Bienvenue sur les archives forum du Parti Pirate


Le Parti Pirate refond complètement son forum et a migré vers un outil plus moderne et performant, Discourse !
Retrouvez nous ici : https://discourse.partipirate.org

reçus par mail

Avatar de l’utilisateur
cry-stof
Archange des mers
Messages : 5557
Inscription : mer. 10 juin 2009, 10:08
Localisation : strasbourg
Contact :

reçus par mail

Messagepar cry-stof » sam. 11 juin 2011, 08:39

une personne nous envoye un mail et désire que ça lettre soit diffuser
Lettre d’un étudiant sur la société actuelle.

Actuellement j’ai noté que le nombre de conférences, études, sur la cyberdépendance était en hausse. Le plus curieux est que toujours il est question de comment empêcher cela, ou comment guérir cette « maladie ». Mais comme toujours, la société ne traite que les conséquences et non la cause. Traiter par psychologie, médicaments, hôpitaux, etc. Mais posons nous la question du pourquoi les jeux vidéos ont tant de succès.
Dans un premier temps analysons les thèmes des jeux vidéo. Les principaux genres sont aventures, post-apocalyptique, bâtisseurs.
L’aventure est plus souvent représentative dans la fantasy, comme le montre les jeux de Square Enix. La quasi-totalité des MMORPG se passe dans des mondes imaginaires, où les combats ont une cause parfaitement définie. On y retrouve aussi un nombre incalculable de jeu de rôles. Mais la science fiction possède une part non négligeable des thèmes de jeux. On peut citer en exemple les créations Bioware qui sont les plus connus. Enfin on peut mentionner une troisième part : Histoire. Moins importante certes, mais présente comme le montre le jeu Mount And Blade.
La première chose que nous pouvons conclure de ce thème de jeu est un sentiment de désintéressement de notre époque qui ne présente aucune excitation d’aventure. Ceci est compressif lorsque l’on analyse la « vie » réelle : études, boulot, famille, maison, retraite, mort. Un schéma de lassitude qui s’effectue tous les jours.
Analysons maintenant un deuxième thème de jeu : le post-apocalyptique. Un grand thème perpétué entre autre par la série Fallout. L’idée que le monde s’est écroulé et que le personnage doit survivre en milieu hostile. En comparant avec l’analyse précédente on remarque qu’un des intérêts de ce thème est une vie non périodique. On pourrait traduire cela comme un dégout de la vie dans cette société.
Enfin dernier thème analysé est le genre Bâtisseur. Les exemples il en existe un nombre incalculable. Il n’y a qu’à voir toute la série Sierra sur l’antiquité pour comprendre. Le but est de partir d’une terre vierge et de bâtir une cité pendant l’âge d’or de l’homme.
Bien que je n’aie énuméré qu’une partie infime de tout cet art qu’est le jeu vidéo, j’ai choisis les thèmes les plus probants pour énoncer mon hypothèse. De tout ceci on ressort un mal de vivre dans le monde réel. Voir un dégout pour la pseudo-vie qu’on nous impose. Par ces thèmes on comprend que les gens aimeraient vivre soit dans le futur, soit dans le passé, soit dans un autre monde. On peut alors conclure que nous sommes actuellement dans une période noire de notre histoire.
Au lieu de chercher à traiter la conséquence, je vais ici montrer les causes de ce mal être. Comment définit-on l’homme. Au début il était nomade, puis sédentaire. Mais il a toujours cherché l’exploration et la découverte. Sans cela nous n’aurions sans doute point évolué. L’autre chose qui le différentie des animaux est qu’il construit. Il construit pour s’abriter, il construit des bâtiments publics, etc…, ceux ci toujours plus beaux et impressionnant, fait grâce aux travaux cumulés de métiers différents manuels.
Qu’en est-il aujourd’hui : il n’y a plus rien à explorer, cela signifie plus d’aventure. Nous construisons béton mais pas personnellement. En clair notre monde ne répond plus à ce que l’homme est fait pour. Et c’est pourquoi il va dans les jeux vidéo, car c’est le seul moyen accessible pour exprimer son humanité dans un monde où on lui demande de faire son cycle de « vie » réelle et de consommer.
Alors voici ma question : A-t-on le droit de considérer des joueurs, qui cherchent à exprimer leurs humanités, comme étant psychologiquement malade ? Personnellement je vois en cela juste un moyen pour zombifier les populations pour qu’elle fasse fonctionner le système.
