Bienvenue sur les archives forum du Parti Pirate


Le Parti Pirate refond complètement son forum et a migré vers un outil plus moderne et performant, Discourse !
Retrouvez nous ici : https://discourse.partipirate.org

CIVITAS et le financement public

Dante
Quartier-Maître pirate
Messages : 440
Inscription : mar. 08 nov. 2011, 19:25

Re: CIVITAS et le financement public

Messagepar Dante » sam. 01 déc. 2012, 00:18

Alda a écrit :« L’Institut CIVITAS est un mouvement politique inspiré par le droit naturel et la doctrine sociale de l'Église et regroupant des laïcs catholiques engagés dans l’instauration de la Royauté sociale du Christ sur les nations et les peuples en général, sur la France et les Français en particulier. »

Bon là ok. Je ne m'imaginais même pas que quelqu'un puisse encore tenir ce genre de revendication ouvertement. Je suis bluffé. :shock:
Les Hommes, donc, se trompent en ce qu'ils pensent être libres; et cette opinion consiste uniquement pour eux à être conscients de leurs actions, et ignorants des causes par lesquelles ils sont déterminés. L'idée de leur liberté c'est donc qu'ils ne connaissent aucune cause à leurs actions. Spinoza

On ne peut pas crier au loup en permanence puis jouer les brebis affligées le jour où des chasseurs prennent le pouvoir. Laurent Mucchielli

Ogulak
Loup de mer
Messages : 924
Inscription : jeu. 27 août 2009, 11:57

Re: CIVITAS et le financement public

Messagepar Ogulak » dim. 02 déc. 2012, 10:08

Le bloc de constitutionnalité reconnaît la légitimité des syndicat pour la défense du droit des travailleurs et la bonne marche de la démocratie.


Ce bloc date de quand ? Autant il y a quelques dizaines d'années cela aurait pu être le cas mais plus maintenant.

Cibler Civitas (qui est dans le coup en ce moment avec ses manifs) paraît être tentant mais un coup de pied dans le financement des assos subventionnées qui font du prosélytisme religieux (masqué ou pas) recadrerait les choses aussi (et enlèverait l'aspect chasse à telle religion, puisque toutes seraient concernées) et permettrait quelques économies ou redéploiements.

MAIS c'est toute l’ambiguïté des assos a but non lucratif ( le PP en fait partie) tu vois pas simple de trouver l'action juste, surtout qu'ils se désolidariserons (officiellement) de ceux dans leurs rangs qui font des actions violentes.


C'est pas tant les actions violentes qui posent pb (du moins celui exposé ici) mais d'utiliser de l'argent public pour leurs activités "religieuses". La seule exception est si Civitas date d'avant 1905 ce dont je doute.
"Avec deux lignes d’écriture d’un homme, on peut faire le procès du plus innocent."

Dante
Quartier-Maître pirate
Messages : 440
Inscription : mar. 08 nov. 2011, 19:25

Re: CIVITAS et le financement public

Messagepar Dante » dim. 02 déc. 2012, 23:05

Ogulak a écrit :
Le bloc de constitutionnalité reconnaît la légitimité des syndicat pour la défense du droit des travailleurs et la bonne marche de la démocratie.


Ce bloc date de quand ? Autant il y a quelques dizaines d'années cela aurait pu être le cas mais plus maintenant.


Le bloc de constitutionnalité regroupe l'ensemble des textes que la Constitution de 1958 (notre constitution) cite (DDHC, Préambule de la constitution de 1946, Charte de l'environnement de 2004) et à partir desquels le Conseil Constitutionnel peut apprécier la constitutionnalité d'une loi. En l’occurrence dans la version actuelle (la dernière révision datant de 2008), le préambule de la constitution de 1946 stipule un truc du genre "tout travailleur a droit d'adhérer à un syndicat pour défendre ses intérêts". La constitution de 58 ajoute que les droits syndicaux relèvent du domaine législatif.
Les Hommes, donc, se trompent en ce qu'ils pensent être libres; et cette opinion consiste uniquement pour eux à être conscients de leurs actions, et ignorants des causes par lesquelles ils sont déterminés. L'idée de leur liberté c'est donc qu'ils ne connaissent aucune cause à leurs actions. Spinoza

On ne peut pas crier au loup en permanence puis jouer les brebis affligées le jour où des chasseurs prennent le pouvoir. Laurent Mucchielli

Avatar de l’utilisateur
clemage
Loup de mer
Messages : 861
Inscription : sam. 04 déc. 2010, 17:52

Re: CIVITAS et le financement public

Messagepar clemage » lun. 03 déc. 2012, 17:03

Je pense qu'il fait faire très attention de ne pas interférer avec la liberté d'expression. Vous allez me dire, l'état a juste à les laisser tranquille et ne pas virtuellement les financer. Mais cela induirait un déséquilibre, car les organisations LGBT profitent de ces réductions d’impôt et les organisations religieuses également.
On ne peux donc pas être "pour retirer les pseudo subventions de civitas", même si on peut être pour "changer les règles de ces pseudo subventions". Et si on défend ce point de vue il faut bien prendre en compte toutes les implications et ne pas faire comme ce que l'on reproche toujours au gouvernement : créer des lois, pour faire semblant de réagir à des événements particuliers.

