Bienvenue sur les archives forum du Parti Pirate


Le Parti Pirate refond complètement son forum et a migré vers un outil plus moderne et performant, Discourse !
Retrouvez nous ici : https://discourse.partipirate.org

Autonomie financière des sections locales

Archives 2011
Avatar de l’utilisateur
pers
Archange des mers
Messages : 5235
Inscription : mer. 18 juil. 2007, 20:38

Autonomie financière des sections locales

Messagepar pers » ven. 11 nov. 2011, 00:55

Bonjour tout le monde,

La question a été soulevée à plusieurs reprises ces derniers jours (mois ? années ?), donc j'ouvre ce topic pour faire un peu le point, en tant que padawan de rackham et en concertation avec des membres du C.A.P.

Donc, la question est de savoir quelles conditions devraient être réunies pour (un jour ?) permettre aux sections locales (ou cellules régionales, ou subdivisions du PP, appelons-les comme on veut) d'avoir leur propre trésorerie et une pleine indépendance financière. (Par "sections locales", j'entends également des subdivisions du Parti Pirate telles que le PPJ ou encore d'autres à venir dont nous n'avons même pas idée pour l'instant.)

Ce sujet fera l'objet de discussions avec le CN d'ici dix jours, donc je me contente ici de poser quelques bases suggérées ici où là qui pourront être rectifiées/complétées/précisées par la suite.

Commençons par l'état des lieux ; ce qu'un de mes collègues Pirate a très justement nommé les "3 lois de la robotique". Comme chez Asimov, elles sont classées par ordre d'importance.

Loi n°1 : Les rentrées d'argent (dons ou adhésions) ne peuvent se faire que par une association dédiée à cette procédure : nous en avons maintenant une, et c'est l'AFPP.

Loi n°2 : Toute autre transaction (entrée ou sortie d'argent) doit être portée aux comptes d'ensemble du Parti, lesquels comptent doivent ensuite être certifiés par des commissaires aux comptes. (Certification qui coûte, au passage, la peau de ce que je pense.)
Ces comptes sont placés sous la responsabilité du trésorier du Parti, dont le rôle est en particulier de veiller à ce que les sorties d'argent ne concernent que des dépenses du Parti lui-même. Sinon, c'est de l'abus de bien social et ça va coûter cher à tout le monde.

La deuxième loi ne s'applique que tant qu'elle n'est pas contraire à la première loi.

Loi n°3 : Les sections locales font ce qu'elles veulent, dans la limite des statuts, du règlement intérieur, (et, j'ajouterai, du programme du Parti Pirate et des valeurs qu'il défend). Et dans les limites de la législation française, bien sûr.

La troisième loi ne s'applique que tant qu'elle n'est pas contraire à la première et la deuxième loi.

Si vous regardez bien, entre les règles internes du Parti Pirate et la législation française, c'est cette dernière qui pose le plus de contraintes. Donc pas la peine de venir quémander auprès du C.A.P. ou du C.N. des dérogations : ce n'est pas nous qui décidons de ces règles, mais c'est nous qui avons la responsabilité de veiller à les appliquer.

Donc, en l'état il est difficile pour les sections locales d'avoir leur propre trésorerie de bout en bout (rentrées, sorties). Par contre, cela n'empêche pas qu'elles puissent gérer leur argent en fonction de leurs besoins -- tout comme dans une société, chaque département gère son budget comme il l'entend, organise des rentrées d'argent et décide des dépenses, même sans avoir directement accès au compte en banque.

Une forme d'autonomie financière est donc non seulement possible, mais souhaitable : et en particulier, les sections locales peuvent aussi aider à faire rentrer de l'argent, pas seulement à le dépenser.

Rentrées d'argent

Par exemple, ça serait super si le trésorier du PP recevait demain un mail du genre "coucou, ici la section locale Kerguelen ; tu vas recevoir 5 dons de 50€ et on voudrait ré-utiliser cet argent pour un projet local lié à la brevetabilité du génome des pingouins".
Ou encore, après-demain "coucou, tu vas bientôt recevoir 7 adhésions à 30€, il y aura marqué au dos que c'est pour la section locale «Île Bourbon», et on voudrait que la partie non-obligatoire soit affectée à notre section pour financer notre candidat aux législatives".
Ou encore encore, "hello, on vient de vendre 10 T-shirts pour 20€ pièce au festival Jamendo™, tu trouveras ci-joint les factures et les chèques, là-dessus il y a 100€ à rembourser à Loanna et sur les 10 chèques le bénéfice est de 100€, tu devrais les inscrire pour la section, parce qu'on a un local à louer pour la prochaine réunion".

