Bienvenue sur les archives forum du Parti Pirate


Le Parti Pirate refond complètement son forum et a migré vers un outil plus moderne et performant, Discourse !
Retrouvez nous ici : https://discourse.partipirate.org

Féminisme

J_b
Messages : 7
Inscription : sam. 02 mars 2013, 19:28

Re: Féminisme

Messagepar J_b » lun. 04 mars 2013, 09:49

scriPtfEliZ a écrit :
LeLapin a écrit :La question maintenant est, quelles sont les actions (projets de lois, évolution de l'éducation scolaire et parentale, campagne publicitaire ...) à mener pour empêcher (à long terme) la violence physique et morale porté vers les femmes et le "silence" qui fait perdurer cette violence .
et là il faut séparer les choses,
- violence physique et morale dans le cadre professionnel
- violence physique et morale dans le cadre familial
- violence physique et morale dans le cadre d'une collectivité


Selon, moi, il est possible de prendre plusieurs orientations :
* de mémoire, les agresseurs sont des personnes en situation de rupture ; ils étaient intégrés à la société, et quelque chose à fait qu'ils se sont trouvés exclus d'une façon ou d'une autre. La conclusion est non pas qu'il faut les plaindre ou ne pas condamner (justifier ces actes est les encourager), mais qu'il faut faire un travail de prévention, c'est à dire lutter contre les situations d'exclusion : par exemple, développer des activités culturelles dans des zones d'exclusion (ça peut prendre plein d'autres formes différentes, c'est un exemple).
* Les agressions sexuelles ne sont pas une question d'hormone ou de libido, elles ont pour origine des problèmes psychologiques, qui pervertissent la sexualité. Les agresseurs considèrent leurs victimes comme des objets, et non des personnes. Conclusion, lutter contre la culture sexiste et la culture du viol : actions d'information contre le sexisme ordinaire (par exemple, les blagounettes innocentes sur les agressions sexuelles minimisent ces crimes et désinhibent les futurs agresseurs), lutte contre les pubs sexistes, etc.

Avatar de l’utilisateur
LeLapin
Messages : 18
Inscription : lun. 17 oct. 2011, 00:01
Localisation : Anglet (64)
Contact :

Re: Féminisme

Messagepar LeLapin » lun. 04 mars 2013, 11:16

scriPtfEliZ a écrit :Je sous entendais qu'un argumentaire politique ne doit pas se baser sur un cas unique, chose que tu réitères en parlant d'un vécu personnel.


On ne peut faire de cas général qu'en récolant de multiples et divers cas particuliers, et pas seulement par une pensée philosophico-politique qui ne tient aucun compte de la réalité des faits et des ressentis. C'est même d'ailleurs la principale raison pour laquelle les députés (les législateurs, donc) ont une attache territoriale.
Tous les spécialistes convaincants de tel ou tel domaine (dont ceux cités dans cette discussion, qu'on ne peut vraiment pas considérer comme des blatringues) sont partis d'expériences personnelles, en tant qu'intervenants à un titre ou à un autre dans lesdits domaines.

Et si tu me lisais bien, tu verrais que si j'ai effectivement eu beaucoup de temps pour approfondir une petite poignée de cas particuliers, j'ai interviewé et/ou réfléchi avec beaucoup plus de cas.

Ça ne me donne aucune forme d'argument d'autorité, mais c'est quand même un sujet sur lequel je travaille depuis 30 ans, et je suppose que je peux apporter un peu à la diversité d'angles de points de vue, sans laquelle il ne peut y avoir aucune modélisation fiable.

Avatar de l’utilisateur
LeLapin
Messages : 18
Inscription : lun. 17 oct. 2011, 00:01
Localisation : Anglet (64)
Contact :

Re: Féminisme

Messagepar LeLapin » lun. 04 mars 2013, 14:04

En parallèle avec la participation du PP aux manifestations du 8 mars, et pour apporter le point de vue du Planning Familial de Bayonne (qui est peu ou prou le même dans toutes les assos du Collectif en France), voici leur appel. Vous verrez que les revendications sont concrètes et peuvent apporter à notre actuel débat sur ce forum.


8 MARS 2013, POUR L’EGALITE REELLE !
Le Collectif pour les Libertés de Choix s’est engagé à défendre l’émancipation et l’égalité de toutes et de tous pour un mieux vivre ensemble. Il a combattu l’offensive des ultras de l’Eglise contre l’IVG lors de leur colloque international à Biarritz. Il a permis l’expression populaire en faveur du mariage pour tou-te-s. Il a dénoncé les inégalités, discriminations, violences à l‘encontre des femmes et des homosexuel-le-s . Aujourd’hui le Collectif appelle à rejoindre le combat féministe le 8 mars pour :

- défendre le droit à l’IVG et à la contraception comme un droit fondamental pour l’émancipation des femmes ;

- appliquer la loi de 2001 pour une éducation sexuelle dans le respect des sexualités dès le plus jeune âge, pour la prévention des violences et de la domination masculine ;

- étendre l’égalité des droits à toutes les femmes, notamment par l’accès la Procréation Médicalement Assistée sans discrimination ;

- lutter contre le modèle unique de la famille qui assigne les femmes aux tâches maternelles et domestiques avec toutes les contraintes et inégalités sociales et professionnelles qui en résultent ;

- assurer l’égalité professionnelle des femmes en terme de salaire, sécurité de l’emploi, protection sociale, reconnaissance des qualifications et compétences. Permettre cette égalité en développant les structures publiques de garde et d’accueil pour la petite enfance et les personnes dépendantes ;

- prendre en compte les facteurs de risques accrus pour les femmes en matière de santé en favorisant l’accès à la prévention, aux dépistages et aux soins.