En ce moment d’ailleurs, nous assistons à la mise en place d’un autre moyen de zombification qui se nomme HADOPI. Analysons la chose : Ce système est sensé protéger les droit auteurs. Personnellement je suis en accord avec le droit de vivre de sa création, c’est pourquoi j’achète pour exemple tout les jeux sans éditeurs tel que les jeux de Tale of Tales. Mais maintenant voyons la chose : Un étudiant venant d’un famille modeste ou moins. Son revenu est très limité, alors dans un système qui empêche le downloading, comment peut il se cultiver pour avancer dans ses études, et progresser intellectuellement ? Doit-il travailler en plus des études ? Doit-il se priver de repas pour espérer avoir accès à la culture et réussir ? Je ne vois personnellement la dedans un moyen de faire baisser la culture. Si on voulait permettre au mieux la rémunération exacte des auteurs, d’autres méthodes auraient été possibles : je peux citer par exemple une taxe allant de 10 à 40 euros par mois sur l’abonnement internet. Par des torrents légaux de déterminer le taux de téléchargement et de déterminer le pourcentage de téléchargement d’un fichier, et en fonction verser l’argent issue de la taxe à l’auteur, et une autre partie aux financements culturels.
Mais ne pouvant mettre en place ce système, je ne vais pas m’attarder plus. On voit nettement que l’on traite, comme précédemment, les conséquences et non les causes. Pour ce cas je vais simplement citer un exemple. L’étudiant « normal » ne peut s’acheter la culture. Pourquoi ? Lorsque le film Avator est sortie en Blueray Collector, sont prix était de minimum 30 euros en France. Lors d’un voyage en Allemagne, j’ai acheté cette même édition, pour un cadeau d’anniversaire, à 11 euros dans le même mois. Cette différence ne peut être expliquée par les taxes. Et voila le problème de l’accès à la culture en France. Je peux citer un autre exemple. Un téléviseur LCD Toshiba acheté en Suisse pour 240 euros. La suisse est pourtant réputé chère. Pourtant j’ai trouvé le même téléviseur en France à 380 euros. Aucune logique ne peut expliquer une différence de plus de 50% entre deux pays frontaliers. Voila pourquoi je considère la loi HADOPI comme une fausse loi, car elle ne résout en rien la cause du downloading.
Je vais terminer cette lettre en une analyse des précédentes. L’homme cherche un moyen d’exprimer son humanité grâce aux jeux vidéo. Mais il est dans un monde où jouer est un problème. Un monde qui cherche a zombifier pour faire fonctionner un système. Que se passerait-il si des joueurs, amoureux d’une époque tel que le moyen âge ou l’antiquité, décidaient de tout abandonner pour vivre dans leur époque telle que ce qui était dans le passé, et de pouvoir exprimer réellement leur humanité, loin de la société. Déjà il faudrait un terrain et là ils peuvent être accusés de squattage illégal par la société. S’ils réussissent à passer ce cap, que peut-il se passer : le gouvernement y voit un revenu possible et du coup transforme cette archéologie vivante en parc d’attraction. Soit ils peuvent y voir comme un problème psychologique et font arrêter tout le monde. La raison est simple, vivre longtemps c’est ce que donne la société. Mais entre « vivre » longtemps, et avoir une vie plus courte mais humaine, c’est ce que je choisirais de suite. Or vouloir moins vivre ca veux dire être malade ici.
La possibilité pour que le scénario se passe bien, que les gens construisent leur vie dans une autre époque en liberté et isolé, est presque nul.
Alors voila ma dernière question : Sommes nous entrain de détruire ce que l’homme à toujours été, ce qu’il peut faire de bien pour la vie de tous ? Pour moi, oui…
Pièces jointes
Lettre.doc
lettre ouverte destiner aux jounaux
(30.47 Kio) Téléchargé 15 fois
Pour ne pas être perdu: mode d'emploi
Mailing Régional
"ne demande pas au PP ce qu'il peut faire pour toi mais ce que tu peux faire pour le PP"
j'autorise les modérateurs à corriger mes messages
http : / / ppfr.it mon raccourcisseur d'url officiel pour moi

Oimat
Matelot
Messages : 134
Inscription : mer. 22 sept. 2010, 21:31

Re: reçus par mail

Messagepar Oimat » lun. 13 juin 2011, 14:47

C'est une magnifique lettre. Je trouve l'analyse sur l'entrée dans un univers du jeux vidé tout à fait crédible et pertinente.

