Bienvenue sur les archives forum du Parti Pirate


Le Parti Pirate refond complètement son forum et a migré vers un outil plus moderne et performant, Discourse !
Retrouvez nous ici : https://discourse.partipirate.org

Contribution : Handicaps visuels et accès à la culture

Avatar de l’utilisateur
pers
Archange des mers
Messages : 5235
Inscription : mer. 18 juil. 2007, 20:38

Contribution : Handicaps visuels et accès à la culture

Messagepar pers » lun. 11 janv. 2010, 14:35

Bonjour tout le monde,

un sympathisant du Parti Pirate (peut-être qu'on le verra sur ce forum un de ces jours) nous fait parvenir témoignage suivant :

Avez-vous lu l'article du Monde "Les pirates à l'assaut du livre numérique" du Monde du 22 novembre et l'autre sur Christine albanel (?) et sa lutte, sa campagne de printemps prochain, contre le piratage des livres numériques ? La majeure partie des téléchargements dits illégaux sont des cacophonies sans intérêt aucun, et les gens peuvent bien les payer, mais pour les déficients visuels, l'accès à la littérature moderne, sans DRM, sans pdf, est vitale. Nous n'avons pas le choix entre le livre papier et le livre électronique, nous ne pouvons lire, soit par synthèse vocale soir par plage braille, que les textes doc, txt, rtf, html et peut-être OD. Comment puis-je accéder à Sartre, à Cocteau, à Roland Barthes ? Les sermons funèbres de Fénélon et autres bossuet dans les bibliothèques numériques, on s'en fout ainsi que de toute la déchetterie que google et notre BNF veulent faire numériser. Au prix de millions d'€.



Merci pour votre attention à l'accessibilité. En effet, les mirauds sont une minorité, 0,13% de la population française (63,7 mio, 207.000 malvoyant, dont 80.000 aveugles. Parmi ceux qui ont perdu la vue avant 2000, 15.000 ont appris le braille, 7.000 le pratiquent. Cette technique géniale du début du 19e siècle est désormais désuète mais fortement maintenue par les utilisateurs qui la pratiquent depuis 50 ans. C'est normal.. Mais il veulent l'imposer aux nouveaux venus dans l monde de la nuit. C'est le maintien de l'ordre établi, les instituts, des bibliothèques, des personnels spécialisés. Et les politiques comme vous ignorent les nouvelles données.
Permettez: Le braille, c'est le double décodage, le décodage tactile du code graphique qu'est l'écriture orthographique. Une combinaison de 6 ou 8 point par lettre ou signe de ponctuation. Allez lire les Trois Mousquetaires. Posez votre index sur une boite à médicaments et essayez de distinguer les points, essayer d'évaluer comment d'années il vous faudrait pour lire Les Trois Mousquetaires.
2° Le braille dont vous parlez est le carton ou le plastique embossé que le voyant ne peut pas lire. Et il faut un exemplaire par acheteur ou lecteur. Je lis tous les jours l'extrait gratuit du Monde, 14.000 abonnés en ligne, 1 (un seul) original sur le serveur.

Les braillistes accèdent au textes binaires ou numériques grâce à la plage braille, un petit appareil électro-mécanique avec 8 pointes mobiles par module. Chaque module représente une lettre, un signe de ponctuation ou un espace. Pour saisir toute la largeur de l'écran, il faut une plage de 80 modules. Il existe des plages de 20 modules qui affichent des ligne de 20 signes, pour 2.300 € environ, une bonne plage braille de 80 modules coûte entre 9.800 et 11.000 €.Le nettoyage et la révision périodiques environ 340 € chez le concessionnaire.
Ces plages braille interprètent donc le texte en Word et htm, html. Donc, vous contacterez les braillistes qui vont sur le net. Je doute que les braillistes qui n'ont pas de plage, qui ne vont pas sur internet aient un vrai intérêt pour s'intéresser à la liberté numérique, vous comprenez ?