Le collectif pour les libertés de choix appelle toutes et tous à prendre part au combat féministe et à rejoindre le rassemblement organisé par les groupes féministes locaux


Où l'on se souvient tout à coup que la Loi sur l'éducation sexuelle, toujours peu, pas ou mal appliquée dans les établissements (notamment dans l'enseignement libre) date de 2001...!

Y'a du boulot ! :)

Avatar de l’utilisateur
SlainV
Moussaillon
Messages : 22
Inscription : mar. 05 mars 2013, 05:01
Localisation : Lyon

Re: Féminisme

Messagepar SlainV » mar. 05 mars 2013, 07:35

J'ai pu lire la quasi totalité (toutes mes excuses aux posts que j'ai pu lire en diagonale, je ne les ai pas maltraités en passant).

Wow, c'est impressionnant.

Je ne vas pas donner mon avis sur Romain (ça a dors et déjà été fait, et ce dernier se trouve déjà dans la conversation) mais plutôt dans l'affaire du point de vue du sexisme et du féminisme d'un point de vue de parti politique.

En ce sens, je rejoins Gauthier, qui a un point de vue plus égalitaire, sans pour autant partager un jusqu'auboutisme allant jusqu'aux sports (bien que je serai totalement pour que les règles d'admission/tests soit les mêmes au niveaux sexes pour l'armée ou les pompiers par exemple, ils sont responsables de vies).

Le but du débat n'es pas de mettre un genre en exergue mais de rétablir une égalité. Ne pas admettre qu'il y aie actuellement un déséquilibre est, à mon avis, faire preuve de mauvaise foi.

Cependant, rejeter la faute sur un genre en général ou pousser un agenda pour en mettre un en avant ne sont pas des solutions constructives et qui font avancer (voir la parité...)

La question est loin d'être simple, et hors des considérations linguistiques (j'ai beaucoup aimé d'ailleurs, quelques articles à ajouter à ma TOREAD list) il me semble que plutôt de se rapprocher d'un ou d'un autre parti, un débat ouvert sur le sujet avec des acteurs de différents "camps" (qui est dors et déjà en cours, j'ai cru lire entre les lignes) est la façon la plus honorable pour prendre des idées brutes.

Mais il ne faut pas se limiter à faire un C/C d'un communiqué d'un autre parti/une autre association. Après tout, on parle de parti pirate, un parti qui a retenu mon intérêt de par son mode de fonctionnement plus 'ouvert' (probablement venant aussi de sa taille).

Il est vrai que ce sujet dépare des causes pour lesquelles on entend parler de ce parti en général. Cela ne veut pas dire non plus q'il ne peux pas y avoir un vrai "avis pirate" sur le sujet.
"Inventer de nouvelles erreurs" -Lichtenberg

Avatar de l’utilisateur
Gautier
Loup de mer
Messages : 705
Inscription : dim. 01 avr. 2012, 18:46

Re: Féminisme

Messagepar Gautier » mar. 05 mars 2013, 12:23

Je viens de tout lire et je pense qu'il n'y avait pas forcément de manipulation, le billet de Myroie est à peu près le seul à se donner la peine de sourcer ses affirmations et de donner le lien vers la défense du twitteur incriminé.
Il y a évidemment des aspects de la réflexion qui me dérangent : si on est pas d'accord on est forcément un odieux caucasien patriarcal démotivateur, c'est entendu. J'ai le sentiment que l'évènement est actuellement exploité pour salir un peu le Parti Pirate.

Merci pour les liens partagés sur la blogosphère féministe, je suis tristement amusé de voir autant de réactions épidermiques de gens qui nous crachent dessus sans avoir pris une seconde la peine de lire ce qu'il s'est vraiment passé. Mention spéciale au blog exigeant des excuses du PP sur lequel nous sommes 4 ou 5 à avoir signalé à présent que lesdites excuses ont été fournies dès le tout début. Et publiquement affichées par Marquise... sans que les lecteurs ne semblent l'avoir remarqué.

Thufir, bel effort de recentrage, j'apprécie !

J_b
Messages : 7
Inscription : sam. 02 mars 2013, 19:28

Re: Féminisme

Messagepar J_b » mar. 05 mars 2013, 20:10

Gautier a écrit : Mention spéciale au blog exigeant des excuses du PP sur lequel nous sommes 4 ou 5 à avoir signalé à présent que lesdites excuses ont été fournies dès le tout début. Et publiquement affichées par Marquise... sans que les lecteurs ne semblent l'avoir remarqué.

Thufir, bel effort de recentrage, j'apprécie !