Wex
Messages : 1
Inscription : mar. 20 sept. 2011, 23:05

Re: reçus par mail

Messagepar Wex » mer. 21 sept. 2011, 00:58

Lettre d'un glandeur du net sur la société actuelle.

Bizarrement, j'ai noté que depuis la propagation des MMORPG et la démocratisation de l'internet le nombre de conférences et études sur la cyberdépendance était en hausse alors qu'avant l'apparition du net, il n'y en avait aucune ! Étrangement, cet état de dépendance, similaire à celui que l'on peut adopter face aux drogues et d'exil social involontaire est considéré comme maladif, l'être humain est pourtant conçu pour évoluer de façon à se reproduire et à se nourrir par port USB. Mais posons nous la question du pourquoi des jeux vidéos qui connaissent un tel succès parce que les humains ont toujours eut un besoin naturel de se divertir ?

Dans un premier temps, analysons les thèmes des jeux vidéos qui sont aussi variés que peuvent l'être les jeux de société et n'ont aucun rapport avec notre vision du monde : l'aventure est représentative dans le fantasy tels les Square Enix qui représentent un peu plus de quatorze titre sur un total dépassant sans doute le million. La quasi-totalité des MMORPG se passe dans des mondes imaginaires où les combats ont une cause parfaitement définie telle que le gain de niveau du paladin de JeanKevin ou alors l'insulte de n00b par naruto96snfgifg. La science fiction, un genre tout à fait intéressant d'un point de vue de la créativité, est étonnamment beaucoup représenté. Enfin les jeux basés sur l'Histoire - vendu à 9€ au rayon prix cassé de Auchan et que l'on peut parfois retrouver sous une cabine rayon lingerie - tel Adibou et les incas ou Visite virtuelle du Louvre, sont également présents. Si l'on joue à des jeux se basant sur l'Histoire du passé ou tout simplement que l'on s'intéresse à l'Histoire, c'est que l'on déteste notre époque. La vie réelle se résumant à faire des études, à travailler et à mourir, car il n'existe bien entendu dans ce vaste monde rien d'autre que des usines, des bureaux, des facultés et des cimetières.
Ensuite les univers post-apocalyptiques perpétués entre autre par la série Fallout 3 et dans lequel on apprend des compétences, on fait des missions et on tue/meurt dans un vaste monde plein d'usines de fortunes, de bureaux de fortune et de facultés de fortunes ainsi que de cimetières.
Enfin les jeux de construction dans lesquels nous reproduisons exactement l'activité humaine existante dans notre monde ont beaucoup de succès.
J'ai donc énuméré une partie infime des thèmes abordés par le jeu vidéo et je ne considérerais que ceux-ci afin d'étayer ma thèse. Il est évident que ces jeux vidéos nous montrent que nous sommes dégoûtés par notre époque. Le succès mondial des Sims le prouve d'autant plus que nous ne supportons pas ce qui ce rapproche de la vie réelle et que les Sims est bien entendu un logiciel de développement de fractals en trois dimension, ce qui est aux antipodes de la vie réelle. Nous sommes donc dégoûté de cette vie que l'on nous impose sous peine de sévères tortures suivit de mort (de toi et de toute ta famille attention !). Les gens aimeraient donc vivre dans le futur, dans un monde remplit de radiation ou alors durant l'antiquité grecque - en tant qu'esclaves ou que mendiant pourquoi pas. Le succès de We <3 Katamari, Super Meat Boy et d'autres jeux encore tels que Team Fortress 2 ou Leaft 4 Dead nous prouve scientifiquement que les gens en ont marre de cette époque et qu'ils désirent être des steaks qui roulent les affaires de leur maison avant de saluer un roi du cosmos en collant tabassant un afro-écossais borgne alcoolique zombie. En effet, cette période de notre histoire, où l'esclavage et le non respect de la vie humaine est abolit, où l'on tente au mieux d'égaliser les dignités des gens et où l'on mange de la viande sans vers est très sombre et les générations précédentes seraient terrifiés d'apprendre nos conditions de vie.

