Bienvenue sur les archives forum du Parti Pirate


Le Parti Pirate refond complètement son forum et a migré vers un outil plus moderne et performant, Discourse !
Retrouvez nous ici : https://discourse.partipirate.org

Proposition: élaboration d'une (black)liste d'IP nuisibles

Avatar de l’utilisateur
Vincent Andrès
Loup de mer
Messages : 858
Inscription : sam. 10 mars 2012, 12:50
Contact :

Proposition: élaboration d'une (black)liste d'IP nuisibles

Messagepar Vincent Andrès » jeu. 15 mars 2012, 15:08

Proposition: élaboration d'une (black)liste d'IP nuisibles
Proposition : élaboration d'une (black)liste publique d'IP d'organismes "nuisibles" à l'internet libre

Préambule

Le 18 janvier 2011, plus de 100.000 sites en faveur de la liberté sur internet ont fermé, pour protester contre SOPA.
(http://twitpic.com/89kll2 , http://sopastrike.com/numbers , http://www.numerama.com/magazine/21 , http://www.ingenieurduson.com/actu/570)

Nous avons ainsi pénalisés les visiteurs de tous ces sites, mais, c'était pour la "bonne cause", donc ok.

Puisque cela ne nous a pas gêné de fermer les portes de nos sites à tous nos visiteurs, sans distinction, y compris les visiteurs anti-sopa, anti-acta, etc,
pourquoi donc ne pas fermer spécifiquement les portes de nos sites à nos visiteurs hostiles aux libertés ?

Pourquoi ne pas dorénavant blacklister nos ennemis, ceux qui tous les jours agressent internet, pondent des lois liberticides, et nous font perdre plein de temps et d’énergie.
On peut connaitre eg les IPs du ministère de l’inculture, ceux de l’Elysée, de la SACEM, de l’assemblée nationale, de l’hadopi, etc.
Puisque eux passent leur temps à nous interdire ceci et cela, pourquoi ne pas, nous, les interdire d’entrée sur nos sites ?

L’internet libre est déjà une partie conséquente de l’internet global (même s'il n'en est pas conscient).
Refusons l’accès de l’internet libre à tous les organismes qui passent leur temps à tenter de le détruire.
Cela ne pénalisera pas la population globale, mais fera peut-être prendre conscience à tous les apprentis dictateurs (mais casse-couilles déjà certifiés) que les citoyens désireux de liberté en ont plus que ras-le-bol.

Nous passons beaucoup de temps à jouer défensif. C’est usant. (et jusqu’ici, ça n’a servi à rien. Chaque loi liberticide est suivie d’une autre qui l’est encore un peu plus. SOPA, ACTA, PIPA, LOPSI, HADOPI, etc, etc. On n’en voit plus le bout, un nouvel acronyme pesteux tous les mois).
Alors, pour changer, pourquoi ne pas à notre tour être agressifs ?
Depuis 3 ou 4 ans, l’internet n’arrête pas de prendre des coups. Quotidiennement. Il est temps d’arrêter de juste crier, de se rouler en boule sous les coups.
Il est temps de rendre les coups.


Proposition

Ma proposition concrète est donc d'établir, avec tous les volontaires qui le voudraient, réguliers ou occasionnels, une blackliste publique et centralisée d'IPs des organismes notoirement contre l'internet libre.
Cette liste serait sous un format directement exploitable par la plupart des gestionnaires de serveurs ou moteurs de site pour leur permettre, à leur propre choix, de ne rien faire, d'afficher un message spécifique, de temporiser l'accès, ou carrément d'interdire l'accès (ou n'importe quelle idée spécifique).
Cette liste devrait évidemment être contradictoire, ie devant permettre au propriétaire d'une IP blacklistée de demander sa désinscription (qui pourrait être soumise eg à un vote public permanent).
C'est un projet qui peut ^parfaitement devenir international.

Objectifs de la proposition

1/ nommer les adversaires de la liberté, les désigner.
Ce serait une mise au ban/pilori et une explicitation.
NB : chaque site reste évidemment libre d'utiliser ou pas, et comme il l'entend, une liste de ce type.