Le jour où notre trésorier recevra ce genre de mails, ça voudra dire que :
1) les sections locales ramènent de l'argent
2) elles ont des projets qu'elles sont en mesure de financer par elles-même
3) elle font gaffe à tenir des compte propres et pas des caisses noires.

Quelques pistes possibles...

On pourrait d'ailleurs dire (attention, c'est juste une proposition, il faudrait en discuter avec le C.N.) que l'argent "libre" apporté par une section locale (c'est-à-dire les dons et les cotisations plus élevées que le minimum obligatoire) peut être affecté à son budget, et que la partie "obligatoire" des cotisations pourrait servir à couvrir les frais du Parti National.

On pourrait aussi imaginer que les prochains bulletins d'adhésion permettent aux membres d'indiquer à quelle section (s'il y a lieu) ils souhaitent que leur argent soit affecté. (Ou bien ils peuvent aussi remplir une adhésion à 1€ et faire un don séparé de 9€ pour la section locale de leur choix).

Attention, cette question est distincte de celle de la protection de l'anonymat des adhérents. Damien Clauzel a suggéré que les sections locales doivent avoir accès à une liste nominative de "ses" adhérents ; cette question est complexe et mérite d'être examinée à part entière (notamment par le C.N.).

Là-dessus, d'autres lois de la robotique :

En cas de campagne électorale, le candidat a deux choix : faire une campagne dite à "zéro euros" (on imprime le minimum absolu : le bulletin, les "professions de foi" et quelques affiches) ou une campagne plus chère. Dans le cas d'une campagne "à zéro euros", ça ne coûte pas zéro euros mais les frais doivent être couverts par le candidat lui-même.

* Une section locale, en tant qu'entité, ne peut pas donner de l'argent à un candidat sans passer par le PP (et si ça passe par les comptes du PP, alors on sort de la catégorie "campagne à zéro euro", donc ça nécessite validation par des commissaires aux comptes, etc.). Je répète : sections locales, vous ne devez pas donner d'argent directement à un candidat. C'est moche mais c'est comme ça (sinon bonjour les valises de billets, la corruption potentielle etc.).

* Des membres d'une section locale ne peuvent pas non plus donner d'argent directement à un candidat à titre personnel (genre, on se cotise et on lui rembourse sa campagne). Tout versement d'argent doit passer par par le mandataire financier du candidat... et dans ce cas encore, on sort de la campagne à zéro euro.

Tenter l'autonomie totale ?

L'autonomie totale, pour ceux et celles qui seraient tenté(e)s ; ça veut dire au moins :
- ladite section locale se déclare en tant qu'association (elle peut devenir adhérente associative du Parti Pirate, ou pas).
- ladite section locale monte ensuite une deuxième association, destinée à son financement
- ladite section locale tâche d'obtenir un agrément de la CNCCFP
- ladite section locale doit alors faire certifier ses comptes annuels par deux commissaires aux comptes.
- ladite section locale devient alors un parti politique _local_

Inconvénient : elle ne pourra pas compter sur un financement public, puisque cela demande d'être présent dans plusieurs dizaines de circonscriptions.
Avantage : elle pourra financer des candidats (dans les limites de la loi, etc.)

Après un bref sondage auprès du C.A.P., personne ne voit d'objection à fonctionner comme ça. (Mais personne n'est prêt à faire le boulot administratif que ça demande à votre place non plus :-) )

Quoi que vous choisissiez, il y a donc des règles à respecter. Le genre "on va se faire des opérations associatives pour encaisser du fric en liquide et le filer à notre candidat", et le PP national n'à rien à dire et pas son nez à mettre dedans, c'est exactement ce qu'il ne faut pas faire.

N'oubliez pas qu'une section locale, à la base (et c'est aussi valable pour le PPJ), c'est surtout fait pour travailler sur le terrain. Réunions, tracts, affiches... Vous avez la chance de disposer d'une infrastructure (le PP) qui est déjà prête, qui est conforme aux règles et qui peut éventuellement vous allouer des ressources (quoique, comme je le disais plus haut, la solution la plus sûre pour qu'on vous alloue des ressources... est d'en ramener vous-même :-) ). jdcjdr

Je souligne au passage que _plus_ vous aurez de projets concrets (et plus vous serez en mesure de les présenter de manière transparente) plus le trésorier sera enclin à vous laisser disposer des sommes que vous réunissez.