Nous allons maintenant chercher les origines d'un mal aussi insupportable. Comment défini t-on l'Homme ? On s'en fout en fait je vais parlé de son évolution. Au début il était nomade puis sédentaire (comme le dit les études que je condamne). Mais il a toujours cherché l'exploration et la découverte. C'est d'ailleurs pour cela que de nomade il est devenu sédentaire : parce que l'inertie lui offrait la découverte (il pouvait découvrir la non découverte c'est génial !). Sa faculté de construire le rend humain. Ainsi les fourmis sont humaines, les castors sont humains et les oiseaux sont humains. Et ses constructions sont de plus en plus belles, ce qui signifie par ailleurs que les constructions rustiques des paysans fait d'eux des semi-humains seulement. Maintenant il ne reste plus rien. La conquête spatiale, par exemple, sert juste à faire beau, et les gisements de pétrole, c'est juste pour donner une raison d'exister à Green Peace, tout comme les expéditions en Antarctique (comme si on allait gober que les scientifiques pouvaient trouver des carottes dans la glace sérieux !). L'Homme ne fait donc que consommer, et comme maintenant nous ne pouvons plus manger d'arbres, nous mangeons des jeux vidéos, car le cinéma et l'art n'est pas du tout un moyen pour l'Homme d'exprimer son imagination, non : seuls comptes les jeux vidéos.

Ma question est donc la suivante : Est-il normal de considéré comme maladif l'état d'une personne qui se coupe du monde pour p00wned et faire chier ses congénères virtuellement, insulter des gens sur Youtube parce qu'il aiment une musique différente d'eux et qui ne sont même plus capable de subvenir à leurs propres besoins ?
...


...


... naaaaaaaaan ! C'est juste une conspiration créé par les francs-maçon de l'espace pour manipuler la population et faire en sorte qu'elle fasse fonctionner le système. Et s'il est bien une chose qui soit évidente, c'est que notre système ne doit pas fonctionner ! Notre société doit être déliquescente pour les gens soient heureux, c'est bien connu.

Mise en fonction du sélectionneur de thème au hasard ; critère de recherche = informatique.
Recherche en cour.
Recherche terminé. Résultat = Hadopi.
Sélection des options de mise en forme du terme ; aspect = dangereux ; cpaslock = on ; points d'exclamation = 0
Êtes vous sure de ne vouloir aucun point d'exclamation ? Y/N = Y

HADOPI protége les auteurs : maaaaaal ! Je suis pour le principe donc je n'achète que chez les indé parce que les éditeurs ont des machines à billet pour générer leur argent tout seuls et donc je n'ai pas besoin de les payer. Maintenant voyons la chose : un étudiant venant d'une famille modeste ou moins. Comment pourra t-il se cultiver s'il ne peut pas télécharger COD Black Ops ou le dernier album de Rebeca Black (oui Bieber sans est tellement prit plein la tronche qu'il faut bien passer à autre chose maintenant, plus loin que le KO : c'est du meurtre) ? Puisque les bibliothèques et les autres organisations culturelles gratuites et ouvertes à tous ont été détruites à la fin de Falout 3 (l'unique épisode de la série Falout 3 comme tout le monde sait), alors où c'est qu'il va le petit Jean-Kevin ? Rémunérer un auteur, c'est tuer un enfant/petit chat/hamster/poney magique.
C'est pourquoi je propose une solution : une taxe allant de 10 à 40€ sur l'abonnement internet. Comme ça, Jean-Kevin aura le droit de télécharger, même s'il ne pourra finalement du fait du coup de l'abonnement qui avoisinera les 50€ par mois, voir plus. Et on redistribuerait les taxes en fonction des téléchargements illégaux comme ça les artistes n'auront qu'à s'acheter un serveur et faire quelques bidouillages pour télécharger leurs œuvres à partir d'une multitude de fausses adresses et ils pourront devenir millionnaires avec une chanson de trois seconde intitulé Caca.
Les étudiants de famille moyenne ne pourront pas se cultiver parce qu'ils ne pourront pas regarder Aviator (un film à connaître indispensablement pour rentrer à la fac) en BlueRay Collector, surtout maintenant que le marché de l'occasion a été abolit par la loi Hadopi... euh pardon HADOPI !!! Et que les DVD non BlueRay ont disparu de la surface de la Terre (sisi rappelez vous, les explosions nucléaires dans Fallout 3 ont détruit les derniers DVD existants. Comment voulez vous donc qu'un étudiant de famille moyen puisse avoir accès à la connaissance s'il n'a pas un BlueRay Collector, un lecteur BlueRay Collector, et un écran LCD Toshiba à 380€. S'il était à 240€ comme en Suisse, une famille pauvre pourrait l'acheter immédiatement ! Mais non ! HADOPI les en empêche en nous interdisant le téléchargement illégal d'écrans LCD Toshiba. La loi HADOPI est donc une fausse loi puisque si elle touchait juste, la situation économique de la France et son déficit auraient du être comblés en trois ans.

