Page 2 sur 2

Re: Le PP doit-il signer ?

Publié : lun. 16 août 2010, 19:32
par peer@
Puisqu'on a signé, il semble logique que le PP s'associe à cette action.


LOL ! "ON" a signé ...

TU as signé sans le consentement du PP mais en son nom quand même...
C'est tout simplement HONTEUX pour un parti démocratique !!

Re: Le PP doit-il signer ?

Publié : lun. 16 août 2010, 21:53
par Padawan de pers
peer@ a écrit :
Puisqu'on a signé, il semble logique que le PP s'associe à cette action.


LOL ! "ON" a signé ...

TU as signé sans le consentement du PP mais en son nom quand même...
C'est tout simplement HONTEUX pour un parti démocratique !!


Désolé que tu le prennes comme ça.

Le PP a été consulté. Le thread est resté ouvert une semaine (du 6 au 13). Des gens ont discuté, peu ont donné leur avis. J'ai compté 3 pour (Mourioche, pers, Zest), 2 contre (peer@, Harpalos). Après que le bureau, par mon intermédiaire, ait annoncé son intention de signer, il y a eu aucun avis, et encore moins d'avis argumenté.

J'ai ensuite signé au nom du bureau.

Si tu attaques mon travail en tant que padawan, c'était ma réponse.

Si tu reproches au parti de ne pas être très démocratique, l'objection est recevable. C'est un débat en cours, viens donc en parler sur le thread du Official Pirate.

Harpalos, padawan de pers

Re: Le PP doit-il signer ?

Publié : mar. 17 août 2010, 10:22
par Kinjal
Pour ma part, même si je ne suis pas encore membre du PP, je pense qu'il faut aller au-delà du clivage gauche - droite. La situation en France de nos jours est si grave que le PP doit prendre part à cette mouvance de contestation. J'ai laissé un post sur Rue89 en disant que nous aurions probablement dans peu de temps un "mai 68". La situation sociale des français se dégrade a une vitesse jamais atteinte (privation de liberté, pouvoir d'achat en chute libre, droit du travail idem etc..) Le PP n'a pas encore la force politique nécessaire pour faire cavalier seul. Dire que cela fait gauchiste je pense que cela réduit un peu trop la réalité, ne suis-je pas un ancien de l'UMP ? J'ai encore des idées de droite mais pourtant je suis motivé par la préservation de la République et des valeurs qui ont fait notre pays (Liberté, Egalité, Fraternité). Aujourd'hui cela n'existe plus, et cela se résume à : Travail (travailler plus pour gagner moins), Famille, Patrie (si tu aimes pas la France tu la quitte).

Pour se faire remarquer durant la manif je propose que les membres du PP se baladent avec des pancartes à l'effigie du parti. Il y aura des journalistes sur place et c'est indirectement grâce à eux que le PP se fera un peu plus connaitre du grand public. Dans mon coin les gens soit ne savent pas ce qu'est le PP, soit ils nous prennent pour des guignolos.

Re: Le PP doit-il signer ?

Publié : mar. 17 août 2010, 10:43
par peer@
Dire qu'il faut passer au-dessus du clivage droite-gauche pour ensuite dire qu'il faut un nouveau mai 68... heu... LOL ?

Et Haraplos, oui, ce que tu as fait est totalement antidémocratique ! Tu n'as été élu par personne, pour moi ta légitimité est nulle pour représenter les membres du parti !!

Le bureau existe encore ? Etrange vu que le CAP a été dissout avant qu'un nouveau bureau soit en place.
Donc en gros tu nous a fait du : je veux signer --> je donne l'accord du bureau, c'est à dire le mien --> je signe en espérant qu'on ne s'en rende pas compte

C'est une pratique digne de la pire des dictature, et le PP n'a pour moi pas les mêmes valeurs !

Re: Le PP doit-il signer ?

Publié : mar. 17 août 2010, 10:46
par Sims
On se calme.

Cette signature a plus une valeur symbolique que celle de l'engagement d'une communauté.

Libre à chacun de signer en son nom propre après ça.

Re: Le PP doit-il signer ?

Publié : mar. 17 août 2010, 11:11
par peer@
OK, pas de problèmes, je vais de ce pas signer toutes sortes de pétition au nom du PP alors ?

Re: Le PP doit-il signer ?

Publié : mar. 17 août 2010, 12:07
par Padawan de pers
peer@ a écrit :Et Haraplos, oui, ce que tu as fait est totalement antidémocratique ! Tu n'as été élu par personne, pour moi ta légitimité est nulle pour représenter les membres du parti !!

Le bureau existe encore ? Etrange vu que le CAP a été dissout avant qu'un nouveau bureau soit en place.
Donc en gros tu nous a fait du : je veux signer --> je donne l'accord du bureau, c'est à dire le mien --> je signe en espérant qu'on ne s'en rende pas compte

C'est une pratique digne de la pire des dictature, et le PP n'a pour moi pas les mêmes valeurs !


Le bureau en place est celui d'avant l'AG. Comme le CAP a été dissout avant qu'un nouveau bureau ne soit en place, l'ancien bureau n'a jamais été dissout ni relevé de ses fonctions. Il est donc toujours en place.