As-tu lu ce que dit le billet de blog de Daria Marx ? C'est bien celui-ci que tu évoques? Elle parle bien de la lettre d'excuse.
Daria Marx a écrit :Il fera d’abord des excuses à l’agressée, par le biais d’un mail confidentiel. Et promet d’évoquer la situation lors d’une réunion. On espérait alors. On se disait qu’ils allaient condamner, inviter les femmes à les rejoindre, faire un geste fort. Mais non. Ce qui ressort de cette réunion, du « cas Twitter vs les femmes » c’est que le Parti Pirate demande à son membre de reconnaître publiquement l’erreur de jugement sur l’état psychologique de la personne qu’il a agressé


Le reproche qui est fait est que les instances du Parti Pirate n'ont jamais demandé à Romain D. de s'excuser auprès de la victime (qu'il accepte ou non est un autre problème, qui n'engage que lui... et il faudra qu'il en tire les conclusions sur son appartenance à ce parti. La question ici est de faire le geste de lui demander des excuses), et qu'à la place, une résolution à la formulation inappropriée a été faite. Ce qui en rajoute une couche pour la victime de cette agression.

Sans compter que dans les listes de discussion, certains membres du parti commencent à parler de soi disant "menaces hystériques" venant de gens ayant porté des critiques (quelles menaces ?).

Ce que les gens ont vu, c'est que le Parti Pirate a reproché à Romain D. d'avoir sali l'image du parti. Et que certains membres du parti ont manifestement une vision opposée aux grandes déclarations sur la solidarité, la fraternité, ou le respect de la personne humaine. Et que cela ne pose manifestement aucun problème. Bref, cela donne l'image d'une grande hypocrisie !

Un autre problème est qu'il n'y a actuellement aucun retour sur les mesures disciplinaires qui ont été engagées à l'encontre de Romain D. Qu'en est-il ? Sans en donner les détails, il faut peut-être informer, simplement pour montrer que la procédure disciplinaire n'a pas été abandonnée.

Avatar de l’utilisateur
Khakaoura
Quartier-Maître pirate
Messages : 507
Inscription : mer. 02 mai 2012, 15:06

Re: Féminisme

Messagepar Khakaoura » mer. 06 mars 2013, 16:00

Concernant le dernier paragraphe de ton message, ma réponse (et ce qui en découle) sur ce fil de discussion à part, créé à la demande de Dante.
Encre noire = mode Pirate
Encre rouge = mode Vogon
"Le règlement, c'est l'règlement ;
Pas d'préférence, pas d'sentiment.
Le règlement, c'est l'règlement ;
Un Vogon l'applique bêtement."
Hymne officieux de Vogsphère

Avatar de l’utilisateur
flct
Modérateur
Messages : 916
Inscription : mar. 29 mai 2012, 23:09

Re: Je suis une femme !!! (was : Féminisme)

Messagepar flct » ven. 08 mars 2013, 18:10

En cette journée de la femme, j'ai dressé le constat suivant : Je suis une femme !! Ceux qui m'ont rencontré seront tenté de penser que je suis loin d'être "féminisé" pourtant, en fonction des critères de notre société, je ne peux que constater que je suis une femme. Aujourd'hui, j'ai changé la couche de mon fils avant de le déposer chez la nourrice, fait la vaisselle, passé l'aspirateur, rapporté le pain, préparé le repas du soir tandis que ma compagne est parti travailler tout en faisant un crochet par une enseigne de bricolage ... pourtant moi aussi je travaille et chacun des deux portent une culotte, à vrai dire string/caleçon !

J'imagine déjà les regards dubitatifs à la lecture de ces quelques lignes pourtant le problème n'est pas tant les hommes qui continuent d'imposer leur domination phallique sur le monde mais la société elle même qui est conditionnée suivant un schéma simple à comprendre : les hommes font ceci, les femmes font cela. Tout le reste s'organise autour de ce concept et c'est bien à cela qu'il faut s'attaquer avant de prendre tout un tas de mesures coercitives sensées apporter plus d'égalité. Égalité de quoi d'ailleurs ? "Je suis pour l'égalité des sexes, je prendrai d’ailleurs moi même les mesure" :D selon la légende. La nature n'est pas égalitaire, fondamentalement. La nature s'adapte en fonction de ses capacités pour un objectif donné. Il y a des capacités innées et d'autres acquises mais dans l'absolu, il y a des choses que nous ne maitrisons pas et que nous ne maitriserons jamais. Demander l'égalité (à tout prix) induit un alignement par le bas. Ainsi, si féminisme demande égalitarisme, je pense qu'il devrait considérer les notions d'autonomie et d'indépendance.

Pour ma part, je ne suis pas féministe. Ce n'est pas dans ma culture. Chez moi, chacun fait ce qu'il maitrise le mieux dans l'idée de contribuer activement à la communauté. Ainsi étant jeune, j'ai autant appris la cuisine que la maçonnerie non pas par influence de la société mais parce que ce sont des compétences utiles à acquérir. Il n'y a pas d’activités réservées aux hommes et d'autres aux femmes. Il y a des choses à faire et chacun se mets à la tâche suivant sa compétence, son emploi du temps, ses affinités, ... Les activités de ma matinée n'ont pas été distribuées selon le schéma (classique) homme/femme mais suivant divers critères dont notamment le soucis d’efficacité : tout doit être fait et donc tout le monde s'y mets.