2/ trouver une solution de réplique, légale, entre les attaques DDOS (illégales et punies) et les "marches blanches" aussi mignonnes qu'inutiles.
Le député qui voit 150 manisfestants anonymous ... ça lui fait ni chaud, ni froid (je vois le mien).
Le député qui veut consulter une page wikipédia et qui préalablement verrait s'afficher un encart du style
"vous êtes identifié comme appartenant à une entité hostile à l'internet libre, donc vous devez repasser dans 5 minutes (ou vous faire cuire un oeuf)"
... je serais curieux de voir sa tronche.
On reste dans le domaine du passif (c'est pas une agression) ... mais pour autant c'est pas indolore. (imaginez wikipédia appliquant qq chose !)

(NB: Pas besoin de prendre les armes, pas besoin de monter des barricades, pas besoin de brûler des voitures comme suggéré par d'autres)

Il me semble que ce serait un projet technique concret pas trop compliqué à mettre en oeuvre.
Pour son lancement, il est certain que l'appui d'un machin officiel comme un PP européen serait un plus.

Voilà, merci de vos éventuelles réactions à cette idée.


URL originale : http://www.rdlf.fr/?Apres-le-blackout-pourquoi-pas-un

NB : il est tout à fait possible que des initiatives de ce genre existent déjà. Mea culpa si c'est le cas. (et merci de les indiquer).

Avatar de l’utilisateur
Maelgar
Loup de mer
Messages : 671
Inscription : jeu. 01 sept. 2011, 13:28

Re: Proposition: élaboration d'une (black)liste d'IP nuisibles

Messagepar Maelgar » jeu. 15 mars 2012, 17:13

Vincent Andrès a écrit :L’internet libre est déjà une partie conséquente de l’internet global (même s'il n'en est pas conscient).
Refusons l’accès de l’internet libre à tous les organismes qui passent leur temps à tenter de le détruire.
Cela ne pénalisera pas la population globale, mais fera peut-être prendre conscience à tous les apprentis dictateurs (mais casse-couilles déjà certifiés) que les citoyens désireux de liberté en ont plus que ras-le-bol.


Ouais donc en fait ça revient à jouer au plus con. "Vous voulez nous bloquer ? On vous bloque aussi lol". Par ailleurs qui établirait la liste des casse couilles "certifiés" :?: Toi ? Moi ? Le PP-fr ? Le PPI ? Il n'existe pas à ma connaissance de "parti pirate européen". D'autre part ton exemple du député qui veut consulter une page wiki me fait bien rire. Ses assistants, son secrétariat qui a besoin de bosser sur un texte... Allez, à la rigueur. Mais à mon avis ils vont plutôt sur LégiFrance. Enfin, c'est qu'un avis personnel hein. Mais pour demander à LégiFrance de bloquer l'IP de l'Assemblée nationale va falloir se lever tôt. Donc en fait... Ca sert à rien.

A mon avis ce sera même contre-productif : les mesures de blocage que tu prône, pompées directement sur celles qui ont déjà été mises en place par "les ennemis de l'internet" (quel vocabulaire belliqueux) ont déjà des parades techniques : TOR, VPNs... Au final je pense que "nos ennemis" vont apprendre à se servir de "nos armes". Le citoyen, pour résister aux lois liberticides, profite de l'inertie de l’État face à l'avancée très rapide de la technologie. Et toi, tu risque juste de pousser l’État à rentrer dans la course. Donc, non merci !

Edit : au fait, l'idée qu'on puisse identifier précisément un individu ou un organisme (l'Elysée, un ministère) à partir de son adresse IP ça me rappelle vaguement quelque chose... Un truc... J'arrive pas à mettre le doigt dessus... Mon cerveau me dit que ça a un rapport avec une certaine "Rue du Texel" mais quoi ? Je ne vois plus...
Libertés - Neutralité - Partage

Avatar de l’utilisateur
Vincent Andrès
Loup de mer
Messages : 858
Inscription : sam. 10 mars 2012, 12:50
Contact :

Re: Proposition: élaboration d'une (black)liste d'IP nuisibles

Messagepar Vincent Andrès » jeu. 15 mars 2012, 18:00

Maelgar a écrit :Ouais donc en fait ça revient à jouer au plus con. "Vous voulez nous bloquer ? On vous bloque aussi lol".

C'est bien ça l'idée.
Si tout ce que nous avons fait jusqu'à présent avait fonctionné, je me passerais de la proposer.

