Bienvenue sur les archives forum du Parti Pirate


Le Parti Pirate refond complètement son forum et a migré vers un outil plus moderne et performant, Discourse !
Retrouvez nous ici : https://discourse.partipirate.org

Atelier fiches techniques du parfait pirate

Avatar de l’utilisateur
pers
Archange des mers
Messages : 5235
Inscription : mer. 18 juil. 2007, 20:38

Re: Atelier fiches techniques du parfait pirate

Messagepar pers » jeu. 25 mars 2010, 19:23

Berserk a écrit :Il y avait ce texte de pers dans la catégorie "fiches" quand j'ai commencé sur le wiki :
wiki/doku.php/fiches/licences_libres


Encore un truc que je n'ai pas eu le temps de terminer... pfff
La liberté, c'est l’esclavage.
La guerre, c'est la paix.
L'ignorance, c'est la force.
La démocratie, c'est l'Amendement 13.

Avatar de l’utilisateur
Iv
Quartier-Maître pirate
Messages : 524
Inscription : lun. 16 nov. 2009, 17:57
Localisation : Lyon

Re: Atelier fiches techniques du parfait pirate

Messagepar Iv » ven. 26 mars 2010, 00:38

pers a écrit :Non. Des milliards de dollars se jouent sur le fait de savoir si une licence est compatible ou non avec une autre, sur la différence entre GPL2 et GPL3, etc.

Ok, question pratique alors : la GPL3, elle est open source ou logiciel libre ? La LGPL ? La BSD ?

pers a écrit :Et je passe sur la formulation méprisante : c'est un peu comme si tu disais "bof, moi, vivre en démocratie ou en dictature, c'est juste une question métaphysique hein".

Question pratique encore, puisqu'on parle dans ces deux cas d'organsiation humaines : modèle de développement open source, modèle de développement logiciel libre, quelle différence ? On est pour moi dans les deux cas dans le modèle de "benevolent dictatorship".

pers a écrit :Quant à "défendre des points de vue", les licences ne servent pas à cela. C'est un peu comme si tu me disais que la déclaration des droits de l'homme sert à défendre le point de vue de la ligue des droits de l'homme...
Les droits de l'homme servent (en théorie, s'ils étaient mieux énoncés) à défendre le point de vue d'une certaine philosophie humaniste. Quand la Turquie abolit la peine de mort pour obéir aux critères Européens de droits de l'homme, ils ne le font pas par conviction humaniste, mais pour obéir à un texte de loi. L'application de ce texte, même sans conviction, sert à rendre concret une déclaration de principe. De la même façon, quand une société de close source intègre du code GPL et qu'ils se retrouvent obligé de publier leurs sources, ils ne le font pas par adhésion envers la philosophie du libre, mais par obéissance envers un texte de loi. On peut dire de ce point de vue que le texte de la GPL sert à rendre concrète (ce que j'entends par "défendre") la philosophie des logiciels libres.

pers a écrit :L'OSI, en revanche, est un organisme qui n'existe *que* pour accorder un label. Ce qui permet aux entreprises qui font des licences bidon de s'acheter une image pseudo-ouverte à bon compte.
Justement, là j'aimerais un exemple concret. Y a-t-il tellement de licences OSI bidons ? À part la licence Apple, y en a-t-il une seule qui soit incompatibles avec les licences de la FSF ? Il me semble au contraire que les licences bidon pseudo-ouvertes ne se retrouvent pas avec le label OSI et qu'il est justement plutôt sérieux à cet égard.

pers a écrit :D'ailleurs la FSF n'a jamais contesté que les licences de type BSD étaient tout autant libres (sinon davantage) que la GPL. Par contre, qu'ils gueulent quand Microsoft monte une fondation "open source" bidon pour fourguer l'air de rien ses brevets et ses codecs propriétaires, c'est parfaitement normal et c'est là que l'OSI montre son absence d'éthique : http://www.fsf.org/blogs/rms/microsoft- ... foundation

C'est bien ce que je dis : le reproche principal que fait la FSF à l'OSI, c'est de moins verser qu'eux dans le procès d'intention. Franchement, j'en connais pas beaucoup des développeurs open source qui soient pas contre les brevets logiciels (mais bon, tu vas me dire dans ce cas qu'ils sont "logiciel libre", pas "open source" )