Certains me diront que cela relève d'une logique cruelle pourtant je soutiens que ce n'est pas le cas dans la plupart des foyers. Toutefois, je ne pense qu'il soit possible de tirer des généralités dans la mesure où ce schéma homme/femme de la société est ancré dans les plus petites évènements de notre vie quotidienne, les plus petites pensées. Je comprends ceux qui pensent que l'évènement twitter est un épiphénomène, et selon ma conception, je ne comprends pas pourquoi lui donner autant d'importance mais je vais y revenir. Cependant, dans cette perspective "féministe" il est obligatoire d'intervenir et de souligner le sexisme à chaque fois qu'il est détecté. Voici un exemple entendu cette semaine : Une mère à son fils : "Arrête de couiner comme une femmelette". Cette remarque pourrait être anodine et est profondément ancré dans notre éducation. L'homme ne pleure pas sinon c'est une femme. Ainsi, l'homme se doit d'être fort et la femme peut se permettre de ne pas l'être, voire cela pourrait être normale de pleurer pour une femme ... D'emblée, elle vient de placer une hiérarchie entre l'homme et la femme et encore pire, l'homme n'est pas une femme mais une femmelette (et pas hommelette ;-)) donc encore en dessous de la femme. Remarque en passant : Dans un couple marié, l'homme a une femme, la femme un mari ... :)

Voici le fondement du sexisme : Nous même, notre éducation, les valeurs que nous transmettons, nos actions quotidiennes même les plus insignifiantes.

Contrairement à flu-flu "Je répète il faut éduquer les hommes ", je pense que c'est la société qui est à éduquer et donc nous même femmes et hommes. Le but est de briser le conditionnement dont nous sommes tous les victimes. Je pense qu'il y a deux voies à entreprendre :
- pour une femme, l'indépendance et l'autonomie. Aujourd'hui, un ami me dit qu'il doit partir en urgence et faire 15km pour aller changer la roue de la voiture de sa compagne qui ne sait pas le faire ... C'est anecdotique et pourtant criant de vérité. Pour mémoire, un peuple qui souhaite sortir de la domination parle d'indépendance et/ou d'autonomie. Refusez les lois de "protection de la femme" ! C'est ahurissant ! On fait des lois pour la protection des personnes handicapées, des animaux de compagnies et pour les femmes ... Et on parle de "progrès" ? J'exagère à peine ...

- pour un homme, ne pas tenir compte des préjugés et des "codes". Donnez la truelle à votre compagne et partez vous balader avec la poussette ! Allez faire les magasins, changez les couches, faites le ménage et surtout, revendiquez le ! Enseignez le à vos enfants, fille ou garçon ! Oubliez la galanterie, c'est une racine du sexisme.

L'égalité est une valeur "discutable" (forcément), la recherche de l'efficacité non et gomme naturellement notre quotidien sexiste. Je terminerai par une courte étude hivernale : Mettre des chaines à neige sur une voiture. Pour ceux qui ont la chance d'aller à la montagne, regardez qui posent les chaines sur une voiture : L'homme. Éventuellement, la femme est dehors avec la notice de montage. Hé oui, poser des chaines est une affaire d'hommes, tout comme tout ce qui touche à une voiture ... Pourtant, le montage étant ce qu'il est, le moyen le plus efficace pour un couple est que l'un s'occupe de la roue droite, et l'autre de la roue gauche ...

Concernant l'affaire twitter, je comprends les réactions au sujet de la position prise par "je-ne-sais-plus-qui-du-PP" toutefois, je n'ai pas vu les mêmes réactions face au propos de :
- Roselyne B. "la femme est supérieure à l'homme" ...
-Ségolène R. "On observe que des entreprises gérées par des femmes sont souvent mieux gérées, et en particulier dans le cadre de la micro-finance, on se rend compte que les femmes remboursent davantage les emprunts qui sont faits (…) Peut-être parce qu'elles ont l'habitude de gérer un budget familial et qu'au bout du compte il faut toujours qu'il reste quelque chose pour nourrir les enfants." édifiant de sexisme ! Propos misogyne par excellence
- Michelle A. "Seule une mère peut élever un enfant " Propos misogyne par excellence, et dans le monde dans lequel nous vivons, considérant tous les aspects, c'est malheureusement l'homme qui est le plus capable.
- Une féministe réagissant à Romain D. "... con ..." Cela n'a pas de prix de défendre le droit des femmes et d'enchainer avec l'insulte sexiste au possible http://fr.wikipedia.org/wiki/Con
N'avions-nous pas trop pris l'habitude de nous contenter de connaissances incomplètes et d'idées insuffisamment lucides ? Notre système de gouvernement se fondait sur la participation des masses. Or, ce peuple auquel on remettait ainsi ses propres destinées et qui n'était pas incapable de choisir les voies droites, qu'avons-nous fait pour lui fournir ce minimum de renseignements nets et sûrs, sans lesquels aucune conduite rationnelle n'est possible ? Rien en vérité. Telle fut la grande faiblesse de notre système, prétendument démocratique, tel fut le pire crime de nos prétendus démocrates.

