Bienvenue sur les archives forum du Parti Pirate


Le Parti Pirate refond complètement son forum et a migré vers un outil plus moderne et performant, Discourse !
Retrouvez nous ici : https://discourse.partipirate.org

la répression gratuite en France

Avatar de l’utilisateur
Maelgar
Loup de mer
Messages : 671
Inscription : jeu. 01 sept. 2011, 13:28

Re: la répression gratuite en France

Messagepar Maelgar » ven. 06 avr. 2012, 15:28

daniel a écrit :Il n'est pas évident que la récidive (en matière de crime) diminue parce que la répression est comprise ou assimilée. Un comportement peut disparaître par la force sans que la répression soit acceptée. On peut le tester facilement : si l'on diminue la répression la récidive ne devrait pas remonter.

Oui, d'ailleurs il est communément admis que la suppression de la peine de mort a fait exploser le compteur de la délinquance et de la récidive. De même que le passage au nouveau Code Pénal en 1994, qui a supprimé de nombreux "anciens" délits de l'époque napoléonienne tout en en créant de plus modernes.

Et sinon elle sert à quoi cette discussion exactement ?
Libertés - Neutralité - Partage

daniel
Capitaine pirate
Messages : 1122
Inscription : jeu. 18 févr. 2010, 20:14

Re: la répression gratuite en France

Messagepar daniel » ven. 06 avr. 2012, 15:37

Maelgar a écrit :Oui, d'ailleurs il est communément admis que la suppression de la peine de mort a fait exploser le compteur de la délinquance et de la récidive. De même que le passage au nouveau Code Pénal en 1994, qui a supprimé de nombreux "anciens" délits de l'époque napoléonienne tout en en créant de plus modernes.

Et sinon elle sert à quoi cette discussion exactement ?

Je mets en doute la valeur pédagogique de la répression. Je ne m'exprime pas sur l'efficacité de la répression en général mais seulement sur son efficacité pédagogique.

J'ai l'impression que la notion de la valeur pédagogique de la répression est au cœur de la pensée sarkozyste.

Avatar de l’utilisateur
pers
Archange des mers
Messages : 5235
Inscription : mer. 18 juil. 2007, 20:38

Re: la répression gratuite en France

Messagepar pers » ven. 06 avr. 2012, 15:41

Tiens pour une fois je vais plussoyer daniel : +1. Hop.
La liberté, c'est l’esclavage.
La guerre, c'est la paix.
L'ignorance, c'est la force.
La démocratie, c'est l'Amendement 13.

Ogulak
Loup de mer
Messages : 924
Inscription : jeu. 27 août 2009, 11:57

Re: la répression gratuite en France

Messagepar Ogulak » ven. 06 avr. 2012, 16:58

J'ai l'impression que la notion de la valeur pédagogique de la répression est au cœur de la pensée sarkozyste.


Qu'appelles-tu valeur pédagogique de la répression ?
"Avec deux lignes d’écriture d’un homme, on peut faire le procès du plus innocent."

daniel
Capitaine pirate
Messages : 1122
Inscription : jeu. 18 févr. 2010, 20:14

Re: la répression gratuite en France

Messagepar daniel » ven. 06 avr. 2012, 17:23

Ogulak a écrit :
J'ai l'impression que la notion de la valeur pédagogique de la répression est au cœur de la pensée sarkozyste.


Qu'appelles-tu valeur pédagogique de la répression ?
C'est l'acceptation volontaire de la répression et des règles qu'elle cherche à imposer. Bref, que l'on respecte des règles même si la personne sait qu'il n'y a aucun gendarme qui va l'arrêter.

La répression n'a pas de valeur pédagogique si les règles cessent d'être respectées quand la répression diminue. On peut ainsi conclure que la peine de mort n'a pas de valeur pédagogique par exemple.

Crevek
Moussaillon
Messages : 74
Inscription : mar. 03 avr. 2012, 00:02

Re: la répression gratuite en France

Messagepar Crevek » sam. 07 avr. 2012, 14:46

Maelgar a écrit :Oui, d'ailleurs il est communément admis que la suppression de la peine de mort a fait exploser le compteur de la délinquance et de la récidive.


En ce qui concerne la récidive, merci d'enfoncer la porte ouverte. La peine de mort empêche toute récidive, de la nature même de la peine.