RMS a écrit :Developers that adhere to the "open source" philosophy, which does not value freedom, may not care whether their software's users run it on a free operating system or a proprietary one. But developers who demand freedom, for themselves and for others, can recognize the trap and keep out of it. To remain free, we must make freedom our goal.
J'aimerais bien qu'on me décrive cette "open source philosophy" qui se complaît de voir les utilisateurs et les développeurs perdre leurs libertés. Franchement, j'ai l'impression que dans ce débat, RMS s'invente un ennemi. Les méchant open-sourceux qui permettent à leur soft de marcher sous windows suivent le même raisonnement que celui qui l'a poussé à proposer une LGPL en plus de la GPL : c'est du pragmatisme. Mais le but d'avoir l'intégralité de son software (et pourquoi s'arrêter au software ? http://en.wikipedia.org/wiki/Open-source_hardware ) accessible, modifiable, bref, sous contrôle. S'écharper sous pretexte que cette volonté et ce but c'est de l'open source ou du logiciel libre, oui, c'est schtroump vert et vert schtroumpf !

Avatar de l’utilisateur
pers
Archange des mers
Messages : 5235
Inscription : mer. 18 juil. 2007, 20:38

Re: Atelier fiches techniques du parfait pirate

Messagepar pers » sam. 27 mars 2010, 20:00

Iv a écrit :la GPL3, elle est open source ou logiciel libre ? La LGPL ? La BSD ?


Ce sont toutes les trois des licences Libres. La troisième n'est pas copyleft (et donc ne se transmet pas).

Iv a écrit :Question pratique encore, puisqu'on parle dans ces deux cas d'organsiation humaines : modèle de développement open source, modèle de développement logiciel libre, quelle différence ? On est pour moi dans les deux cas dans le modèle de "benevolent dictatorship".


Ça dépend des projets, il y a de tout.
Le noyau Linux est (en majorité) sous licence Libre, et correspond à une dictature bénévole.
Wikipédia est sous licence Libre, et correspond à une méritocratie.
Debian GNU/Linux est sous licence Libre (en majorité), et correspond à une démocratie représentative (complexe).

La majorité des projets non-libres, "open source", "open core", corporate, NDA ou autres, sont sous le contrôle exclusif d'une entreprise.
L'exemple classique est WineX/Cedega, qui a été pompé sur les librairies (alors LGPL) du projet Wine, et utilisé sous une licence soi-disant mixte et dans une optique exclusivement propriétaire par l'entreprise Transgaming, sans contribuer au projet d'origine. Moralité, leur code a cessé de bénéficier des contributions de la communauté, s'est étiolé et meurt aujourd'hui à petit feu. Par contraste, l'entreprise CrossOver ou l'initiative Bordeaux, menées par des membres de la communauté et qui contribuent au projet Libre d'origine, sont florissantes toutes les deux.

Iv a écrit :Justement, là j'aimerais un exemple concret. Y a-t-il tellement de licences OSI bidons ? À part la licence Apple, y en a-t-il une seule qui soit incompatibles avec les licences de la FSF ? Il me semble au contraire que les licences bidon pseudo-ouvertes ne se retrouvent pas avec le label OSI et qu'il est justement plutôt sérieux à cet égard.


Justement, hélas si. Tu cites le cas des licences bidon d'Apple, c'était également le cas des licences bidon de Sun (CDDL etc.), des deux licences bidon de Microsoft, des licences bidon Google (utilisées par exemple pour le développement d'Android). L'OSI n'a aucun intérêt à rejeter ces licences, puisqu'il sait très bien de quel côté sa tartine est beurrée : ces entreprises sont précisément celles qui payent son fonctionnement.

Iv a écrit :J'aimerais bien qu'on me décrive cette "open source philosophy" qui se complaît de voir les utilisateurs et les développeurs perdre leurs libertés.


L'OSI a été fondée par opportunisme plus que par philosophie. Dès 2000, un des deux fondateurs (B. Perens) a claqué la porte en se rendant compte que le machin se transformait en machine de guerre anti-Libre. Avec le temps, l'autre fondateur E. Raymond (notamment suite à la débâcle de Linspire) a fini par converger vers la philosophie FSF, et l'OSI a été amenée à prendre position contre Microsoft (après avoir validé ses deux licences bidon, malheureusement), contre les brevets logiciels, et même (non sans s'être fait tirer l'oreille) à reconnaître la licence GPLv3.