Dernière chose : les sections locales peuvent-elles encaisser des adhésions ?

Apparemment, c'est envisageable, y compris pour les adhésions en liquide. Mais il faudrait désigner quelqu'un (de fiable et motivé) pour cela, et que cette personne se mette en rapport avec le Bureau du PP (surtout le trésorier et le secrétaire, autrement dit CaptainKiller et Harpalos) et surtout le trésorier de l'AFPP (cry-stof).
Dernière édition par pers le ven. 11 nov. 2011, 11:50, édité 1 fois.

Avatar de l’utilisateur
J/B
Pirate
Messages : 349
Inscription : lun. 26 sept. 2011, 23:20
Localisation : Montpellier
Contact :

Re: Autonomie financière des sections locales

Messagepar J/B » ven. 11 nov. 2011, 02:30

Clair, net, précis. Bravo, voilà qui donne à réfléchir.
La fierté et la bêtise sont faites du même bois.

Avatar de l’utilisateur
cry-stof
Archange des mers
Messages : 5557
Inscription : mer. 10 juin 2009, 10:08
Localisation : strasbourg
Contact :

Re: Autonomie financière des sections locales

Messagepar cry-stof » ven. 11 nov. 2011, 10:09

Dernière chose : les sections locales peuvent-elles encaisser des adhésions ?

je l'ai dit et je le répète j'espère que ça ce feras en concertation avec moi (trésorier AFPP) et CK (trésorier PP) au minimum parce que nous sommes les premier concerner en cas d'erreur de tenus de compte
et déjà avec 1 seul qui prend les adhésions autres que ceux que je reçois par courrier postale ce n'est pas toujours évident alors mettre 10 voir 100 autres intervenant je préviens je part en courant si ce n'est pas carrer
Pour ne pas être perdu: mode d'emploi
Mailing Régional
"ne demande pas au PP ce qu'il peut faire pour toi mais ce que tu peux faire pour le PP"
j'autorise les modérateurs à corriger mes messages
http : / / ppfr.it mon raccourcisseur d'url officiel pour moi

Avatar de l’utilisateur
pers
Archange des mers
Messages : 5235
Inscription : mer. 18 juil. 2007, 20:38

Re: Autonomie financière des sections locales

Messagepar pers » ven. 11 nov. 2011, 11:51

cry-stof a écrit :j'espère que ça ce fera en concertation avec moi (trésorier AFPP) et CK (trésorier PP) au minimum


C'est ce que j'ai écrit dans la dernière phrase (j'ai rajouté le mot "surtout" pour que ce soit plus clair :) )

Avatar de l’utilisateur
cry-stof
Archange des mers
Messages : 5557
Inscription : mer. 10 juin 2009, 10:08
Localisation : strasbourg
Contact :

Re: Autonomie financière des sections locales

Messagepar cry-stof » ven. 11 nov. 2011, 13:00

oups texte trop long lecture en biais tout ça .. :oops:
Pour ne pas être perdu: mode d'emploi
Mailing Régional
"ne demande pas au PP ce qu'il peut faire pour toi mais ce que tu peux faire pour le PP"
j'autorise les modérateurs à corriger mes messages
http : / / ppfr.it mon raccourcisseur d'url officiel pour moi

Avatar de l’utilisateur
harpalos
Terreur des océans
Messages : 2665
Inscription : mer. 24 mars 2010, 22:35
Localisation : IdF

Re: Autonomie financière des sections locales

Messagepar harpalos » ven. 11 nov. 2011, 13:05

Excellente présentation de nos contraintes et des quelques idées émises au CAP. Merci pers.

pers a écrit :
Loi n°1 : Les rentrées d'argent (dons ou adhésions) ne peuvent se faire que par une association dédiée à cette procédure : nous en avons maintenant une, et c'est l'AFPP.

Loi n°2 : Toute autre transaction (entrée ou sortie d'argent) doit être portée aux comptes d'ensemble du Parti, lesquels comptent doivent ensuite être certifiés par des commissaires aux comptes. (Certification qui coûte, au passage, la peau de ce que je pense.)
Ces comptes sont placés sous la responsabilité du trésorier du Parti, dont le rôle est en particulier de veiller à ce que les sorties d'argent ne concernent que des dépenses du Parti lui-même. Sinon, c'est de l'abus de bien social et ça va coûter cher à tout le monde.