Mais si des nolifes qui ne sortent jamais de chez eux et qui sont totalement incapables de vivre en autonomie décidaient subitement de se rassembler pour former un village de consanguins moyenâgeux (ce qui est tout à fait probable), il seraient accusés de squatteurs. En effet, tout le monde ne peut pas penser à organiser une mise en commun de la somme destiné aux abonnements WOW pour acheter un terrain en copropriété à un prix dérisoire là où personne ne viendra les faire chier. S'ils passent ce cap, il y a deux possibilité : soit le gouvernement arrive à voir un revenu possible dans une bande de paumé et décide d'investir à fond pour transformer tout ça en parc d'attraction comme on peut voir aux États-Unis que tout les villages mormons sont harcelés et prit pour des bêtes de foires au point de vouloir se suicider. Soit ils considéreront que ces gens qui ont fait un choix ont un problème psychologique et les arrêteront car il est bien connu que la loi française condamne fermement la détention de problèmes psychologiques.

Donc entre vivre longtemps et jouer au jeu vidéo, je choisi un choix. Et pourquoi aller contre son instinct de conservation c'est être malade, la nature nous enseigne d'aller contre nos instinct qu'elle a elle même créé. Quand on établis une loi, on ordonne toujours ceux à qui on la soumet d'aller à son encontre, c'est logique.
La possibilité pour que tout ce passe bien, que les nolifes créés une horde de consanguins (s'il y a par chance une fille dans leurs rangs - enfin par chance sauf pour elle) et s'entretuent parce qu'ils deviennent tarés de ne pas avoir accès à internet dans leur trou, est presque nulle.

Alors voilà ma dernière question : sommes nous en train d'empêcher ce que l'Homme a toujours fait depuis la naissance de nos ancêtres, à savoir jouer aux jeux vidéos dans son coin, ce qui améliore la vie de tous ? Pour moi, oui.

Image

Avatar de l’utilisateur
Vouze
Loup de mer
Messages : 621
Inscription : mar. 08 sept. 2009, 12:01
Localisation : http://no-more-blog-vouze.blogspot.com/
Contact :

Re: reçus par mail

Messagepar Vouze » mar. 27 sept. 2011, 16:51

Mais pourquoi ne parle-t-on jamais de la dépendance à la télé ?

http://www.quebecoislibre.org/020608-4.htm

Moi, je me suis découpé une page de Télé-Loisir et je me le suis collé en patch sur le bras pour essayer d'arrêter.

Le plus, c'est de rater "la roue de la fortune" ou "la famille en or" ; des jeux télé où il faut avoir zéro culture général pour pouvoir jouer. "Des chiffres et des lettres" ou "question pour un champion", c'est trop intelligent : c'est plutôt service public, ça.

Sérieusement, on est d'accord que la "cyber-dépendance" est une stigmatisation des usages d'Internet (mince, j'ai utilisé "stigmatisation" : ce mot politicien à la mode)

Avatar de l’utilisateur
pers
Archange des mers
Messages : 5235
Inscription : mer. 18 juil. 2007, 20:38

Re: reçus par mail

Messagepar pers » mar. 27 sept. 2011, 23:30

Vouze a écrit :Mais pourquoi ne parle-t-on jamais de la dépendance à la télé ?


Parce que le sujet est miné, peut-être ? http://culturevisuelle.org/icones/1555
La liberté, c'est l’esclavage.
La guerre, c'est la paix.
L'ignorance, c'est la force.
La démocratie, c'est l'Amendement 13.

Avatar de l’utilisateur
Vouze
Loup de mer
Messages : 621
Inscription : mar. 08 sept. 2009, 12:01
Localisation : http://no-more-blog-vouze.blogspot.com/
Contact :

Re: reçus par mail

Messagepar Vouze » mer. 28 sept. 2011, 16:48

L'article me rappelle ceci :
http://www.youtube.com/watch?v=J_OFLBmyhfU

La même chose mais transposée aux jeux vidéo.

Car une soirée de jeu vidéo, ça ressemble à ça :
http://www.youtube.com/watch?v=103QKwpTrWw

Si vous aimez le chanteur :
http://www.youtube.com/watch?v=B5cy0ZUNzmA
Les MP3 sont téléchargeables sur sa page Facebook...


Revenir vers « archive 2011 »

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 1 invité