Bienvenue sur les archives forum du Parti Pirate


Le Parti Pirate refond complètement son forum et a migré vers un outil plus moderne et performant, Discourse !
Retrouvez nous ici : https://discourse.partipirate.org

Définition de la licence globale

Avatar de l’utilisateur
floyd
Vieux loup de mer
Messages : 1757
Inscription : mer. 18 juil. 2007, 00:41
Localisation : Orléans
Contact :

Messagepar floyd » mar. 08 janv. 2008, 19:47

En gros tu suggères de créer une société (ou asso) qui possèderait une plateforme de téléchargements, vendrait des abonnements mensuels qui permettrait à ses clients de prendre ce qu'ils veulent.

Puis les abos (+ de la pub) seraient reversés aux artistes en fonction des téléchargements.

Une sorte de société de gestion des droits qui gèrerait également la distribution ?
Soyez libres.

Avatar de l’utilisateur
floyd
Vieux loup de mer
Messages : 1757
Inscription : mer. 18 juil. 2007, 00:41
Localisation : Orléans
Contact :

Messagepar floyd » mer. 09 janv. 2008, 17:04

En fait, je ne vois pas trop de difficultés à monter ce genre de structures.

On propose simplement aux artistes de s'affilier chez nous. En même temps que la sacem si ils le souhaitent.

Mais si le morceau est pris chez nous alors nous redistribuons directement à l'artiste.
Si pris à la sacem alors c'est elle qui redistribue.

Je pense que pour les diffusions radio il faut que les radios diffusantes payent un abonnement mensuel comme les simples abonnés. Mais diffusant un abonnement plus élevé évidemment.

La seule grosse difficulté que je vois est de le faire accepter.

Sinon le principe c'est dire "pour telle somme mensuelle vous avez accés à l'intégralité de notre catalogue", et là tout devrait rouler. L'internaute télécharge directement chez nous ou sur une plateforme affiliée, dans ce cas on sait précisément qui a été téléchargé, et pour les radios elles fournissent une liste.
Soyez libres.

Avatar de l’utilisateur
pers
Archange des mers
Messages : 5235
Inscription : mer. 18 juil. 2007, 20:38

Messagepar pers » mer. 09 janv. 2008, 17:10

floyd a écrit :En gros tu suggères de créer une société (ou asso) qui possèderait une plateforme de téléchargement, vendrait des abonnements mensuels qui permettrait à ses clients de prendre ce qu'ils veulent.

C'est pas ce que fait neuf en ce moment ?
La liberté, c'est l’esclavage.
La guerre, c'est la paix.
L'ignorance, c'est la force.
La démocratie, c'est l'Amendement 13.

Avatar de l’utilisateur
floyd
Vieux loup de mer
Messages : 1757
Inscription : mer. 18 juil. 2007, 00:41
Localisation : Orléans
Contact :

Messagepar floyd » mer. 09 janv. 2008, 17:47

Il ne faut pas que ce soit une sacem bis. Avec les mêmes défauts et travers.
Soyez libres.

Avatar de l’utilisateur
floyd
Vieux loup de mer
Messages : 1757
Inscription : mer. 18 juil. 2007, 00:41
Localisation : Orléans
Contact :

Messagepar floyd » mer. 09 janv. 2008, 20:09

Mission impossible.

La sacem est très opaque, mauvaise redistribution, mauvaise foi, méconnaissance des licences libres ......
Soyez libres.

Avatar de l’utilisateur
floyd
Vieux loup de mer
Messages : 1757
Inscription : mer. 18 juil. 2007, 00:41
Localisation : Orléans
Contact :

Messagepar floyd » mer. 16 janv. 2008, 19:04

Je pensais plutôt à une écoute online gratuite. Et paiement en cas de rapatriement sur la machine. Ou le classique systéme de dons.
Soyez libres.

Avatar de l’utilisateur
pers
Archange des mers
Messages : 5235
Inscription : mer. 18 juil. 2007, 20:38

Messagepar pers » ven. 18 janv. 2008, 15:36

Tu parlais de mauvaise foi : c'est justement de la mauvaise foi que de mettre du streaming DRMisé en prétendant qu'on aide les artistes.

Autant mettre une *vraie* licence libre, et un *vrai* téléchargement libre (sous des formats respsectueux tels que le flac).