L'autre choix est la synthèse vocale. Le même lecteur d'écran ou screenreader, un soft, interprète les textes numérique soit par impulsions sur la barrette électro-mécanique, soit sur une bibliothèque de phonèmes,sons, mots, prosodies, enchaînement des mots: je peux vous assurer que le screenreader prononce bien mieux que le filles hystériques qui lisent les informations sans point et sans virgule sur France Inter ou F Info.
Alors que le brailliste déchiffre patiemment b majuscule o r d e a u x, moi comme un imbécile, j'entends "bor do", sans efforts. Toute personne qui parle le fran?ais peut comprendre la parole. Le sujet qui a perdu la vue n'a rien à apprendre, pas de formation. Il faut savoir s'orienter sur le clavier et retenir une trentaine de raccourcis clavier car il n'y a plus de souris. L'instruction demande dux séances, la routine quelques semaines, à domicile, au village loin de tout centre de formation.

Ces programmes sont chers. Pense-t-on mais le calcul est faux : il faut penser à l'amortissement. Une paire de chaussures que je porte pendant 365 jours coûte 60 € par exemple. Un soft qui me permet de lire en plusieurs langues, d'écrire et d'envoyer de longs messages qui emmerdent tout le monde, coûte entre 1450 et 2300 €, et si je m'en sers 7 heures par jours depuis mars 2005 : calculez.

L'inconvénient de ces programmes est qu'on est obligé de suivre le mouvement, la prétendu évolution, les updates. Si vous formatez votre machine, il faudra renouveler la licence, et vous n'obtiendrez pas la version à laquelle vous êtes habitué mais la dernière version. J'utilise un programme version 5, actuellement ils en sont à la version 11 et ils préparent déjà la version 12.

Bien entendu il y a des dévoyés, des criminels qui font cracker les programmes commerciaux comme on dit et au lieu de subir la juste punition de leur méfait, ils ont encore l'avantage que leur programme est stable et qu'ils peuvent le réinstaller en cas de crash du disque dur s'ils ont toujours le crack. Ce sont évidemment des pratiques odieuses que je désapprouve énergiquement.

Bien entendu, la tentation du crime est forte: en France, la sécu ne finance pas ces aides techniques tant que je sache, et en aucun cas les vieillards inutiles de plus de 60 ans qui n'ont pas droit à la Prestation de Compensation du Handicap proposée par la Loi sur l'égalité des droits et des chances du 11 février 2005 (Loi sur l'accessibilité). Les vieillards de 60+ sont inutiles, n'ont pas de besoins culturels, on peut les accrocher dans la penderie.

"Il n'y a pas de problèmes. Il n'y a que des solutions" dit ma fille, chef d'un service export.

La solution, et nous nous rejoignons, est le logiciel libre et légal et gratuit, balabolka, orca et le meilleur, conçu par un développeur australien, aveugle lui-même, NVDA, Non Visual Desktop Access. Le programme a été mis en ligne en avril 2006, en décembre 2008, 8% des utilisateurs américains l'avaient déjà. C'est un groupe de bénévoles de Paris et d'angers qui l'ont entièrement francisé, et il atteint la qualité du logiciel commercial. Ce qui fait défaut encore, c'est la voix car celle qui est fournie avec NVDa, est atroce, inutilisable par exemple pour l'enseignement. Alors il faut des astuces pour s'approprier les voix des logiciels commerciaux ou les acheter (le lecteur d'écran est un logiciel, la voix synthétique est son complément, c'est comme un chassis et un moteur.Allez voir sur www.nvda.fr. Des bénévoles qui donnent accès à la culture et à la communication, gratuit, libre, open source, GPL.

Une dernière requête: les aveugles ne peuvent pas voir ou lire les images. Une mode qu'on s'explique difficilement veut qu'on encrypte les documents par Acrobat Reader en .pdf. Cela veut dire, que le texte est t converti en image. Soi-disant pour garder la mise en page voulue par l'auteur. Franchement la mise en page, on s'en fout surtout si on est aveugle.Un texte en Word transmis en attachement au courriel garde aussi le mise en page, la police, etc. On s'en fout car ce qu'on veut, c'est l'information, le message, on mange la soupe et pas l'assiette.