La deuxième loi ne s'applique que tant qu'elle n'est pas contraire à la première loi.


Au cas où ce ne soit pas clair, je précise pour les rentrées d'argent. Elles sont de deux types:
1) cotisations et dons -> elles entrent dans le cadre de la "1e loi"
2) autres rentrées d'argent (vente de biens et services) -> elles entrent dans le cadre de la "2e loi".

Et la responsabilité du trésorier n'est pas que surveiller les sorties, mais aussi les entrées : que les entrées arrivent par les bons canaux : association de financement pour dons et cotisation, entrée directe pour les ventes. Et ces deux types de transaction doivent être portée aux comptes d'ensemble du Parti (mais ça c'est dit et c'est clair).
Ce sont des notions importantes ; une fois acquises, ils s'en serviront toute leur vie: finir son travail ; respecter le travail des autres ; suivre une consigne ; régler les conflits sans se battre... Ce sont des apprentissages que nous enseignons à nos élèves, et lorsqu'ils les maîtrisent, je leur donne une gommette. -- Édith, directrice d'école maternelle.

"Je ne suis pas d'accord avec votre projet de bruler ce livre ou ce drapeau, mais je me battrai pour votre droit de le faire" - Voltaire

Avatar de l’utilisateur
pers
Archange des mers
Messages : 5235
Inscription : mer. 18 juil. 2007, 20:38

Re: Autonomie financière des sections locales

Messagepar pers » ven. 11 nov. 2011, 13:15

harpalos a écrit :Excellente présentation de nos contraintes et des quelques idées émises au CAP. Merci pers.


Mais de rien, c'est pas comme si je n'avais pas été aidé pour rédiger ça :)

Une autre précision qui me semble importante : par quelque moyen que nous récupérions les cotisations, nous devons obligatoirement être en mesure de prouver qu'elles émanent bien de personnes physiques (et non de personnes morales, telles que des entreprises ou des associations). C'est à cela que les trésoriers ou éventuelles autres personnes chargées d'encaisser des cotisations doivent veiller constamment. (Et c'est aussi une des raisons pour lesquelles les adhésions anonymes ne sont malheureusement pas possibles.)

Avatar de l’utilisateur
cry-stof
Archange des mers
Messages : 5557
Inscription : mer. 10 juin 2009, 10:08
Localisation : strasbourg
Contact :

Re: Autonomie financière des sections locales

Messagepar cry-stof » ven. 11 nov. 2011, 13:52

pers a écrit :(Et c'est aussi une des raisons pour lesquelles les adhésions anonymes ne sont malheureusement pas possibles.)

je dirais que si mais à 0€
Pour ne pas être perdu: mode d'emploi
Mailing Régional
"ne demande pas au PP ce qu'il peut faire pour toi mais ce que tu peux faire pour le PP"
j'autorise les modérateurs à corriger mes messages
http : / / ppfr.it mon raccourcisseur d'url officiel pour moi

Avatar de l’utilisateur
pers
Archange des mers
Messages : 5235
Inscription : mer. 18 juil. 2007, 20:38

Re: Autonomie financière des sections locales

Messagepar pers » ven. 11 nov. 2011, 14:18

cry-stof a écrit :
pers a écrit :(Et c'est aussi une des raisons pour lesquelles les adhésions anonymes ne sont malheureusement pas possibles.)

je dirais que si mais à 0€


C'est vrai -- mais ça pose d'autres problèmes (en particulier par rapport au droit de vote : comment garantir que je ne m'inscris pas sous 50 identités différentes pour trafiquer un scrutin ?). C'est pour cela qu'on a prévu une catégorie "membres anonymes" dans nos statuts, mais que ces membres n'ont malheureusement pas les même droits que les membres actifs (payants).

Avatar de l’utilisateur
harpalos
Terreur des océans
Messages : 2665
Inscription : mer. 24 mars 2010, 22:35
Localisation : IdF

Re: Autonomie financière des sections locales

Messagepar harpalos » ven. 11 nov. 2011, 14:58

pers a écrit :
cry-stof a écrit :
pers a écrit :(Et c'est aussi une des raisons pour lesquelles les adhésions anonymes ne sont malheureusement pas possibles.)

je dirais que si mais à 0€


C'est vrai -- mais ça pose d'autres problèmes (en particulier par rapport au droit de vote : comment garantir que je ne m'inscris pas sous 50 identités différentes pour trafiquer un scrutin ?). C'est pour cela qu'on a prévu une catégorie "membres anonymes" dans nos statuts, mais que ces membres n'ont malheureusement pas les même droits que les membres actifs (payants).