Si cette réflexion venait à aboutir vers le choix de défendre un non accès aux pseudo subventions des organismes religieux, on pourrait le défendre de manière marrante en créant une organisation FSM pro mariage gay et en demandant à ce qu'elle soit reconnue d'utilité publique.

Avatar de l’utilisateur
Alda
Pirate
Messages : 212
Inscription : mar. 28 août 2012, 16:21
Clé Publique GPG/PGP : 0xC2F8A5C7
Localisation : Strasbourg
Contact :

Re: CIVITAS et le financement public

Messagepar Alda » mar. 04 déc. 2012, 11:50

Il y a quand même des règles à respecter pour être reconnu d'utilité publique et je suis pas certains que ce soit le cas de nombreuses associations LGBT: http://vosdroits.service-public.fr/F1131.xhtml
"If you are neutral in situations of injustice, you have chosen the side of the oppressor. If an elephant has its foot on the tail of a mouse, and you say that you are neutral, the mouse will not appreciate your neutrality." - Desmond Tutu

Avatar de l’utilisateur
clemage
Loup de mer
Messages : 861
Inscription : sam. 04 déc. 2010, 17:52

Re: CIVITAS et le financement public

Messagepar clemage » mar. 04 déc. 2012, 22:44

Si, la fédération lgbt en bénéficie : http://federation-lgbt.org/donation_2

Ogulak
Loup de mer
Messages : 924
Inscription : jeu. 27 août 2009, 11:57

Re: CIVITAS et le financement public

Messagepar Ogulak » jeu. 13 déc. 2012, 21:29

Dante a écrit :
Ogulak a écrit :
Le bloc de constitutionnalité reconnaît la légitimité des syndicat pour la défense du droit des travailleurs et la bonne marche de la démocratie.


Ce bloc date de quand ? Autant il y a quelques dizaines d'années cela aurait pu être le cas mais plus maintenant.


Le bloc de constitutionnalité regroupe l'ensemble des textes que la Constitution de 1958 (notre constitution) cite (DDHC, Préambule de la constitution de 1946, Charte de l'environnement de 2004) et à partir desquels le Conseil Constitutionnel peut apprécier la constitutionnalité d'une loi. En l’occurrence dans la version actuelle (la dernière révision datant de 2008), le préambule de la constitution de 1946 stipule un truc du genre "tout travailleur a droit d'adhérer à un syndicat pour défendre ses intérêts". La constitution de 58 ajoute que les droits syndicaux relèvent du domaine législatif.


Derrière mon cynisme, je voulais en fait dire que tout cela n'est plus d'actualité et devrait être révisé (combien de syndiqués en France ?)
"Avec deux lignes d’écriture d’un homme, on peut faire le procès du plus innocent."

Avatar de l’utilisateur
Maelgar
Loup de mer
Messages : 671
Inscription : jeu. 01 sept. 2011, 13:28

Re: CIVITAS et le financement public

Messagepar Maelgar » mer. 19 déc. 2012, 01:35

Ogulak a écrit :Derrière mon cynisme, je voulais en fait dire que tout cela n'est plus d'actualité et devrait être révisé (combien de syndiqués en France ?)


Combien de pirates en France ? ouhla, serait temps de réviser tout ça...
Bien sur, je plaisante.

Civitas est un bel épouvantail tout mignon, qui permet à tout un tas de gens de se braquer... et de leur faire de la pub en prenant des postures comme celles que j'ai pu lire plus haut. Alors oui, c'est sur, les adhérents de cet "institut" sont plutôt des gros réacs qui interprètent la Bible aussi bien que les témoins de Jéhovah, et qui pensent que "vision sociale" c'est revenir au paternalisme économique. Mais bon sang, même la CNT (Confédération Nationale du Travail, syndicat prônant l'anarchisme) bénéficie de la "loi Coluche". Bon, ils ont du un tout petit peu ré-écrire leur statuts à un moment et gommer "destruction de l’État" parce que c'est illégal, mais ça a pas changé le fond du discours.
Mais revenons à Civitas : voilà une assoce qui a trouvé dans les récents projets de loi un moyen de faire sa pub. Bon. Et alors ? Ils sont peu nombreux, ils sont extrêmes(istes), leur message est caricatural et ils ne prêchent que les convertis. Et accessoirement, on pense pas du tout comme eux. Est-ce une raison de vouloir les museler ? Renversons le propos : demain je vais sur le site de Civitas (j'ai que ça à foutre c'est mon jour de repos) et je tombe sur une pétition pour interdire le parti pirate, ce "parti inspiré par Satan-Belzébuth, partisan de la décadence sexuelle et de la dépravation des mœurs de la société française" - parce que soutien du mariage pour les personnes du même sexe. Ne serions nous pas les premiers à crier à la censure ?

Je défens la liberté d'expression parce que je considère que l'individu, au terme d'un débat bien argumenté, va retenir la meilleure solution. Et Civitas n'a clairement pas de solutions. Alors je suis contre cette pétition : laissons les s'égosiller, sans oublier de répliquer coup par coup (comme à la manif de dimanche, par notre présence). Et nos idées triompherons.
Libertés - Neutralité - Partage


Revenir vers « archive 2012 »

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Bing [Bot] et 1 invité