Donc, les lecteurs d'écran, ni la plage braille ni la voix synthétique, ne peuvent prendre connaissance d'un message au mode graphique (et lourd en plus). Alors il y a des programmes de conversion qu'un voyant manie avec dextérité. Et le con d'aveugle est en train de protester, de quémander, de réclamer, d'envoyer les .pdf à un bénévole au Canada ou au Cameroun qui veut bien le lui convertir en Word, en idées, en dates, en émotions...

La solution: les aveugles, la minorité ne peuvent pas demander qu'on adapte les publications àleur déficience et à leurs moyens techniques. Ce qu'on peut obtenir, ce qui ne coûte rien et ne bouffe pas de foin, c'est de publier un version .pdf et une version .txt ou .doc pour XP. Ou de tenir le manuscrit original, forcément en word, en réserve pour la cas, rarissime, qu'un miraud le réclame.

J'ai essayé d'éclairer un peu la lanterne car vous avez eu la générosité à cet aspect des choses. Comme on est une minorité, privilégié par le système social, les investissements et les compensations sont hors prix, si bien qu'il faut chercher des solutions gratuites. D'une manière ou d'une autre.

Pour finir, si vous voulez bien. J'ai accès, par le Projet gutenberg et par la bibliothèque gallica de la bnf, à tous les auteurs décédés avant 1940. Où puis-je trouver les auteurs intéressants, Roland Barthes, Jean-Paul Sartre, Jean Cocteau,les auteurs qui ont fait notre temps ?

Un autre aspect qui demande à être approfondi: la levée légale du droit d'auteur au profit d l'aveugle.l'exception, l'entorse légale et limitée. Disposition européenne, autrichienne, allemande je crois. Il existe en allemagne une "Verwertungsgesellschaft Wort" (société d'exploitation des textes) une sorte de SACEM, une taxe unique par livre numérisé ou par exemplaire. A approfondir.
La liberté, c'est l’esclavage.
La guerre, c'est la paix.
L'ignorance, c'est la force.
La démocratie, c'est l'Amendement 13.

Avatar de l’utilisateur
AgentK
Quartier-Maître pirate
Messages : 420
Inscription : ven. 07 nov. 2008, 22:39

Re: Contribution : Handicaps visuels et accès à la culture

Messagepar AgentK » mar. 12 janv. 2010, 19:24

Interessant.

Avatar de l’utilisateur
M_E
Loup de mer
Messages : 977
Inscription : mer. 17 juin 2009, 13:02
Localisation : Moselle
Contact :

Re: Contribution : Handicaps visuels et accès à la culture

Messagepar M_E » mar. 19 janv. 2010, 17:18

Très intéressant en effet d'avoir le point de vu d'une personne réellement impliquée et concernée par le problème.
Je retiens notamment le problème du format unique.
Je pense qu'il serait intéressant d'encourager l'utilisation de format textuels, ou de proposer plusieurs formats : pdf, txt, doc, etc ...
Il existe des bibliothèques permettant de générer facilement des textes au format doc voir docx par exemple.

Au vu de ce témoignage, il va être plus que temps de monter notre groupe sur l'accessibilité et handicap.
Manu / Yaug - On the web - On twitter

PP Lorraine

Ogulak
Loup de mer
Messages : 924
Inscription : jeu. 27 août 2009, 11:57

Re: Contribution : Handicaps visuels et accès à la culture

Messagepar Ogulak » mer. 20 janv. 2010, 08:19

Je vais poser une question conne: on part du postulat que l'on parle de personnes utilisant Internet ou pas?

La toute dernière phrase est intéressante car la loi est contraignante (à la base) et cela ne signifie pas que le livre sera gratuit. Ca facilitera surtout les interopérabilités et conversions.

Pour le format, il est vrai qu'on peut doubler le standard d'une version txt (entre nous vous voulez lire un livre, vous avez le choix entre du pdf ou du txt tout compacté vous choisissez quoi niveau confort de lecture?) bien compacte. Il y aura toujours des ptits malins et mme avec les pdf c'est pareil de toute façon. Puis avant qu'on nous sorte "les aveugles sont responsables de la chute du CA du livre numérique" il en coulera de l'eau (quoi que tt est possible de nos jours :mrgreen: ).
"Avec deux lignes d’écriture d’un homme, on peut faire le procès du plus innocent."

