez strictement (du genre : pas sur les documents de propagande officielle, ...)

--------------------------------------

En gros, ce n'est pas une solution "clé en main" mais la liste de différentes pistes de réflexion. En ce sens, c'est un bon complément pour la charte que nous sommes en train de rédiger au niveau de la Bretagne.
Dans l'ensemble, j'ai l'impression que la SL s'oriente vers la première solution et cherche en outre à répondre à la question "comment intégrer des citoyens sur des listes pirates ?".

Dans la présente discussion, je vous invite à :
- mentionner les solutions qui vous semblent le mieux
- faire des propositions concrètes
- compléter les lacunes ou questions manquantes

Revenir vers « Aquitaine »

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 1 invité