En ce qui concerne la délinquance et la récidive de la délinquance, je conteste fortement. La délinquance n'était pas punis de peine de mort. Quoi qu'il arrivait en délinquance, tu ne risquais pas ta tête. Quant aux crimes punissables de peine de mort, leur nombre a continué de diminué après l'abolition de la peine de mort (notons donc qu'il n'y a pas eu d'effet lors de l'abolition, ni positif ni négatif). Et les états qui remis la peine de mort après l'avoir abolis, n'ont pas vu d'effet sur le nombre de crimes.
Le nombre de victime est sensiblement le même. Car en cas de peine de mort, le criminel est plus jusqu'au boutiste (s'il résiste il peut vivre, il se rend, il est puni de peine de mort, le choix est souvent vite fait). Donc avec la peine de mort il y a plus de victime avant l'arrestation ou la mort lors de celle ci, sans la peine de mort, tu as moins de victime avant, mais compensé par la récidive (qui demeure faible en matière de crime, 4,9% en 2010, dont moins de 3% pour ce qui est des crimes sexuels ou d'homicides qui sont les crimes le plus souvent punis de peine de mort).

Et sinon elle sert à quoi cette discussion exactement ?


A savoir où l'on se place vis à vis de la répression.

Je rejoins Daniel, la repression n'a jamais eu de valeur pédagogique.

Avatar de l’utilisateur
OSB
Loup de mer
Messages : 624
Inscription : lun. 26 mars 2012, 16:16
Localisation : Paris 13eme

Re: la répression gratuite en France

Messagepar OSB » dim. 08 avr. 2012, 03:07

Il existe des pirates favorables à certaines formes de répression ?

Le terme pédagogie renvoie à l'éducation, ce qui m'amène à poser deux questions

1 - Est-ce que les politiques n'auraient pas quelque peu tendance à se prendre pour des parents qui auraient la responsabilité de citoyens de plus en plus infantilisés ?

2 - Le Parti Pirate a-t-il une position en matière d'éducation ? Je regarderai si je trouve un topic et autrement j'en ouvrirai bien un...

La "répression pédagogique" repose sur l'idée que l'éducation devrait se baser sur des formes strictes d'exercice de l'autorité par les adultes... idée très à la mode depuis une vingtaine d'années (tiens comme c'est curieux...) et avec laquelle *tousse* je ne suis pas sûr d'être trop d'accord...

Avatar de l’utilisateur
pers
Archange des mers
Messages : 5235
Inscription : mer. 18 juil. 2007, 20:38

Re: la répression gratuite en France

Messagepar pers » dim. 08 avr. 2012, 10:11

Olivier Soares Barbosa a écrit :Il existe des pirates favorables à certaines formes de répression ?


Euh, oui. Il existe certains délits/crimes qui méritent d'être réprimés.

Olivier Soares Barbosa a écrit :1 - Est-ce que les politiques n'auraient pas quelque peu tendance à se prendre pour des parents qui auraient la responsabilité de citoyens de plus en plus infantilisés ?


Très juste.

Olivier Soares Barbosa a écrit :2 - Le Parti Pirate a-t-il une position en matière d'éducation ? Je regarderai si je trouve un topic et autrement j'en ouvrirai bien un...


Je ne pense pas qu'il soit pertinent de considérer la répression comme une forme d'éducation. Pour autant que j'aie pu voir, le Parti Pirate aborde l'éducation comme il aborde le partage de la culture et du savoir : une possibilité primordiale qui devrait être accessible et offerte à tous, mais pas un formatage intellectuel obligatoire (surtout si celui-ci doit avoir pour but objectif de fabriquer de futurs citoyens résignés et habitués à obéir, ce qui à mon sens est le cas du système carcéral-scolaire actuel). (Oui, j'ai un compte à régler.)
La liberté, c'est l’esclavage.
La guerre, c'est la paix.
L'ignorance, c'est la force.
La démocratie, c'est l'Amendement 13.

Avatar de l’utilisateur
floyd
Vieux loup de mer
Messages : 1757
Inscription : mer. 18 juil. 2007, 00:41
Localisation : Orléans
Contact :

Re: la répression gratuite en France

Messagepar floyd » dim. 08 avr. 2012, 10:49

daniel a écrit :
Maelgar a écrit :Je vois pas en quoi c'est un "dérapage d'une politique". A moins que tu ne veuille critiquer la technique qui consiste à tremper les citoyens dans le thème de "l'insécurité" mais là, tu va precher des convertis. Donc je repose ma question : ce topic apporte quoi de nouveau à la reflexion du PP ?

Je pense que ce dérapage est le résultat de l'acharnement de l'état sur la sexualité des Français depuis 15 ans. Je suis pour que l'on revienne à l'état législatif dans ce domaine qui a existé en 1995. Donc supprimer tous les nouveaux délits et crimes concernant la sexualité qui ont été créés depuis.

Dans le premier post tu parles de pédophilie et dans celui-ci tu nous dis qu'il faut mettre fin à la répression. J’espère sincèrement que tu te rends compte de ce que tu racontes. Ce sont des paroles très graves que tu écrits là et je ne pense pas être le seul choqué.
Soyez libres.