J'ai bien le droit de refuser l'accès à ma bibliothèque à un mec dont le job est de bruler des livres.
(Ou de le laisser rentrer en lui imposant un sermon)
Pourquoi je ne pourrais pas le faire sur le net ?
Il est interdit d'interdire ? c'est ça l'idée ?

Maelgar a écrit :Par ailleurs qui établirait la liste des casse couilles "certifiés" :?: Toi ? Moi ? Le PP-fr ? Le PPI ?

J'ai suggéré liste établie publiquement, contradictoirement, par vote.
On peut fixer des seuils eg 90% labellisent le site comme nuisible => classé comme tel , pour mettre des garde-fous

Maelgar a écrit :A mon avis ce sera même contre-productif : les mesures de blocage que tu prône, pompées directement sur celles qui ont déjà été mises en place par "les ennemis de l'internet" (quel vocabulaire belliqueux) ont déjà des parades techniques : TOR, VPNs... Au final je pense que "nos ennemis" vont apprendre à se servir de "nos armes". Le citoyen, pour résister aux lois liberticides, profite de l'inertie de l’État face à l'avancée très rapide de la technologie. Et toi, tu risque juste de pousser l’État à rentrer dans la course. Donc, non merci !

j'y ai pensé, mais ça me semble spéculatif.
Avant les contre-mesures, ça aiderait les employés des entités néfastes à réfléchir.

Maelgar a écrit :Edit : au fait, l'idée qu'on puisse identifier précisément un individu ou un organisme (l'Elysée, un ministère) à partir de son adresse IP ça me rappelle vaguement quelque chose... Un truc... J'arrive pas à mettre le doigt dessus... Mon cerveau me dit que ça a un rapport avec une certaine "Rue du Texel" mais quoi ? Je ne vois plus...

Ca m'ennuie aussi un peu de proposer un truc comme ça.
Mais je crois qu'on est réellement engagé dans un combat.
Si on peut le gagner avec des sittings, ou en balançant des pétales de rose sur nos adversaires, tant mieux.
Mais j'en doute.
Je n'aime pas spécialement la violence, mais je crois que pour gagner il va falloir balancer des coups.
Il est déjà arrivé par le passé qu'il en faille venir aux barricades pour défendre les libertés
... c'est peut-être pas la peine d'attendre d'en arriver là pour durcir le ton.

Les adversaires de la liberté ne se gênent pas pour utiliser plein d'armes déloyales.
Le ddos est illégal et envoie des gens en cabane.
Je ne vois pas vraiment où serait le mal à employer des armes plus puissantes que nos mains nues actuelles.

Avatar de l’utilisateur
dworkin
Loup de mer
Messages : 756
Inscription : mar. 20 sept. 2011, 19:50
Localisation : Montpellier
Contact :

Re: Proposition: élaboration d'une (black)liste d'IP nuisibles

Messagepar dworkin » jeu. 15 mars 2012, 18:19

"Censurer l’internet libre" ?
Ton idée ne serait elle pas un oxymore?
L'internet libre défend la liberté de s'informer pour tous. On ne va pas commencer à censurer des gens en défendant l'idée d'interdire la censure...
Only one thing is impossible for God: To find any sense in any copyright law on the planet.
Mark Twain

Avatar de l’utilisateur
Vincent Andrès
Loup de mer
Messages : 858
Inscription : sam. 10 mars 2012, 12:50
Contact :

Re: Proposition: élaboration d'une (black)liste d'IP nuisibles

Messagepar Vincent Andrès » jeu. 15 mars 2012, 18:36

dworkin a écrit :"Censurer l’internet libre" ?
Ton idée ne serait elle pas un oxymore?
L'internet libre défend la liberté de s'informer pour tous. On ne va pas commencer à censurer des gens en défendant l'idée d'interdire la censure...


Filtrer uniquement, provisoirement, une certaine catégorie de gens,
ou attendre que tout l'internet soit censuré/filtré pour de bon et pour tout le monde
... entre ces 2 maux le 1° me semble moindre.

Après, c'est une grosse question d'appréciation.
Plein de gens pensent que l'internet libre va se faire gentiment, sans confrontation trop méchante, etc.
Puissent-ils avoir raison.
Moi je pense que c'est très naïf et wishful thinking et que le niveau de riposte actuel des tenants de l'internet libre n'est pas proportionné aux très nombreuses attaques et aux moyens mis en oeuvre en face.