Avatar de l’utilisateur
Stephanie
Loup de mer
Messages : 708
Inscription : lun. 23 janv. 2012, 18:04
Localisation : Paris

Re: Féminisme

Messagepar Stephanie » ven. 08 mars 2013, 18:29

Putain une fois n'est pas coutume, etant moi même un homme je vais largement plussoyer flecointre :)
-Steph - grande gueule et sans mandat - parcque toi aussi raleur sans mandat, tu peux utiliser ton energie a quelquechose d'utile ;)

Dante
Quartier-Maître pirate
Messages : 440
Inscription : mar. 08 nov. 2011, 19:25

Re: Féminisme

Messagepar Dante » ven. 08 mars 2013, 18:47

@Khakaoura: merci
@flct:
flct a écrit :
J'imagine déjà les regards dubitatifs à la lecture de ces quelques lignes pourtant le problème n'est pas tant les hommes qui continuent d'imposer leur domination phallique sur le monde mais la société elle même qui est conditionnée suivant un schéma simple à comprendre : les hommes font ceci, les femmes font cela. Tout le reste s'organise autour de ce concept et c'est bien à cela qu'il faut s'attaquer avant de prendre tout un tas de mesures coercitives sensées apporter plus d'égalité.

Ce n'est pas si simple, ce surrajoute à cette distinction la notion de valeurs: Les activités masculines sont meilleures que les activités féminines principalement parce qu'on considère que les hommes sont meilleurs que les femmes. Voir par exemple l'étymologie du mot "vertu".

flct a écrit : La nature s'adapte en fonction de ses capacités pour un objectif donné. Il y a des capacités innées et d'autres acquises mais dans l'absolu, il y a des choses que nous ne maitrisons pas et que nous ne maitriserons jamais. Demander l'égalité (à tout prix) induit un alignement par le bas. Ainsi, si féminisme demande égalitarisme, je pense qu'il devrait considérer les notions d'autonomie et d'indépendance.

Je ne vois pas pourquoi l'égalité, tel que revendiquée par le féminisme, entraînerait un nivellement par le bas.

flct a écrit :Pour ma part, je ne suis pas féministe. Ce n'est pas dans ma culture. Chez moi, chacun fait ce qu'il maitrise le mieux dans l'idée de contribuer activement à la communauté. Ainsi étant jeune, j'ai autant appris la cuisine que la maçonnerie non pas par influence de la société mais parce que ce sont des compétences utiles à acquérir. Il n'y a pas d’activités réservées aux hommes et d'autres aux femmes.

Je ne sais pas quel sens tu donnes au mot communauté ou ce que tu désignes par là mais dans la plupart des sociétés on enseigne des choses différentes aux hommes et aux femmes ce qui fait qu'hommes et femmes ne disposent pas des mêmes compétences. Et l'on participe principalement aux activités dans lesquelles on se croit bon et dans lesquelles on a été formé. Ce qui fait qu'hommes et femmes ne participent pas aux mêmes activités.

flct a écrit :- pour une femme, l'indépendance et l'autonomie. Aujourd'hui, un ami me dit qu'il doit partir en urgence et faire 15km pour aller changer la roue de la voiture de sa compagne qui ne sait pas le faire ... C'est anecdotique et pourtant criant de vérité. Pour mémoire, un peuple qui souhaite sortir de la domination parle d'indépendance et/ou d'autonomie. Refusez les lois de "protection de la femme" ! C'est ahurissant ! On fait des lois pour la protection des personnes handicapées, des animaux de compagnies et pour les femmes ... Et on parle de "progrès" ? J'exagère à peine ...

Je pense qu'il faut bien distinguer plusieurs choses. Les causes, les conséquences et les manifestations. Les causes du sexisme résident comme tu l'as dit dans l'éducation (au sens large) des hommes et des femmes. La conséquence principale est la place secondaire de la femme dans nos société. Une manifestation parmi d'autres de ceci sont les violences faites aux femmes. En attendant de guérir les causes du sexisme (long terme) il faut bien traiter les symptômes (court terme).
flct a écrit :Concernant l'affaire twitter, je comprends les réactions au sujet de la position prise par "je-ne-sais-plus-qui-du-PP" toutefois, je n'ai pas vu les mêmes réactions face au propos de :
- Roselyne B. "la femme est supérieure à l'homme" ...
-Ségolène R. "On observe que des entreprises gérées par des femmes sont souvent mieux gérées, et en particulier dans le cadre de la micro-finance, on se rend compte que les femmes remboursent davantage les emprunts qui sont faits (…) Peut-être parce qu'elles ont l'habitude de gérer un budget familial et qu'au bout du compte il faut toujours qu'il reste quelque chose pour nourrir les enfants." édifiant de sexisme ! Propos misogyne par excellence
- Michelle A. "Seule une mère peut élever un enfant " Propos misogyne par excellence, et dans le monde dans lequel nous vivons, considérant tous les aspects, c'est malheureusement l'homme qui est le plus capable.

Heureusement, Michelle A. Ségolène R. et Roselyne B. ne sont pas membres du PP, nous n'avons donc pas à nous excuser pour leur bêtise. Quant à la dernière phrase, je ne vois pas dans quelle mesure un homme est le plus capable qu'une femme (ou l'inverse mais je conteste là ton propos) sauf si l'on considère que la raison est que nous vivons dans une société patriarcale et qu'un père sera plus à même de transmettre les valeurs dites masculines de compétitions, violence etc et donc de former des individus plus compétitif considérant les règles du jeu de la société patriarcale. Ce qui est précisément le problème de base.