Ceci ne faisait pas les affaire de Microsoft, qui a entrepris ces dernières années de noyauter et d'acheter autant de membres de l'OSI qu'ils le pouvaient (c'est exactement la même stratégie qui a permis à Microsoft de subvertir l'ISO et de faire valider le format "OpenXML"). La rupture est devenue évidente lors de l'OSBC (la conférence de l'OSI) 2008, où Perens a tenté d'alerter contre ce qu'il nommait "l'invasion Borg", et où il a été très largement mis en minorité. L'OSI est aujourd'hui clairement un fantoche, qui ne fait plus illusion nulle part -- tout comme de nombreux autres organismes "open source" bidon tels que l'Open Handset Alliance, etc.

C'est exactement comme lorsqu'une multinationale pétrolière organise une pseudo-fondation écolo, où quand une chaîne de fast-food monte un "salon de la gastronomie". Le mot "open" est sympa, a des connotations positives, et c'est pour cela que même les plus propriétaires des entreprises essayent de se l'approprier.
La liberté, c'est l’esclavage.
La guerre, c'est la paix.
L'ignorance, c'est la force.
La démocratie, c'est l'Amendement 13.

Avatar de l’utilisateur
Iv
Quartier-Maître pirate
Messages : 524
Inscription : lun. 16 nov. 2009, 17:57
Localisation : Lyon

Re: Atelier fiches techniques du parfait pirate

Messagepar Iv » mer. 31 mars 2010, 21:28

Et merde, je vais encore avoir tort :)
Perens et Raymond ne sont plus derrière l'OSI depuis 10 ans ? ok faut que je me mette sérieusement à jour moi...

Note toutefois qu'Android est sous GPLv2 et Apache a priori, c'est quand même plutôt free software.

Et je maintiens que le terme "open source" ne sera entaché de compromis que si on l'accepte. Je pense que pour la majorité des gens qui l'utilisent aujourd'hui, le terme open source désigne l'implémentation de la philosophie "free software" au travers de licences imposant le partage de code.

Avatar de l’utilisateur
Raphaël Florès
Vieux loup de mer
Messages : 2078
Inscription : dim. 21 juin 2009, 14:22

Re: Atelier fiches techniques du parfait pirate

Messagepar Raphaël Florès » mer. 07 avr. 2010, 12:37

« Les deux fléaux qui menacent l’humanité sont le désordre et le pouvoir. La corruption me dégoûte, la vertu me donne le frisson »

Avatar de l’utilisateur
Iv
Quartier-Maître pirate
Messages : 524
Inscription : lun. 16 nov. 2009, 17:57
Localisation : Lyon

Re: Atelier fiches techniques du parfait pirate

Messagepar Iv » mer. 07 avr. 2010, 22:49

Comme disait un pote roliste en parlant de Stallman : "Ouais, c'est vrai que c'est chiant, les loyal-bons"

mariemali
Messages : 9
Inscription : mar. 20 avr. 2010, 07:34

Re: Atelier fiches techniques du parfait pirate

Messagepar mariemali » mer. 28 avr. 2010, 07:43

Comme le disent bien ces caricatures, Monsieur Tout Le MOnde ne comprend pas vraiment le sens du débat. c'est un peu problématique quand-même... darling J'ai rencontre un homme de 45 ans[/color][/url] qui m'a répondu exactement la même chose que le type de la caricature : "libre, c'est msn et tout ca ?" et je pensais "oh oh... la route est encore longue!!"
Dernière édition par mariemali le mer. 12 mai 2010, 08:19, édité 1 fois.

peer@
Loup de mer
Messages : 679
Inscription : dim. 01 nov. 2009, 15:16
Localisation : Nice

Re: Atelier fiches techniques du parfait pirate

Messagepar peer@ » mer. 28 avr. 2010, 08:13

Faudrait parler de l'ACTA aussi, comme c'est un sujet bien d'actualité ;)
"Si c'est vous la culture, nous serons la guérilla ! Si c'est vous notre futur, nous serons la guérilla ! Si c'est vous la musique, nous serons la guérilla !
Si c'est vous l'artistique, nous serons la guérilla !" Guerilla Poubelle