Avatar de l’utilisateur
pers
Archange des mers
Messages : 5235
Inscription : mer. 18 juil. 2007, 20:38

Re: Contribution : Handicaps visuels et accès à la culture

Messagepar pers » mer. 20 janv. 2010, 22:58

Perso je préfère le "plain text" à fond. Et je ne suis pas le seul : http://hart.pglaf.org/rand/rand-response.txt
La liberté, c'est l’esclavage.
La guerre, c'est la paix.
L'ignorance, c'est la force.
La démocratie, c'est l'Amendement 13.

AlexTrial91
Messages : 2
Inscription : sam. 09 oct. 2010, 10:58

Re: Contribution : Handicaps visuels et accès à la culture

Messagepar AlexTrial91 » sam. 09 oct. 2010, 13:41

Bonjour à tous, je tiens à dire que cette article est intéressant même si l'auteur à l'air un peu extrême dans ses propos.
Le braille n'est pas dépassé, loin sans faux, il y a un grand nombre de non-voyant qui avec l'avènement effréné des lecteurs d'écrans écrive avec un Français des plus approximatif. De plus comment permettre à un enfant aveugle de 6 ans d'apprendre à lire ? Nul doute qu'il faille passé par du papier pour cela. De plus les tablettes brailles sont bien moins couteuses que les solutions informatiques commerciale, même si bien moins pratique dans la réalité, je dois bien l'avouer.

Concernant la disponibilité des livres, il existe notamment la bibliothèque de l'AVH (braille et fichier numérique en doc, rtf et html) et la très complète et bien plus réactive bibliothèque Sésame, dans ces dernières vous trouvez Jean-Paul Satre, Noam Choamsky, l'abbé Pierre, J.K Rowling, Albert Jacquard, ETC. En tout c'est près de 2GO de livre numérisé dont je dispose (et je suis pas à jour, j'ai l'édition 2007 de Sésame). Il est également possible pour vous de scanner les livres avec openbook, omnipage et autre même si je trouve cela contre-productif car les éditeurs pour imprimer le livre l'on déjà en version numérique. C'est pour cela que la lois DAVDSI à instaurer une exception pour les DVs, chaque éditeur doit fournir dans les deux mois la version numérique de sont livre aux associations en faisant la demande et étant agrées par le ministère de la culture. Au niveau des livres je trouves que pour nous la situations c'est bien amélioré, on peut encore amélioré la situation mais c'est a mon sens déjà bien.

Les évolutions de l'informatique vont également dans le bon sens de l'accessibilité, même si les solutions commerciales ont encore un poids importants, cela va dans l'avenir diminuer au profit de logiciel libre comme NVDA (qui est je dois dire arrivé à un stade où d'ici 2 ans il pourra remplacer Jaws), Orca (Linux) ou la solution gratuite et de très bonne facture VoiceOver d'Apple. Les solutions téléphoniques sont également adapté au DV, chez Orange c'est Talks qui est subvention et chez Bouygue et SFR c'est Mobilespeak qui est subventionné, tout cela dans le but d'avoir un accès au système Symbian de Nokia. Apple intègre sont VO dans l'Iphone et Android développe Talkback (que je n'ai pas testé).

Ce qu'il faudrait surtout développer, c'est la sensibilisation des concepteurs de sites internet qui ne sont pas forcément très accessible (même si avec les nouvelles normes de W3C on progresse sans que les développeurs qui codent en est conscience).

Au niveau du piratage pour les déficients visuels, notamment de Jaws - pour ne pas le nommé, je trouve légitime de ne pas l'acheté au prix où il est vendu en France et j'encourage tout le monde à allé sur The Pirate Bay pour télécharger les cracks. Pour les jeunes (moins de 20 ans), il est possible de ce faire financé un ordinateur avec des logiciels au près de la MDPH de votre département, ensuite vous aurez l'AAH (qui va augmenté d'ici à 2012) et l'Allocation Complémentaire jusqu'à ce que vous trouviez un emploi.

Alexandre ARNAUD

PS : Je ferais un post plus tard pour donner mon point de vue.


Revenir vers « archive 2010 »

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 2 invités