Je rappelle que eg les anonymous réagissent avec des attaques ddos.
Que pensez vous de ce type de riposte ?

Pour les pirates qui trouvent ma proposition trop méchante, je me permets de rappeler ce texte de Falkvinge

Faut-il se préparer à prendre les armes ? Do We Really Have To Prepare For The Fourth Box?
http://www.framablog.org/index.php/post ... -falkvinge

Les 1° lignes de l'article (c'est pas de moi hein !)
Bisounours, passe ton chemin ! La traduction que nous vous proposons aujourd’hui est en effet d’une rare violence.
Il s’agit d’un article de Rick Falkvinge, fondateur du parti pirate suédois et désormais invité régulier du Framablog.
Mais est-ce l’article qui est violent ou la société qui nous entoure et qui oblige certains à envisager d’y recourir ?

Ogulak
Loup de mer
Messages : 924
Inscription : jeu. 27 août 2009, 11:57

Re: Proposition: élaboration d'une (black)liste d'IP nuisibles

Messagepar Ogulak » jeu. 15 mars 2012, 20:15

1/ nommer les adversaires de la liberté, les désigner.
Ce serait une mise au ban/pilori et une explicitation.
NB : chaque site reste évidemment libre d'utiliser ou pas, et comme il l'entend, une liste de ce type.


Si je peux tout à fait concevoir que telle ou telle entité a eu telle ou telle position sur x ou y projets, je conçois très difficilement le fait que l'on puisse d'un coup de baguette magique lister nommément les "adversaires de la liberté".

On peut fixer des seuils eg 90% labellisent le site comme nuisible => classé comme tel , pour mettre des garde-fous


Y avait un addon firefox comme ça, il a été démontré ou moins de 10j qu'en fait les gens déclaraient plus les sites en fonction de leur popularité que vraiment "nuisibles".

Les adversaires de la liberté ne se gênent pas pour utiliser plein d'armes déloyales.


Lesquelles (j'en entrevois bien quelques unes comme la manipulation par exemple mais je te laisse le soin de me dire les tiennes) ?

Le ddos est illégal et envoie des gens en cabane


Exemple ? On parle de personnes condamnées à de la prison ferme.

Je rappelle que eg les anonymous réagissent avec des attaques ddos.
Que pensez vous de ce type de riposte ?


T'es sur de ton coup là ? Que veux tu qu'on réponde ? On soutient ? On condamne ? Au passage les ddos anon c'est du 200 à 500 Mb/s généralement, un ddos sur un dnsserver ça monte à 25 Gb/sec, faut relativiser les choses.

Filtrer uniquement, provisoirement, une certaine catégorie de gens,
ou attendre que tout l'internet soit censuré/filtré pour de bon et pour tout le monde
... entre ces 2 maux le 1° me semble moindre.


Y a du provisoire qui dure on a connu ça dans le passé.

Nan mais t'es sérieux avec ton idée de filtrer je ne sais quelle personne (hors "mesures techniques" en cas de pb) ? Du moins de la proposer ici ? Ca va nous apporter quoi ? T'es blacklisté sur le site de la sacem ou de l'alpa (repaire de flics) ? C'est quoi l'intérêt de ban des IPs sur notre site ? Aucun
"Avec deux lignes d’écriture d’un homme, on peut faire le procès du plus innocent."

Pasmafaute
Pirate
Messages : 280
Inscription : mar. 29 sept. 2009, 14:45

Re: Proposition: élaboration d'une (black)liste d'IP nuisibles

Messagepar Pasmafaute » jeu. 15 mars 2012, 20:33

Une telle liste existe et est principalement utilisée par les logiciels P2P pour refuser la connexion aux pairs hostiles et à ceux qui essayent de fliquer les échanges, chaque plage d'IP ayant une courte description. Elle est (plus ou moins bien) maintenue par une communauté de bénévoles qui a d'ailleurs visiblement besoin de dons.

Maintenant, je ne vois pas bien l'utilité de la chose pour le site web du PP qui cherche à diffuser ses positions. WikiLeaks a révélé que l'ambassadeur américain avait touché deux mots au sujet du Parti Pirate à son gouvernement, ils voudraient que ça n'existe pas. Alors leur donner un avant-goût de ce qu'ils souhaitent en fragmentant le net, ce serait vraiment leur faire plaisir. Plus sérieusement, je ne cois pas qu'imposer la censure aux censeurs soit une bonne manière de lutter contre la censure, même si au bout du compte ce n'est que symbolique.