Lorsque je fais des choses au nom du PP, c'est que je suis mandaté par ce bureau pour le faire. Ce ne sont pas mes initiatives.

J'ai déjà expliqué ça la semaine dernière.

Harpalos, padawan de pers

Re: Le PP doit-il signer ?

Publié : mar. 17 août 2010, 12:35
par Raphaël Florès
Et si le PP s'engageait au côté des laïcs dans de grands apéros-pinards ? Ce sera sympa de réaffirmer les valeurs républicaines de la France, et puis les mass-medias daigneront enfin nous concéder 10s de lulz.

Non, vous ne rêvez pas: ce que je viens d'écrire est tout aussi aberrant que ce que je viens de lire.

Mais en vérité, on en revient toujours au même problème: nos élus ne présentent pas d'axes d'idées, uniquement leur CV. Ce serait bien que pour l'AGE les candidats explicitent clairement leurs positions sur des sujets récurrents comme l'échiquier politique afin de fixer durablement nos bases (ça fait que 10 mois qu'on le répète après tout). Et la langue de bois ça va 5 minutes hein, pour rappel notre devise c'est "liberté neutralité partage", certainement pas la même que notre beau pays donc !

Re: Le PP doit-il signer ?

Publié : mer. 18 août 2010, 13:06
par Vouze
Raphaël Florès a écrit :À tous ceux qui agréent à cette pétition: pensez-vous qu'il n'y a pas de problème de sécurité en France ? Si tel n'est pas le cas, alors que préconisez-vous ? Et je précise que je ne parle pas uniquement des "quartiers sensibles" ni des "espoirs pour la France", mais d'une question plus générale où la seule "police de proximité" (tiens, les socialos qui balancent du pléonasme pour donner l'impression d'innover, ça me rappelle l'URSS) ne suffira jamais.


Je mets toujours ma ceinture, donc pas de problème !

La sécurité est avant tout un sentiment, qui est lié à la publicité qu'en font les média.

Voici un lien par rapport à l'élection présidentielle de 2002 : http://www.ldh-toulon.net/spip.php?article509

L'escalade dans la violence n'est sûrement pas la solution :
http://www.lefigaro.fr/actualite-france ... -mois-.php

Avec la politique du chiffre, la police se fait très mal voir :
http://www.lefigaro.fr/actualite-france ... value-.php

La garde à vue est censée être un moyen d'enquête. Autrement dit le fait de garder quelqu'un à vue devrait être motivé et justifié. Dans la pratique, c'est la libération qui a besoin d'être motivée : c'est absurde. D'un moyen d'enquête, c'est devenu un moyen de répression arbitraire.

Cet arbitraire est notamment dans la loi elle-même où il suffit que le policier se sente insulter pour vous arrêter et mettre en garde à vue. C'est à dire que vous regardez de travers un policier, il peut vous arrêter. La première insécurité est juridique !

Les gardes à vue abusive ne sont pas sanctionnée, mais encouragée par la politique du chiffre. Il y a juste un cabinet de déontologie de la police qui n'a même pas le pouvoir de forcer les policiers à venir expliquer pourquoi ils ont mis quelqu'un en garde à vue. Cabinet fort symbolique donc qui devrait être démanteler ou fusionner avec d'autres entité de défense des citoyens (comme celui des droits de l'enfant qui a eu le tord de dénoncer l'enfermement des enfants avec leurs parents expulsables dans [s]les camps de concentration[/s] les centres de rétention).

Par contre au Canada, le comité de déontologie a un pouvoir de blâme : http://lcn.canoe.ca/lcn/infos/regional/ ... 24332.html

Une "Police de proximité" n'est pas la <s>millice</s> police du maire. Les maires ont déjà trop de pouvoir ; y rajouter la police n'arrangera rien aux abus et à la corruption de nos élus de proximité :
- abus de pouvoir : http://abusdesmaires.canalblog.com/tag/proc%C3%A8s
- corruption et magouille : http://www.objectifliberte.fr/2010/01/u ... ments.html

Un autre pilier à mettre en place est bien entendu le non cumul des mandats :
- pour lutter contre l'absentéisme à l'assemblée (avant de dire aux collégiens ce qu'il faut faire, il faut donner l'exemple !)
- pour limiter les conflits d'intérêt ; quand un sénateur-maire ou député-maire vote une loi sur les maires, il y a un conflit d'intérêt !

Sans parler du grand bordel organisé du Grand Paris qui tourne à la farce, au détriment de la politique et de l'intérêt général de la mégapole, dont la sécurité est un point. En renforçant, les polices municipales le Grand Paris se retrouve avec des quartiers ghetto sans moyen pour se payer une police ; quartiers qu'on ose encore appeler ville, mais quand on a des habitations en continue, il n'y a plus que des frontières symboliques sur les cartes.
http://parisbanlieue.blog.lemonde.fr/20 ... finit-pas/

Mais c'est prévu : il y aura toujours moins de police nationale. La sécurité n'est donc plus un enjeu nationale, mais des enjeux égoïstes au niveau des communes, proportionnel aux impôts collectés, donc au niveau de vie des habitants de la ville.