@ propos de la SI:
Je rappelle qu'une discussion avait été lancé à ce sujet y'a quelques mois. Il y a peut être des choses à en tirer:
discussions/section-minorites-section-egalite-t9319.html?hilit=minorit%C3%A9%20section
Pour la constitution en tant qu'entité "Section Interne" je rejoins globalement la position de Marou étant donné la nature fondamentalement anti-démocratique des SI au sein de l'organisation issue de l'amendement 13.
Je suivrais le travail de ce(tte) SI/groupe de travail mais ne pouvant assister aux réunions mumble pour des raisons essentiellement techniques je ne pourrais participer que s'il existe des espaces écrits type forum ou ML ou des réunions IRL sur Paris.
Les Hommes, donc, se trompent en ce qu'ils pensent être libres; et cette opinion consiste uniquement pour eux à être conscients de leurs actions, et ignorants des causes par lesquelles ils sont déterminés. L'idée de leur liberté c'est donc qu'ils ne connaissent aucune cause à leurs actions. Spinoza

On ne peut pas crier au loup en permanence puis jouer les brebis affligées le jour où des chasseurs prennent le pouvoir. Laurent Mucchielli

Avatar de l’utilisateur
LeLapin
Messages : 18
Inscription : lun. 17 oct. 2011, 00:01
Localisation : Anglet (64)
Contact :

Re: Féminisme

Messagepar LeLapin » ven. 08 mars 2013, 21:08

Magnifique manif à Bayonne !

En rentrant, je tombe sur ce texte qu'une asso m'envoie :
Ceci est la fidèle traduction d'un AUTHENTIQUE extrait d'un manuel
scolaire d'Economie Domestique anglo-saxon, publié en 1960).

FAITES EN SORTE QUE LE DINER SOIT PRET; Préparez les choses à l'avance,
le soir précédent s'il le faut, afin qu'un délicieux repas l'attende à
son retour du travail. C'est une façon de lui faire savoir que vous
avez pensé à lui et vous souciez de ses besoins. La plupart des hommes
ont faim lorsqu'ils rentrent à la maison et la perspective d'un bon
repas (particulièrement leur plat favori) fait partie de la nécessaire
chaleur d'un accueil.

SOYEZ PRETE. Prenez quinze minutes pour vous reposer afin d'être
détendue lorsqu'il rentre. Retouchez votre maquillage, mettez un ruban
dans vos cheveux et soyez fraîche et avenante. Il a passé la journée en
compagnie de gens surchargés de soucis et de travail. Soyez enjouée et
un peu plus intéressante que ces derniers. Sa dure journée a besoin
d'être égayée et c'est un de vos devoirs de faire en sorte qu'elle le
soit.

RANGEZ LE DESORDRE. Faîtes un dernier tour des principales pièces de la
maison juste avant que votre mari ne rentre. Rassemblez les livres
scolaires, les jouets, les papiers, etc. et passez ensuite un coup de
chiffon à poussière sur les tables.

PENDANT LES MOIS LES PLUS FROIDS DE L'ANNEE, il vous faudra préparer et
allumer un feu dans la cheminée, auprès duquel il puisse se détendre.
Votre mari aura le sentiment d'avoir atteint un havre de repos et
d'ordre et cela vous rendra également heureuse. En définitive, veiller
à son confort vous procurera une immense satisfaction personnelle.

REDUISEZ TOUS LES BRUITS AU MINIMUM. Au moment de son arrivée, éliminez
tout bruit de machine à laver, séchoir à linge ou aspirateur. Essayez
d'encourager les enfants à être calmes. Soyez heureuse de le voir.
Accueillez-le avec un chaleureux sourire et montrez de la sincérité
dans votre désir de lui plaire.

ECOUTEZ-LE. Il se peut que vous ayez une douzaine de choses importantes
à lui dire, mais son arrivée à la maison n'est pas le moment opportun.
Laissez le parler d'abord, souvenez-vous que ses sujets de conversation
sont plus importants que les vôtres. Faites en sorte que la soirée lui
appartienne.

NE VOUS PLAIGNEZ JAMAIS S'IL RENTRE TARD ALA MAISON ou sort pour dîner
ou pour aller dans d'autres lieux de divertissement sans vous. Au
contraire, essayez de faire en sorte que votre foyer soit un havre de
paix, d'ordre et de tranquilitéoù votre mari puisse détendre son corps
et son esprit.

NE L'ACCUEILLEZ PAS AVEC VOS PLAINTES ET VOS PROBLEMES. Ne vous
plaignez pas s'il est en retard à la maison pour le dîner ou même s'il
reste dehors toute la nuit. Considérez cela comme mineur comparé à ce
qu'il a pu endurer pendant la journée. Installez-le confortablement.
Proposez-lui de se détendre dans une chaise confortable ou d'aller
s'étendre dans la chambre à coucher. Préparez-lui une boisson fraîche
ou chaude. Arrangez l'oreiller et proposez-lui d'enlever ses
chaussures. Parlez d'une voix douce, apaisante et plaisante. Ne lui
posez pas de questions sur ce qu'il a fait et ne remettez jamais en
cause son jugement ou son intégrité.
Souvenez-vous qu'il est le maître du foyer et qu'en tant que tel, il
exercera toujours sa volonté avec justice et honnêteté.