Quant à Wikipédia, jamais la communauté n'acceptera une telle mesure parce qu'elle va contre leurs principes fondamentales (offrir la connaissance à tout le monde sans discrimination, toussa).

Je rappelle que eg les anonymous réagissent avec des attaques ddos.
Que pensez vous de ce type de riposte ?

https://partipirate.org/blog/com.php?id=1433
Delenda est Hadopi

Avatar de l’utilisateur
pers
Archange des mers
Messages : 5235
Inscription : mer. 18 juil. 2007, 20:38

Re: Proposition: élaboration d'une (black)liste d'IP nuisibles

Messagepar pers » jeu. 15 mars 2012, 21:34



Mouais... Sachant que la "ligne du Parrrti" ( je ne sais pas imiter Georges Marchais sans prendre l'accent russe, allez savoir pourquoi) a quand même un peu fluctué sur cette question : http://www.partipirate.org/blog/com.php?id=1334
La liberté, c'est l’esclavage.
La guerre, c'est la paix.
L'ignorance, c'est la force.
La démocratie, c'est l'Amendement 13.

Avatar de l’utilisateur
Maelgar
Loup de mer
Messages : 671
Inscription : jeu. 01 sept. 2011, 13:28

Re: Proposition: élaboration d'une (black)liste d'IP nuisibles

Messagepar Maelgar » ven. 16 mars 2012, 08:58

Vincent Andrès a écrit : J'ai suggéré liste établie publiquement, contradictoirement, par vote.
On peut fixer des seuils eg 90% labellisent le site comme nuisible => classé comme tel , pour mettre des garde-fous.

Comme il a été dit, les gens jugent "à la gueule du client". Ya quelques semaines une petite incompréhension et un coup de colère s'est transformé sur les réseaux sociaux en véritable typhon (dans un verre d'eau). Pour plus de détails, cf le mot clé "gallimerde". Certes, cette affaire pose la question des trop longs droits d'auteur, faut il insulter pour autant une maison d'édition ? Avec ton système, elle aurait été estampillée "ennemie du savoir" en deux clics. Et ça me pose un nouveau problème : si les "ennemis" se "repentissent" (soyons fous, ton plan marche). Ya une procédure pour sortir les gens de la black list ? Par vote là encore ? Tu va donc demander à des internautes de se dédire ? :lol:

Vincent Andrès a écrit :Avant les contre-mesures, ça aiderait les employés des entités néfastes à réfléchir.

Un employé est payé pour agir. Pas pour réfléchir. Pour mémoire.
Libertés - Neutralité - Partage

Avatar de l’utilisateur
pers
Archange des mers
Messages : 5235
Inscription : mer. 18 juil. 2007, 20:38

Re: Proposition: élaboration d'une (black)liste d'IP nuisibles

Messagepar pers » ven. 16 mars 2012, 09:18

Que reprochez-vous à l'affaire Gallimerde ? La réaction des internautes (dont je fus) m'a parue amplement justifiée (surtout si l'on tient compte des antécédents de la maison).
La liberté, c'est l’esclavage.
La guerre, c'est la paix.
L'ignorance, c'est la force.
La démocratie, c'est l'Amendement 13.

Avatar de l’utilisateur
Vincent Andrès
Loup de mer
Messages : 858
Inscription : sam. 10 mars 2012, 12:50
Contact :

Re: Proposition: élaboration d'une (black)liste d'IP nuisibles

Messagepar Vincent Andrès » ven. 16 mars 2012, 09:34

Maelgar a écrit :Pour plus de détails, cf le mot clé "gallimerde". Certes, cette affaire pose la question des trop longs droits d'auteur, faut il insulter pour autant une maison d'édition ? Avec ton système, elle aurait été estampillée "ennemie du savoir" en deux clics. Et ça me pose un nouveau problème : si les "ennemis" se "repentissent" (soyons fous, ton plan marche). Ya une procédure pour sortir les gens de la black list ? Par vote là encore ? Tu va donc demander à des internautes de se dédire ? :lol:

en quoi constater qu'une situation a changé (ie une boite a changé de position), et donc on change son statut serait se dédire ??