Le coeur de l'idée repose sur la rupture avec le système consumériste traditionnel du type "tu me donnes du fric, sinon t'auras pas ton biscuit".
Quand on leur donne le choix, les gens sont prêts à payer (pas tous, mais une grande partie). Pourquoi ? Parce que les citoyens sont *contents* de voir qu'on les respecte (pour une fois) , qu'on ne les prend pas pour des vaches à lait, des moutons de consommateur ou toute autre bête de ferme.

J'en veux pour preuve l'exemple Radiohead, dont nous parlons ailleurs sur ce forum : le groupe continue de faire des bénéfices, et c'est le moins qu'on puisse dire !
La liberté, c'est l’esclavage.
La guerre, c'est la paix.
L'ignorance, c'est la force.
La démocratie, c'est l'Amendement 13.

Avatar de l’utilisateur
floyd
Vieux loup de mer
Messages : 1757
Inscription : mer. 18 juil. 2007, 00:41
Localisation : Orléans
Contact :

Messagepar floyd » ven. 18 janv. 2008, 16:49

Moi je suis persuadé, je crois plus que tout, que l'on peut faire confiance aux gens.

Si on leur mts du streaming et la possibilité de payer ou non, alors ils prendront leur responsabilités et décideront d'eux-mêmes ce qui est bien.

Il y aura toujours ceux qui vont tricher et grabber le flux, mais, surtout, par ce moyen on arrête d'infantiliser le "consommateur". Il tient enfin un rôle important dans le cycle de vie d'une oeuvre.
Soyez libres.

Avatar de l’utilisateur
pers
Archange des mers
Messages : 5235
Inscription : mer. 18 juil. 2007, 20:38

Messagepar pers » ven. 12 juin 2009, 10:45

Puisque poppins nous fait un maousse topic revival, j'en profite pour stocker ici ce lien, étant donné que la licence globale a fait l'objet d'une longue discussion au PPI, avec plusieurs interventions remarquables de rms, qui en gros est de mon avis (comme souvent).

http://lists.pirateweb.net/pipermail/pp ... 03164.html
La liberté, c'est l’esclavage.
La guerre, c'est la paix.
L'ignorance, c'est la force.
La démocratie, c'est l'Amendement 13.

Avatar de l’utilisateur
Raphaël Florès
Vieux loup de mer
Messages : 2078
Inscription : dim. 21 juin 2009, 14:22

Messagepar Raphaël Florès » lun. 10 août 2009, 14:19

Voulez-vous que je traduise cet article qu'on pourrait ensuite mettre dans les news ?

MP Poppins, tu te proposes pour une définition du mécénat global ?
« Les deux fléaux qui menacent l’humanité sont le désordre et le pouvoir. La corruption me dégoûte, la vertu me donne le frisson »

nemo34
Messages : 5
Inscription : mer. 09 sept. 2009, 13:46
Localisation : Saint-Denis de la Réunion
Contact :

Messagepar nemo34 » jeu. 10 sept. 2009, 15:11

Jereprends ce post vieux de deux mois (une éternité) car je trouve que vous enterrez un peu vite la proposition de licence globale. Bien entendu, aucun système n'est parfait et comme disait ma Grand-mère, "le diable est dans les détails". Le principe, pourtant, mérite que l'on s'y attarde. Après tout, quoi que l'on dise, la SACEM ne fonctionne pas si mal que ca. Cela étant dit, voir débarquer la SACEM dans son bar, c'est comme voir débarquer un inspecteur du travail dans un restaurant ou un inspecteur des impots dans une PME. On est à peu près sur qu'ils ne repartiront pas les mains vides.
Autre exemple, la redevance télévisuelle est un dispositif similaire honni mais efficace.

La licence globale implique comme le souligne pers plusieurs choses:

1 - Le piratage - téléchargement, partage, etc. - sans payer la licence, c'est mal
2 - Il est juste de donner de l'argent aux "ayant-droits" des fichiers que l'on utilise

Après, en termes de mise en oeuvre, ca se complique:
- Quelle formule magique pour la redistribution de l'argent?
- Quel rapport entre les ayant-droits et les "vrais" auteurs?
- Quelle articulation entre licence globale, "open source" et financement actuel de la culture?