Avatar de l’utilisateur
Maelgar
Loup de mer
Messages : 671
Inscription : jeu. 01 sept. 2011, 13:28

Re: la répression gratuite en France

Messagepar Maelgar » dim. 08 avr. 2012, 12:25

Crevek a écrit :
Maelgar a écrit :Et sinon elle sert à quoi cette discussion exactement ?


A savoir où l'on se place vis à vis de la répression.


Wouhou merci ! Et "la répression" c'est quoi ? La prison ? Une amende ? Pour moi, l'existence même de la Hadopi est une forme de coercition, donc de répression. Comme la présence des caméras de vidéo-lol-protection-lol-surveillance. Et ma sortie sur la peine de mort était ironique hein. C'est juste Daniel qui prétend vérifier l'élasticité - ou pas - de la répression pour tester sa "pédagogie", comme si c'était un phénomène économique. Pour moi c'est absurde.

Mais de toute façon, je suis anti-daniel depuis ce jour-ci, et les quelques posts suivants, qu'on se le tienne pour dit.
Libertés - Neutralité - Partage

Ogulak
Loup de mer
Messages : 924
Inscription : jeu. 27 août 2009, 11:57

Re: la répression gratuite en France

Messagepar Ogulak » dim. 08 avr. 2012, 14:25

daniel a écrit :
NarockBTK a écrit :Donc :
=> un papi (sous curatelle) reste souvent à proximité d'une école maternelle à la sortie des enfants.
=> il n'a pas d'antécédents judiciaires.
=> il ramène une fille au personnel de l'établissement lorsqu'elle s'échappe.
=> on l'accuse d'être un pédophile, on l'arrête, il fait une crise cardiaque...

La société devient vraiment parano.

Non, c'est une société de répression, du contrôle social. Tout comportement humain est analysé, évalué et parfois sanctionné. Les gens sont encouragés à se contrôler et se réprimer mutuellement, à chercher des déviances de toute sorte partout etc. Et l'état impose un nouvel ordre moral avec des restrictions des libertés personnelles. La droite et la gauche font pareil depuis 1995, c'est une tendance lourde de la société contemporaine.



Pour l'histoire que tu cites, j'avais personnellement envoyé un mail au préfet du Finistère pour lui "expliquer" mon point de vue, celui-ci m'a gentiment renvoyé vers le procureur...

Je ne dirai pas que je plussoie Daniel dans son intégralité, mais il faut quand même reconnaître que depuis certaines affaires, on nous bourre le mou avec ça alors que les parents feraient mieux de regarder dans leur entourage familial ou ami en premier. On assiste à certains "glissements" de réflexions qui à terme pourraient s'avérer dangereux (et pour les "accusés populaires" et pour les parents, car il ne fait nul doute que certains feront justice pour ces "accusés populaires").
J'ai noté aussi que c'est à proximité d'une école. Vous me direz et alors ? Ben je reste persuadé que la sanctuarisation permanente de ce lieu (et que ce lieu soit un "sanctuaire" effectif pas qu'on nous rabache les oreilles avec ça) entraîne de la routine et créée une sorte de bisnounoursland où tout le monde il est beau et gare à celui qui l'est pas. En l'occurence ici c'était parfaitement le cas. A la base il y avait vigipirate rouge pour les écoles, pendant 1 ou 2ans c'était plus ou moins ok; puis quand il a fallu serrer la vis des budgets ben il n'y avait plus que des barrières (ils auraient pu les "décorer" peut être ça aurait effrayé). Résultat dire qu'on a une surveillance des écoles est un brin extrapolé, ha si j'oubliais les papys et mamys trafic au temps pour moi...Une surveillance effective n'aurait non pas permis de "coffrer" cet homme puisque rien ne lui était reproché mais de clarifier la situation rapidement.
En gros on paye les errements de l'Etat,aidé des politiques, qui se répercutent quelques années plus tard (au niveau tant sur le terrain que idées véhiculées).
C'est pas nouveau non plus
"Avec deux lignes d’écriture d’un homme, on peut faire le procès du plus innocent."

Crevek
Moussaillon
Messages : 74
Inscription : mar. 03 avr. 2012, 00:02

Re: la répression gratuite en France

Messagepar Crevek » dim. 08 avr. 2012, 14:46

Que ce soit les moyens en bout de courses et le durcissement des peines (prisons, amendes), que ce soit les moyens pour permettre de punir (qui étrangement sont de plus en plus limites voir hors la loi).

Faudra m'expliquer pourquoi un internaute qui télécharge, certes illégalement, risque quasiment la même chose qu'un détournement de bien sociaux, dans la théorie, et dans la pratique, le premier est plus sévèrement jugé que le second.


Revenir vers « Santé »

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 1 invité