Il y a quand même une catégorie de membres actifs (avec droits de vote) qui ont été dispensés de cotisation pour diverses raisons personnelles, et dont l'identité n'a pas toujours été formellement vérifiée par le PP. Ce genre d'adhésion se fait toujours au cas par cas avec un vote du CAP. Donc le risque de "50 identités différentes pour trafiquer un scrutin" n'existe pas.

On l'a fait car on avait des problèmes dans le circuit d'adhésion, et ça ne devrait plus arriver que très rarement.

C'est effectivement une faille par rapport aux scrutins, mais comme les seuls scrutins qu'on a (pour l'instant) c'est en AG, et que les identités sont vérifiées lors des votes en AG, pour l'instant la faille n'est pas ouverte.
Ce sont des notions importantes ; une fois acquises, ils s'en serviront toute leur vie: finir son travail ; respecter le travail des autres ; suivre une consigne ; régler les conflits sans se battre... Ce sont des apprentissages que nous enseignons à nos élèves, et lorsqu'ils les maîtrisent, je leur donne une gommette. -- Édith, directrice d'école maternelle.

"Je ne suis pas d'accord avec votre projet de bruler ce livre ou ce drapeau, mais je me battrai pour votre droit de le faire" - Voltaire

Avatar de l’utilisateur
AmoK
Pirate
Messages : 369
Inscription : ven. 11 mars 2011, 13:54
Localisation : Toulouse, Haute-Garonne, Midi-Pyrénées, France, Europe
Contact :

Re: Autonomie financière des sections locales

Messagepar AmoK » lun. 28 nov. 2011, 08:42

Ou encore, après-demain "coucou, tu vas bientôt recevoir 7 adhésions à 30€, il y aura marqué au dos que c'est pour la section locale «Île Bourbon», et on voudrait que la partie non-obligatoire soit affectée à notre section pour financer notre candidat aux législatives".

La partie obligatoire c'est les 1€ ?
Décentralisation in progress...
█████████████░░░░░

FAQ LiquidFeedback http://wiki.partipirate.org/wiki/LiquidFeedback/FAQ
Tuto LiquidFeedback http://wiki.partipirate.org/wiki/LiquidFeedback/Tutoriel

Avatar de l’utilisateur
harpalos
Terreur des océans
Messages : 2665
Inscription : mer. 24 mars 2010, 22:35
Localisation : IdF

Re: Autonomie financière des sections locales

Messagepar harpalos » lun. 28 nov. 2011, 09:12

AmoK a écrit :
Ou encore, après-demain "coucou, tu vas bientôt recevoir 7 adhésions à 30€, il y aura marqué au dos que c'est pour la section locale «Île Bourbon», et on voudrait que la partie non-obligatoire soit affectée à notre section pour financer notre candidat aux législatives".

La partie obligatoire c'est les 1€ ?


Non, la partie obligatoire, c'est 10€.

Là, dans l'exemple, 7 adhésions à 30€, ça veut dire 7 fois (10+20), et la partie non-obligatoire sera 7x20 = 140€.

1€, c'est le tarif réduit pour ceux qui n'ont pas les moyens de payer 10€.
Ce sont des notions importantes ; une fois acquises, ils s'en serviront toute leur vie: finir son travail ; respecter le travail des autres ; suivre une consigne ; régler les conflits sans se battre... Ce sont des apprentissages que nous enseignons à nos élèves, et lorsqu'ils les maîtrisent, je leur donne une gommette. -- Édith, directrice d'école maternelle.

"Je ne suis pas d'accord avec votre projet de bruler ce livre ou ce drapeau, mais je me battrai pour votre droit de le faire" - Voltaire

Avatar de l’utilisateur
AmoK
Pirate
Messages : 369
Inscription : ven. 11 mars 2011, 13:54
Localisation : Toulouse, Haute-Garonne, Midi-Pyrénées, France, Europe
Contact :

Re: Autonomie financière des sections locales

Messagepar AmoK » mer. 30 nov. 2011, 02:05

pers a écrit :Loi n°3 : Les sections locales font ce qu'elles veulent, dans la limite des statuts, du règlement intérieur, (et, j'ajouterai, du programme du Parti Pirate et des valeurs qu'il défend). Et dans les limites de la législation française, bien sûr.