Avatar de l’utilisateur
Berserk
Loup de mer
Messages : 701
Inscription : mer. 27 mai 2009, 23:43

Re: Atelier fiches techniques du parfait pirate

Messagepar Berserk » mer. 28 avr. 2010, 09:36


Avatar de l’utilisateur
harpalos
Terreur des océans
Messages : 2665
Inscription : mer. 24 mars 2010, 22:35
Localisation : IdF

Re: Atelier fiches techniques du parfait pirate

Messagepar harpalos » sam. 07 août 2010, 05:16

Oï les amis
Suite à cette news :
Les FAI condamnés à bloquer un site de pari en ligne, par DPI si besoin
http://www.numerama.com/magazine/16434- ... esoin.html

qui nous choque tous

je propose qu'il soit faite une fiche technique pour expliquer comment contourner la censure sur internet.
J'utilise la forme passive car je ne suis pas assez calé dans le domaine. Il faut donc un volontaire.

Note : jusqu'ici, ce n'était pas facile de faire une fiche fiable, car pour qu'elle soit fiable, il fallait tester, et pour la tester, il fallait aller dans un pays totalitaire (Pakistan, Chine...).
Mais grâce à notre bon TGI de Paris, on pourra bientôt la tester depuis chez nous. C'est pas génial ? Il faut profiter de l'occasion.
Ce sont des notions importantes ; une fois acquises, ils s'en serviront toute leur vie: finir son travail ; respecter le travail des autres ; suivre une consigne ; régler les conflits sans se battre... Ce sont des apprentissages que nous enseignons à nos élèves, et lorsqu'ils les maîtrisent, je leur donne une gommette. -- Édith, directrice d'école maternelle.

"Je ne suis pas d'accord avec votre projet de bruler ce livre ou ce drapeau, mais je me battrai pour votre droit de le faire" - Voltaire

Avatar de l’utilisateur
floyd
Vieux loup de mer
Messages : 1757
Inscription : mer. 18 juil. 2007, 00:41
Localisation : Orléans
Contact :

Re: Atelier fiches techniques du parfait pirate

Messagepar floyd » sam. 07 août 2010, 11:24

harpalos a écrit :Oï les amis
Suite à cette news :
Les FAI condamnés à bloquer un site de pari en ligne, par DPI si besoin
http://www.numerama.com/magazine/16434- ... esoin.html

qui nous choque tous

je propose qu'il soit faite une fiche technique pour expliquer comment contourner la censure sur internet.
J'utilise la forme passive car je ne suis pas assez calé dans le domaine. Il faut donc un volontaire.

Note : jusqu'ici, ce n'était pas facile de faire une fiche fiable, car pour qu'elle soit fiable, il fallait tester, et pour la tester, il fallait aller dans un pays totalitaire (Pakistan, Chine...).
Mais grâce à notre bon TGI de Paris, on pourra bientôt la tester depuis chez nous. C'est pas génial ? Il faut profiter de l'occasion.

Cela peut-être l'occasion de créer une nouvelle catégorie sur le wiki. La catégorie "Protégez-vous" ou quelque chose du genre.
Par conter en ce qui concerne le DPI il n'y a pas grand chose à faire à part chiffrer tout ce que l'on fait passer par le réseau. Enjoy :)
Soyez libres.

Avatar de l’utilisateur
Vouze
Loup de mer
Messages : 621
Inscription : mar. 08 sept. 2009, 12:01
Localisation : http://no-more-blog-vouze.blogspot.com/
Contact :

Re: Atelier fiches techniques du parfait pirate

Messagepar Vouze » ven. 13 août 2010, 15:33

floyd a écrit :
harpalos a écrit :Oï les amis
Suite à cette news :
Les FAI condamnés à bloquer un site de pari en ligne, par DPI si besoin
http://www.numerama.com/magazine/16434- ... esoin.html

qui nous choque tous

je propose qu'il soit faite une fiche technique pour expliquer comment contourner la censure sur internet.
J'utilise la forme passive car je ne suis pas assez calé dans le domaine. Il faut donc un volontaire.

Note : jusqu'ici, ce n'était pas facile de faire une fiche fiable, car pour qu'elle soit fiable, il fallait tester, et pour la tester, il fallait aller dans un pays totalitaire (Pakistan, Chine...).
Mais grâce à notre bon TGI de Paris, on pourra bientôt la tester depuis chez nous. C'est pas génial ? Il faut profiter de l'occasion.