LORSQU'IL A FINI DE DINER, DEBARRASSEZ LA TABLE ET FAITES RAPIDEMENT LA
VAISSELLE. Si votre mari se propose de vous aider, déclinez son offre
car il risquerait de se sentir obligé de la répéter par la suite et
après une longue journée de labeur, il n'a nul besoin de travail
supplémentaire.
Encouragez votre mari à se livrer à ses passe-temps favoris et à se
consacrer à ses centres d'intérêt et montrez-vous intéressée sans
toutefois donner l'impression d'empiéter sur son domaine. Si vous avez
des petits passe-temps vous-même, faites en sorte de ne pas l'ennuyer
en lui parlant, car les centres d'intérêts des femmes sont souvent
assez insignifiants comparés à ceux des hommes.

A LA FIN DE LA SOIREE, rangez la maison afin qu'elle soit prête pour le
lendemain matin et pensez à préparer son petit déjeuner à l'avance. Le
petit déjeuner de votre mari est essentiel s'il doit faire face au
monde extérieur de manière positive. Une fois que vous vous êtes tous
les deux retirés dans la chambre à coucher, préparez-vous à vous mettre
au lit aussi promptement que possible.

BIEN QUE L'HYGIENE FEMININE soit d'une grande importance, votre mari
fatigué ne saurait faire la queue devant la salle de bains, comme il
aurait à la faire pour prendre son train. Cependant, assurez-vous
d'être à votre meilleur avantage en allant vous coucher. Essayez
d'avoir une apparence qui soit avenante sans être aguicheuse. Si vous
devez vous appliquer de la crème pour le visage ou mettre des bigoudis,
attendez son sommeil, car cela pourrait le choquer de s'endormir sur un
tel spectacle.

EN CE QUI CONCERNE LES RELATIONS INTIMES AVEC VOTRE MARI, il est
important de vous rappeler vos v?ux de mariage et en particulier votre
obligation de lui obéir. S'il estime qu'il a besoin de dormir
immédiatement, qu'il en soit ainsi. En toute chose, soyez guidée par
les désirs de votre mari et ne faites en aucune façon pression sur lui
pour provoquer ou stimuler une relation intime.

SI VOTRE MARI SUGGERE L'ACCOUPLEMENT, acceptez alors avec humilité tout
en gardant à l'esprit que le plaisir d'un homme est plus important que
celui d'une femme, lorsqu'il atteint l'orgasme, un petit gémissement de
votre part l'encouragera et sera tout à fait suffisant pour indiquer
toute forme de plaisir que vous ayez pu avoir.

SI VOTRE MARI SUGGERE UNE QUELCONQUE DES PRATIQUES MOINS COURANTES,
montrez-vous obéissante et résignée, mais indiquez votre éventuel
manque d'enthousiasme en gardant le silence. Il est probable que votre
mari s'endormira alors rapidement ; ajustez vos vêtements,
rafraîchissez-vous et appliquez votre crème de nuit et vos produits de
soin pour les cheveux.

VOUS POUVEZ ALORS REMONTER LE REVEIL afin d'être debout peu de temps
avant lui le matin; Cela vous permettra de tenir sa tasse de thé du
matin à sa disposition lorsqu'il se réveillera.


Ceci est la fidèle traduction d'un AUTHENTIQUE extrait d'un manuel
scolaire d'Economie Domestique anglo-saxon, publié en 1960).

LE GUIDE DE LA BONNE EPOUSE


Bonne soirée à tous.

Evpok
Messages : 14
Inscription : lun. 26 mars 2012, 01:33
Clé Publique GPG/PGP : http://keyserver.ubuntu.com/pks/lookup? ... 738AA29112
Localisation : Orléans

Re: Féminisme

Messagepar Evpok » ven. 08 mars 2013, 21:17

Merci, LeLapin, ça a plié tout le monde à la maison :lol:

Bon, même s'il y a encore beaucoup à faire, on peut noter un peu d'amélioration.

Ça peut servir ce texte, si on veut faire des affiches satiriques ou d'autres choses du genre, on pourra toujours y puiser des phrases ridicules.

Avatar de l’utilisateur
larose75
Capitaine pirate
Messages : 1186
Inscription : jeu. 07 juin 2012, 19:24

Re: Féminisme

Messagepar larose75 » ven. 08 mars 2013, 21:46

Je l'avais lu ce texte lelapin, c'est vrai qu'il est tout aussi mémorable que le code noir ou autre atrocités

Il est parfois nécessaire de se souvenir qu'il y a encore peu de temps les femmes n'avaient pas le droit de vote (1945) ou d'avoir un compte bancaire (1965), mais aussi que jusqu'en 1848 l'homme noir n'était pas considéré comme un être humain mais comme un meuble.

L'obcsurantisme est clairement du aux religions qui pendant des siècles et des siècles ont tenté de maintenir leur hégémonie par des procédés totalement honteux. J'ai appris récemment que l'interdiction du mariage des curés avaient comme motif la préservation du patrimoine de l'église...(concile de latran en 1123).

Très juste aussi l'analyse de fle

Donc un grand oui pour l'évolution et un grand non pour un extrêmisme...
Données ouvertes, Accès ouverts,
« La liberté commence où l'ignorance finit »
http://wiki.partipirate.org/wiki/Utilisateur:Larose75

Avatar de l’utilisateur
YannDutch
Administrateur du forum
Messages : 581
Inscription : ven. 06 avr. 2012, 15:49
Localisation : Valenciennes

Re: Féminisme

Messagepar YannDutch » ven. 08 mars 2013, 21:50

larose75 a écrit :un grand non pour un extrêmisme...

Je dirai même plus : un grand non à tous les extrémismes...!