J'ai la braguette ouverte => le constat est que je rentre dans la liste "braguette ouverte"
Je referme ma braguette => le constat est que je n'ai plus rien à faire dans la liste "braguette ouverte"

que vient faire "dédire" là-dedans ??


Pour ce qui est de #gallimerde, j'ai trouvé la réaction des internautes tout à fait adaptée.
Enfin une communauté de gens montrent les dents quand un oligopole s'attaque lâchement à un individu parce qu'il le croyait isolé.
Gallimard s'est conduit ignoblement avec cet auteur, il se sont pris ce qu'ils méritaient (et encore, comme dit, c'est plus une gueulante qu'autre chose).
Et c'est bel et bien l'alliance blog + twitter qui a permis cette réaction.
Sans ces 2 outils de communication, quasi personne n'aurait rien su de cette affaire, le traducteur aurait directos fermé boutique, son boulot serait resté inutilisé, et l'oligopole aurait eu gain de cause, comme dans les affaires précédentes, dans le plus parfait silence des agneaux.
Si ce monde là te convient, c'est ton affaire, mais moi perso, ce monde là, je n'en veux plus.

Avatar de l’utilisateur
Maelgar
Loup de mer
Messages : 671
Inscription : jeu. 01 sept. 2011, 13:28

Re: Proposition: élaboration d'une (black)liste d'IP nuisibles

Messagepar Maelgar » ven. 16 mars 2012, 09:53

Vincent Andrès a écrit :J'ai la braguette ouverte => le constat est que je rentre dans la liste "braguette ouverte"
Je referme ma braguette => le constat est que je n'ai plus rien à faire dans la liste "braguette ouverte"
que vient faire "dédire" là-dedans ??

HAHAHAHAHAHAHAHAHAHAHAHAHAHAHAHAHAAHAHAA :lol:
Bonjour le simplisme. "Une braguette doit être ouverte ou fermée" c'est ça ? Donc demain Vivendi publie un communiqué de presse en forme de "pardon les internautes, on a été méchants, on a poussé à la création d'HADOPI on s'en veut, pour preuve de notre bonne foi on rejette le système des DRM" et hop, magie, tout le monde va se dire que oh ben oui les pauvres, ils savaient pas ce qu'ils faisaient, rendons leur wikipédia et le blog du PP quoi. (toujours dans l'hypothèse où ta "stratégie" de "guerre du plu con" serait effective, ce que je remet en cause, ne l'oublie pas).
edit : de toute façon un vrai pantalon (pour moi, un jean surtout) c'est des boutons épicétou. 8)

Vincent Andrès a écrit :Pour ce qui est de #gallimerde, j'ai trouvé la réaction des internautes tout à fait adaptée.

Bon, j'en profite pour répondre à pers : oui, le coup de gueule était nécessaire. Mais la machine s'est tellement emballée que quand le traducteur, qui a "allumé la meche", a tenté de l'éteindre parce qu'il était parvenu à un compromis (à ce moment là les internautes étaient utiles) ben il s'est retrouvé face à un vrai feu de pinède, et ses appels au calme se sont noyés dans le flots de commentaires aveugles, haineux, complotistes et j'en passe. T'en ais pas pers, moi aussi jai "RT" et j'ai laché mon petit "comm'" avec le hashtag #gallimerde. Mais passé l'indignation, j'ai voulu creuser, approfondir et comprendre. Prendre du recul quoi. Et je crains que certains internautes (en tout cas plus que les 10% résiduels du modèle de Vincent) n'en soient pas vraiment capable. Voilà pourquoi je parle de "se dédire".
Dernière édition par Maelgar le ven. 16 mars 2012, 12:39, édité 1 fois.
Libertés - Neutralité - Partage

Avatar de l’utilisateur
pers
Archange des mers
Messages : 5235
Inscription : mer. 18 juil. 2007, 20:38

Re: Proposition: élaboration d'une (black)liste d'IP nuisibles

Messagepar pers » ven. 16 mars 2012, 11:04

Comme je l'ai expliqué à l'époque, je me contrefous de François Bon. Cette affaire était surtout révélatrice de la frénésie hargneuse du cabinet d'avocats de Gallimard, de l'absurdité du droit actuel et de la médiocrité de cette épicerie littéraire qui, pour une raison qui m'échappe, passe depuis un siècle pour un truc cultivé ou intéressant. Je ne pense pas que la réaction aurait été si forte (dans mon cas, certainement pas) s'il n'y avait pas eu le passif : depuis ses compromissions merdiques (collabos, Drieu la Rochelle toussa) jusqu'à ses vanités stupides en passant par le terrorisme anti-Wikisource il y a deux ans.