Cela peut-être l'occasion de créer une nouvelle catégorie sur le wiki. La catégorie "Protégez-vous" ou quelque chose du genre.
Par conter en ce qui concerne le DPI il n'y a pas grand chose à faire à part chiffrer tout ce que l'on fait passer par le réseau. Enjoy :)


Voilà, je vous ai fait votre doc : http://www.torproject.org/index.html.fr

Avatar de l’utilisateur
Raphaël Florès
Vieux loup de mer
Messages : 2078
Inscription : dim. 21 juin 2009, 14:22

Re: Atelier fiches techniques du parfait pirate

Messagepar Raphaël Florès » ven. 13 août 2010, 15:47

Cette page me paraît plus appropriée: http://www.torproject.org/download.html.fr#Warning ;) .
« Les deux fléaux qui menacent l’humanité sont le désordre et le pouvoir. La corruption me dégoûte, la vertu me donne le frisson »

Avatar de l’utilisateur
harpalos
Terreur des océans
Messages : 2665
Inscription : mer. 24 mars 2010, 22:35
Localisation : IdF

Re: Atelier fiches techniques du parfait pirate

Messagepar harpalos » ven. 13 août 2010, 16:09

Raphaël Florès a écrit :Cette page me paraît plus appropriée: http://www.torproject.org/download.html.fr#Warning ;) .


Tor effectivement est un bon système de contournement du bloquage.
Les inconvénients :
* Il installer le logiciel Tor
* le Torbutton bloque des fonctionnalités, car Tor sert aussi pour de l'anonymat
* ça ne marche pas bien avec youtube
* ça ne marche pas bien derrière un proxy d'entreprise
* TOR risque d'être bloqué par les HADOPI-wares

Tor est est une solution, une très bonne, mais il y en aurait d'autres à présenter. La doc de Tor ne saurait remplacer une fiche faite "pour les nuls" par un groupe de pirates motivés.
Ce sont des notions importantes ; une fois acquises, ils s'en serviront toute leur vie: finir son travail ; respecter le travail des autres ; suivre une consigne ; régler les conflits sans se battre... Ce sont des apprentissages que nous enseignons à nos élèves, et lorsqu'ils les maîtrisent, je leur donne une gommette. -- Édith, directrice d'école maternelle.

"Je ne suis pas d'accord avec votre projet de bruler ce livre ou ce drapeau, mais je me battrai pour votre droit de le faire" - Voltaire

Avatar de l’utilisateur
harpalos
Terreur des océans
Messages : 2665
Inscription : mer. 24 mars 2010, 22:35
Localisation : IdF

Re: Atelier fiches techniques du parfait pirate

Messagepar harpalos » sam. 14 août 2010, 09:52

Mary a écrit :(...)faudrait vraiment faire des fiches techniques complètes car les explications qu'on lit un peu partout ne suffisent pas, en tout cas elles ne suffisent pas pour l'utilisateur lambda qui va se décourager très vite.


En tout cas, on peut parler, mais ce projet de fiches techniques n'avancera pas sans un volontaire qui dit "OK je m'en occupe".
Je vois sur la liste des projets (wiki/doku.php/projets)
qu'il n'a pas de pilote ni de volontaire:

wiki/doku.php/projets a écrit : [*]Fiches aide-mémoires
?Fil du forum : communication/atelier-fiches-techniques-parfait-pirate-t4292.html
?Liste des volontaires :
?Espace de travail : wiki/doku.php/travaux/fiches_aide-memoires
Dernière édition par harpalos le sam. 14 août 2010, 12:46, édité 1 fois.
Ce sont des notions importantes ; une fois acquises, ils s'en serviront toute leur vie: finir son travail ; respecter le travail des autres ; suivre une consigne ; régler les conflits sans se battre... Ce sont des apprentissages que nous enseignons à nos élèves, et lorsqu'ils les maîtrisent, je leur donne une gommette. -- Édith, directrice d'école maternelle.

"Je ne suis pas d'accord avec votre projet de bruler ce livre ou ce drapeau, mais je me battrai pour votre droit de le faire" - Voltaire


Revenir vers « archive 2010 »

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Bing [Bot] et 1 invité