Avatar de l’utilisateur
flct
Modérateur
Messages : 916
Inscription : mar. 29 mai 2012, 23:09

Re: Féminisme

Messagepar flct » ven. 08 mars 2013, 23:59

Dante, je n'ai pas dit que cela est simple j'ai dit que le schéma est simple à comprendre, et donc simple à appliquer et à transmettre. Tout comme je n'ai pas parlé d'égalité "tel que revendiqué par le féminisme" mais d'égalité entre deux personnes, de même sexe ou non, d'un point de vue naturel. Toute considération autre de l'égalité implique fatalement une réflexion contestable. Je m'attache à montrer que l'égalité en soi ne signifie rien, et est accessoirement un concept très humain et sûrement postcurseur à la domination. L'égalité serait la "relation entre deux choses ne présentant aucune différence de grandeur, ni de qualité". Cela peut être vrai en théorie mais en pratique (comprendre dans la nature) pas vraiment. Ainsi, l'égalité dans un groupe de personnes s'obtient un créant un palier que tous puissent atteindre et s'y maintenir. Fatalement, il y a nivellement par le bas. Si d'emblée, nous acceptons que nous sommes inégaux mais comprenons que nous pouvons être complémentaires, nous nous plaçons dans une logique d'optimisation de potentiel. Toutefois, encore faut-il avoir le loisir de découvrir son potentiel, c'est-à-dire avoir eu l'occasion de découvrir une activité. Comme tu le dis, "on enseigne des choses différentes aux hommes et aux femmes", c'est déjà un problème. On devrait avoir la possibilité de découvrir les mêmes choses et de poursuivre plus avant dans ce que nous estimons être compétent et donc optimiser un potentiel sans préjugé que ceci ou cela serait plus pour l'homme ou la femme. L'inégalité étant naturel, nous créons la complémentarité sans préjugé dans l'idée de contribuer activement à la communauté, à prendre au sens premier "une interaction d'organismes vivants partageant un environnement commun". Nous vivons tous dans des communautés. La base du sexisme est d'accepter l'idée que des activités sont l'apanage de l'homme ou de la femme. Même des féministes considèrent en 2013 que seule une femme peut s'occuper convenablement d'un enfant en bas âge ...
Bien que je sois d'accord sur les causes et les symptômes, j'ai l'impression que du point de vue public, traiter les symptômes est le seul objectif. Créer des lois de "protection de la femme" théorise de fait l'inégalité homme/femme et la loi du coté de la femme ne sert que de contre-poids. Notre société considère l'agression sexuelle (par exemple), il n'y pas besoin de légiférer l'exception féminine car cela montre que les premières lois étaient soit inefficaces, inadaptées, inappliquées et/ou inapplicables. Une agression sexuelle sur une femme ou un homme doit être traitée avec la même célérité que la victime soit homme ou femme. Je tente de montrer que ces lois, si louables soient elles, ne serviront pas dans le long terme si la base de notre société n'est pas modifié durablement, d'où le concept de complémentarité opposé à l'égalité. A mon avis, l'action durable certes peu médiatisable et d'un soucis quotidien est d'acquérir cette indépendance et autonomie.
Bien sûr, j'irai manifester pour tel ou tel droit pour les femmes mais je ne manquerai jamais une occasion de montrer à une femme une activité jugée masculine, même si on me dit que je suis goujat de laisser ma compagne changer une roue à une voiture car attendre qu'un homme vienne "voler" à son secours, c'est renforcer la domination de l'un sur l'autre.

Enfin, je provoque quant à ma phrase sur l'homme plus capable d'élever un enfant mais malheureusement, c'est une réalité. Je ne dis pas que nous devrions nous en satisfaire mais ces derniers jours, beaucoup explique que la société est inégalitaire, que les femmes subissent, ont un salaire inférieur, plus de difficultés, plus de violences, etc. etc. etc. Avoir des enfants c'est considérer beaucoup de choses et en considérant toutes ces choses, l'homme a les meilleurs chances de s'en sortir. Cependant, je ne suis pas d'accord avec toi sur les valeurs masculines de compétitions et de violences. Ce sont des valeurs de la société "moderne" certes mais pas issues de l'homme. (cf mon anecdote de couiner comme une femmelette)

"L’obscurantisme est clairement du aux religions", je n'avais pas osé aborder ce point mais finalement, en lisant la genèse, dès le chapitre 2 " Voici cette fois celle qui est os de mes os et chair de ma chair ! on l'appellera femme, parce qu'elle a été prise de l'homme" et avant la fin du 3, l'affaire est déjà pliée "tes désirs se porteront vers ton mari, mais il dominera sur toi" suite à une courte histoire fruitière. Amen ;-)
N'avions-nous pas trop pris l'habitude de nous contenter de connaissances incomplètes et d'idées insuffisamment lucides ? Notre système de gouvernement se fondait sur la participation des masses. Or, ce peuple auquel on remettait ainsi ses propres destinées et qui n'était pas incapable de choisir les voies droites, qu'avons-nous fait pour lui fournir ce minimum de renseignements nets et sûrs, sans lesquels aucune conduite rationnelle n'est possible ? Rien en vérité. Telle fut la grande faiblesse de notre système, prétendument démocratique, tel fut le pire crime de nos prétendus démocrates.


Revenir vers « archive 2013 »

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 0 invité