Gallimerde (avec ou sans hash) est le représentant de deux siècles d'industrialisation et d'inféodation de la culture, d'oppression larvée et de violence symbolique. Cet épisode n'en a été que l'ultime illustration.
La liberté, c'est l’esclavage.
La guerre, c'est la paix.
L'ignorance, c'est la force.
La démocratie, c'est l'Amendement 13.

Ogulak
Loup de mer
Messages : 924
Inscription : jeu. 27 août 2009, 11:57

Re: Proposition: élaboration d'une (black)liste d'IP nuisibles

Messagepar Ogulak » ven. 16 mars 2012, 15:04

pers a écrit :Comme je l'ai expliqué à l'époque, je me contrefous de François Bon. Cette affaire était surtout révélatrice de la frénésie hargneuse du cabinet d'avocats de Gallimard, de l'absurdité du droit actuel et de la médiocrité de cette épicerie littéraire qui, pour une raison qui m'échappe, passe depuis un siècle pour un truc cultivé ou intéressant. Je ne pense pas que la réaction aurait été si forte (dans mon cas, certainement pas) s'il n'y avait pas eu le passif : depuis ses compromissions merdiques (collabos, Drieu la Rochelle toussa) jusqu'à ses vanités stupides en passant par le terrorisme anti-Wikisource il y a deux ans.

Gallimerde (avec ou sans hash) est le représentant de deux siècles d'industrialisation et d'inféodation de la culture, d'oppression larvée et de violence symbolique. Cet épisode n'en a été que l'ultime illustration.


Il y a quelque chose qui m'échappe dans cette histoire mais quelqu'un va surement répondre à mon interrogation.
L'embrouille porte sur une trad de texte ok. Apparemment le droit d'auteur sur court sur 95ans aux USA. Si je suis toujours dans les clous c'est 50/70a en France. Pourquoi est ce le droit américain qui s'applique à un citoyen français ? Si on considère que chez nous le droit limite à 50/70a pourquoi on applique pas nos règles à nous.

Ca signifie qu'un pays n'importe où dans le monde décrète un droit d'auteur de 3 siècles par exemple, la planète entière ne peut plus exploiter quoi que ce soit librement qui vient de ce pays pendant plusieurs siècles (sans passer à la caisse bien sur) ?
"Avec deux lignes d’écriture d’un homme, on peut faire le procès du plus innocent."

Avatar de l’utilisateur
pers
Archange des mers
Messages : 5235
Inscription : mer. 18 juil. 2007, 20:38

Re: Proposition: élaboration d'une (black)liste d'IP nuisibles

Messagepar pers » ven. 16 mars 2012, 15:34

Comme la quasi-totalité des pays au monde, la France est signataire de la convention dite "de Berne", et s'engage à ce titre à reconnaître et protéger le droit d'auteur des autres pays signataires (même quand les USA n'étaient pas signataires il y avait d'autres accords). Cette convention prévoit une durée minimale de 50 ans. (Si mes souvenirs sont bons.)

De plus, l'ouvrage en question fait l'objet d'un contrat d'exclusivité entre le détenteur du copyright (ou son éditeur aux USA) et l'éditeur français, c'est pourquoi ce dernier est fondé à agir contre une autre traduction.

Enfin, même si F. Bon avait eu la bonne idée de s'expatrier au Canada (où l'œuvre est dans le domaine public), les affaires imslp et Wikisource montrent que du moment que sa traduction aurait été accessible en France, Gallimerde aurait été fondé à agir. (Oui, le droit ne s'est pas encore habitué à cette nouvelle technologie qu'on appelle les lignes téléphoniques.)
La liberté, c'est l’esclavage.
La guerre, c'est la paix.
L'ignorance, c'est la force.
La démocratie, c'est l'Amendement 13.


Revenir vers « archive 2012 »

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 2 invités