Mon opinion personnelle:

1 - Mettre en place un nouveau site web avec un catalogue "open source" est vain. La licence globale, comme son nom l'indique ne peut fonctionner que si elle est globale, c'est à dire:
- obligatoire et forfaitaire dans l'abonnement FAI parce que c'est plus simple
- internationale (ben ouais, sinon c'est trop facile de télécharger en Russie un haka fidjien sans rien payer)
- tous les fichiers volontaires: Quelle est la différence entre un amateur et un professionnel? Regardez myspace, dailymotion et youtube! Une licence libre revient alors à un renoncement volontaire à la redevence perçue

2 - On peut rever

Pourquoi seulement la musique? Profitons-en pour financer le développement du logiciel libre et de la presse en ligne! Actuellement, c'est la pub (et le don, très peu répandu en France) qui sert d'unique source de financement sur Internet. La licence globale va dans le meme sens que la suppression de la pub sur la télé publique: Le financement de l'information

Tout le monde peut potentiellement en bénéficier: Pas seulement Britney Spears et lemonde.fr mais aussi Rémy Gaillard et The Pirate bay! (Au pasage, l'industrie du cul se fera des couilles en or...)

On peut aussi rever d'une redevance basée sur le logarithme du nombre de visites, ce qui revient à raccourcir la durée du droit patrimonial et des droits voisins, à inciter à la création et à supprimer les rentes de situation.

On peut aussi rever d'une exonération pour les internautes de pays en voie de développement ou d'une formule prenant en compte le PIB de l'internaute et celui de l'auteur. Plus t'es riche, plus tu paye, plus t'es pauvre, plus t'es payé.

On peut imaginer un controle avant paiement du respect de la vie privée, de la dignité humaine et du respect des lois en vigueur au moment du paiement de l'auteur

On peut encore rever (je reve beaucoup, mais si on ne reve pas, à quoi sert le PP? à un organisme affilié à l'UNESCO, à une représentation paritaire entre politiques, industriels, artistes et internautes de tous pays.

2 - On peut aussi bien sur faire des cauchemars

Comment gérer la fraude? Comment traquer efficacement les bots, cyber-fans et futurs virus et spywares qui déclenchent le téléchargement automatique de contenus indésirés?

Les sympathiques sites comme dailymotion, youtube, google et consorts vendant des emplacements promotionnels pour des contenus désireux de se faire de la pub (Britney Spears and co) ou instituant un abonnement payant ou chargeant l'upload

Doit on payer pour ce qu'on apprécie ou pour ce que l'on télécharge. Porte ouverte aux packages et aux ventes forcées: Vous voulez voir A? regardez d'abord B! (Cela dit, c'est déjà le cas des bannières publicitaires et on s'en accomode)

3 - Au fond, le vrai problème, c'est:

Internet reste aujourd'hui le dernier espace de gratuité qu'il nous reste. Les échanges entre internautes sont (moyennant abonnement FAI) gratuits, désintéressés. On reste dans le domaine du don, du contre-don et du développement de lien social du fait de cette pratique. Les 3 heures que je viens de passer sur ce forum ne sont facturées à personne. Le temps que vous perdez à me lire non plus.
La licence globale, telle que je viens de la décrire, ne nous entraine-t-elle pas vers un Internet où tout à un prix? Ou tout contenu mis en ligne, tout fichier partagé, tout billet sur un blog est susceptible de rapporter de l'argent? Comment conserver un espace de gratuité, de transgression, bref de liberté avec une licence globale?

Au jour d'aujourd'hui, je n'ai pas la réponse. A choisir, l'idée de redevance internet m'est sympathique et peut - sous réserve d'implémentation - booster création artistique et circulation d'information. Mais il y a un risque quant à " l'esprit du libre ".

Est-ce que la gratuité, c'est du vol? Parfois, oui: Sont gratuits ce que l'on donne de bon coeur et ce qu'on vous prend de force.

HixO
Matelot
Messages : 164
Inscription : jeu. 20 août 2009, 03:40
Localisation : Paris
Contact :

Messagepar HixO » jeu. 10 sept. 2009, 16:45


Avatar de l’utilisateur
Raphaël Florès
Vieux loup de mer
Messages : 2078
Inscription : dim. 21 juin 2009, 14:22

Messagepar Raphaël Florès » ven. 27 nov. 2009, 17:49

Si on essaye de définir la licence globale ici, c'est que la définition de WP ne nous satisfait pas. Quelqu'un aurait-il eu une nouvelle illumination depuis que ce débat a été mis entre parenthèses ? pOP, pour le mécénat global tu as avancé ?
« Les deux fléaux qui menacent l’humanité sont le désordre et le pouvoir. La corruption me dégoûte, la vertu me donne le frisson »


Revenir vers « archive 2009 »

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 1 invité