Je pense que le programme n'a pas besoin d'être respecté à la lettre vu
* qu'il a besoin d'être rafraîchi
* que chaque section va "créer" son programme en se basant sur l'existant

Et - entre nous - je me vois mal défendre certains points comme le suicide digne ou l'encadrement du système de crédit, être crédible rien que sur le numérique ce serait déjà bien.
Décentralisation in progress...
█████████████░░░░░

FAQ LiquidFeedback http://wiki.partipirate.org/wiki/LiquidFeedback/FAQ
Tuto LiquidFeedback http://wiki.partipirate.org/wiki/LiquidFeedback/Tutoriel

Avatar de l’utilisateur
harpalos
Terreur des océans
Messages : 2665
Inscription : mer. 24 mars 2010, 22:35
Localisation : IdF

Re: Autonomie financière des sections locales

Messagepar harpalos » mer. 30 nov. 2011, 02:56

AmoK a écrit :
pers a écrit :Loi n°3 : Les sections locales font ce qu'elles veulent, dans la limite des statuts, du règlement intérieur, (et, j'ajouterai, du programme du Parti Pirate et des valeurs qu'il défend). Et dans les limites de la législation française, bien sûr.


Je pense que le programme n'a pas besoin d'être respecté à la lettre vu
* qu'il a besoin d'être rafraîchi
* que chaque section va "créer" son programme en se basant sur l'existant

Et - entre nous - je me vois mal défendre certains points comme le suicide digne ou l'encadrement du système de crédit, être crédible rien que sur le numérique ce serait déjà bien.


Le suicide digne n'est pas au programme (c'est dans les mesures compatibles), donc tu n'es pas obligé de le défendre. Pareil pour le système de crédit.

Il y a un cœur d'idées pirate qui sont les idées à défendre (le programme). Et à côté tout un tas d'idées que vous pouvez défendre ou pas (les mesures compatibles).

il a besoin d'être rafraîchi


Non, pas rafraichi (il a été voté il y a un mois et demi !), mais développé. Chaque point, actuellement mono-ligne, doit être développé en une série d'explications/justifications. On a besoin de rédacteurs pour ça, pourquoi pas dans les sections locales. Donc GO.
Ce sont des notions importantes ; une fois acquises, ils s'en serviront toute leur vie: finir son travail ; respecter le travail des autres ; suivre une consigne ; régler les conflits sans se battre... Ce sont des apprentissages que nous enseignons à nos élèves, et lorsqu'ils les maîtrisent, je leur donne une gommette. -- Édith, directrice d'école maternelle.

"Je ne suis pas d'accord avec votre projet de bruler ce livre ou ce drapeau, mais je me battrai pour votre droit de le faire" - Voltaire

Avatar de l’utilisateur
AmoK
Pirate
Messages : 369
Inscription : ven. 11 mars 2011, 13:54
Localisation : Toulouse, Haute-Garonne, Midi-Pyrénées, France, Europe
Contact :

Re: Autonomie financière des sections locales

Messagepar AmoK » mer. 30 nov. 2011, 08:33

Oui de nouvelles mesures ont été votées mi-octobre, et je comprends tout à fait qu'on ne va pas re-voter tout le programme en entier. Je comprends également que comme je n'ai remis en cause à l'avance aucun des points du programme ça n'a pas pu être voté.

Rafraîchi, détaillé, les deux sont justes.
Je clarifie ce que je voulais dire par l'exemple.

Comptabiliser et annoncer le vote blanc : a besoin d'être détaillé (s'il y a plusieurs méthodes, etc.) trop vague en l'état, n'est pas défendable
Garantir un accès aux soins équitable : ça devrait être dans les mesures compatibles non ?
Supprimer le Garde des Sceaux et créer un Conseil Supérieur de la Justice indépendant de tout membre des pouvoirs exécutif et législatif : wahou même avec un projet concret, je ne suis pas sûr qu'on ait besoin de défendre ça au local.
Si un expert d'un domaine se trouve dans une section locale: c'est du devoir de cette section d'intégrer les sujets un peu pointus, mais le programme devrait être source d'inspiration plutôt que contrainte.
Décentralisation in progress...
█████████████░░░░░

FAQ LiquidFeedback http://wiki.partipirate.org/wiki/LiquidFeedback/FAQ
Tuto LiquidFeedback http://wiki.partipirate.org/wiki/LiquidFeedback/Tutoriel


Revenir vers « 2011 »

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 0 invité